Le littoral réceptacle des eaux continentales

Les eaux du littoral sont sous l’influence des eaux continentales mais aussi des eaux marines du large. En effet, les eaux continentales parcourent un chemin au travers duquel elles rencontrent diverses formes de pollution qu’elles transportent jusqu’au littoral. Ces pollutions présentes dans les cours d’eau contaminent tour à tour eaux continentales et eaux côtières.

Les conséquences de ces pollutions sur les eaux du littoral sont importantes, parmi lesquelles on peut citer :
- l’eutrophisation
- la contamination chimique de l’eau
- la destruction des habitats
- la pression directe sur les peuplements

Ces pollutions peuvent être d’origine naturelle ou anthropique bien que les pressions exercées par les pollutions liées aux activités humaines restent les plus nuisibles pour le milieu.

La qualité des eaux du littoral constitue un véritable enjeu pour les communes et pour le pays car elles sont à l’origine de nombreuses activités économiques et de loisirs mais elles remplissent, aussi, un certain nombre de fonctions naturelles. Une bonne qualité de l’eau préserve le patrimoine écologique présent et maintient la vivacité et le fonctionnement économique d’une région.

Afin de palier à la dégradation des eaux continentales et des eaux côtières et plus globalement de préserver la ressource en eau, de nombreux pays se sont engagés à restaurer la qualité des eaux. Cet engagement a été pris dans le but de redonner à la ressource en eau un bon état général c’est-à-dire tant au niveau écologique, biologique, physico-chimique que chimique. La convention OSPAR (pour Oslo - Paris) en est un bon exemple. La page d’accueil est accessible par le lien en bas de page. Elle sera par ailleurs évoquée dans le cours sur les impacts des polluants.

Poser une question

Voir en ligne : Le site de la convention OSPAR

info portfolio

GIF - 151.6 ko
SPIP3  Mise à jour : le 20 novembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos