Que retenir de ce cours ?

Ce cours couvre un champs très large. Tous les aspects ne peuvent être détaillés. Certains seront simplement évoqués, en essayant de les placer dans leur contexte. Dans ces cas il faut admettre que la complexité du système soit réduite pour le rendre plus accessible.

Dans la mesure où il n’est pas donné de définition claire de ce qu’est un polluant, nous traitons simultanément les substances dites dangereuses (représentant un danger potentiel pour la santé humaine) et les gaz à effet de serre, qui souvent sont émis par les mêmes processus.

Le milieu atmosphérique n’est pas traité comme un écosystème. Pour autant, il présente des grandes dynamiques (mouvements vertical et horizontal) et des propriétés qui déterminent des fonctionnements physique et chimique. D’autres facteurs doivent également être considérés comme pouvant influencer la qualité de l’air (notamment le relief et les conditions météorologiques). Tous ces éléments sont nécessaires pour comprendre la dispersion, les transports à distance et les transformations que peuvent subir les polluants. La réactivité des polluants détermine aussi leur durée de vie dans l’atmosphère. Une importance est accordée à la distinction entre polluants primaires (émis directement) et secondaire (générés par des réactions chimiques dans l’air ambiant).

Si la qualité de l’air est souvent assimilée à celle de l’air ambiant (ou air extérieur), dans la mesure où nous passons la majeure partie du temps en milieu fermé, La qualité de l’air intérieur, ses déterminants spécifiques et les liens éventuels avec l’air extérieur (transfert de polluants de l’extérieur vers l’intérieur des bâtiments par exemple), est également abordée.

Les grandes familles de polluants sont traitées avec plus ou moins de détails. les sources sont citées et quelques éléments sont fournis concernant l’évolution observée des concentrations atmosphériques.

Même si nous insistons sur les impacts sanitaires de la pollution atmosphérique (le sujet sera évoqué aussi dans d’autres cours), les impacts environnementaux sont également traités : atteintes des écosystèmes, par effet direct (sur les plantes) ou après altération du milieu (acidification/eutrophisation).

Enfin des liens sont établis avec d’autres cours, en particulier la surveillance et la gestion de la qualité de l’air, sans oublier les retombées atmosphériques sur le milieu aquatique.

2 Messages de forum

  • Que retenir de ce cours ? 15 octobre 2010 12:00

    Est ce qu’on peut savoir comment déterminer la durée de vie réelle des polluants dans l’atmosphère ? si oui, s’agit t-il de tous les polluants primaires, secondaires...?

    Répondre à ce message

    • Que retenir de ce cours ? 15 octobre 2010 14:45, par Yorghos Remvikos

      C’est le travail des chimistes de l’atmosphère et des climatologues. Les durées de vie se mesurent. Pour les polluants secondaires, il doit y avoir différents modèles. Ceci dit, l’ozone est un polluant secondaire, dont nous connaissons la durée de vie.

      Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 20 octobre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos