Les eaux de surface continentales

Les précipitations et le ruissellement alimente les eaux courantes (cours d’eau, rivières, canaux) et les eaux stagnantes ou les plans d’eau (lacs, retenues de barrage, étangs…). Les rivières sont le fruit de pluie tombées sur un même bassin versant et qui se rejoignent. Celles-ci, sur leur chemin, débouchent sur un fleuve ou dans la mer en passant par les lacs, les étangs, etc. et recueillent d’autres cours d’eau plus petits comme leurs affluents. Chaque partie de ces rivières varie en fonction de son milieu. Les facteurs de changement sont diversifiés et peuvent ainsi être d’ordre naturel ou anthropique. Lorsqu’un obstacle survient à l’écoulement de la rivière, l’eau s’accumule et crée des lacs. Les lacs trouvent leurs origines dans des phénomènes naturels (par exemple, liée à la structure géologique) ou dans des productions artificielles (par exemple, la création d’un barrage). Tout comme les rivières, les caractéristiques des lacs dépendent des cours d’eau qui les alimentent et de leurs milieux.

L’alimentation des eaux de surface continentales est fonction des précipitations et des évaporations ainsi que des caractéristiques du bassin et du cours d’eau. L’alimentation n’est donc constante et varie selon les saisons. Aussi, des situations « extrêmes » peuvent être recensées telles que des crues (augmentation importante du niveau de l’eau pouvant déboucher sur une inondation) ou des périodes d’étiage (correspondant à une diminution importante du niveau de l’eau pouvant provoquer des sécheresses).

En France, les cours d’eau d’une longueur supérieure à un kilomètre représentent un linéaire de 525 000 kilomètres dont les trois quarts sont des petits ou des très petits cours d’eau. Il existe près de 34 000 plans d’eau douce, dont 535 ont une superficie supérieure à cinquante hectares. 540 plans d’eau sont des retenues de grands barrages mesurant plus de vingt mètres de haut ou dont le volume de la retenue est supérieur 15 millions de mètres cube.
L’ensemble des eaux courantes et des eaux stagnantes sont des milieux vivants qui constituent des écosystèmes complexes.

2 Messages de forum

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 20 novembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos