Les écosystèmes aquatiques

L’écosystème aquatique est un ensemble dynamique et équilibré entre un milieu naturel aquatique et les espèces animales et végétales qui s’y développent. Le milieu dans lequel vivent les espèces est le biotope [1] et les communautés formées par ces mêmes espèces sont des biocénoses. Il existe une multitude d’écosystèmes aquatiques qui se décrivent en fonction de caractéristiques telles que l’endroit géographique de leur implantation, le type de population végétale et animale, et la qualité physico-chimique de l’eau. Ces caractéristiques sont influencées, par exemple, par le climat ou les activités humaines environnantes. Les polluants peuvent les altérer, voire les détruire.

Si nous nous limitons au milieu aquatique, les écosystèmes vont varier aussi en fonction de l’hydromorphologie. Des exemples sont détaillés dans d’autres pages, par exemple, l’hydrosystème fluvial ou les zones humides. Chacun peut assurer un service environnemental différent], à condition que son équilibre soit préservé.

Dans les écosystèmes aquatiques on trouve principalement quatre types d’acteurs :
- les premiers sont les plantes aquatiques et les algues qui se forment à partir de l’énergie solaire et des sels minéraux présents dans l’eau
- les seconds sont les animaux aquatiques consommateurs de matières végétales
- puis, on trouve les prédateurs qui se nourrissent des consommateurs de matières végétales
- enfin, on relève la présence des décomposeurs qui absorbent les matières organiques (débris de végétaux ou d’animaux). Par cette activité, les décomposeurs créent des sels minéraux qui seront utiles pour les premiers acteurs c’est-à-dire les plantes aquatiques.

Chaque acteur est, donc, indispensable à la survie de l’autre. Cet équilibre continu bien au-delà du monde aquatique puisque ces acteurs font également partie de la chaîne alimentaire (par exemple, les poissons).

Poser une question

Notes

[1En écologie, un biotope est un ensemble d’éléments caractérisant un milieu physico-chimique déterminé et uniforme qui héberge une flore, fonge et une faune et des populations de bactéries et autres microbes spécifiques (la biocénose) - définition de Wikipedia

info portfolio

GIF - 57.7 ko
SPIP3  Mise à jour : le 20 novembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos