Comment estimer les concentrations environnementales ?

Une approche pour estimer les concentrations environnementales se base sur une simple moyenne, obtenue en rapportant la totalité de l’IPA au niveau d’un lieu géographique sur l’écoulement moyen des eaux usées. Des exemples typiques existent dans des guidelines réglementaires (11,12) [1]. Cependant, la méthode de la moyenne simple ne prend pas en compte le grand nombre et la variabilité des facteurs qui influencent les concentrations environnementales, y compris le facteur d’échelle, locale, régionale, continentale, qui serait le plus approprié pour l’estimation.

Sur les grandes échelles, des STEPs [2] multiples contribuent aux concentrations d’IPAs dans les eaux de surface. Il peut s’avéré approprié, en fonction des PEC finales [3], d’introduire des paramètres pour chaque STEP en fonction du flux d’effluents par habitant, la dilution, le type de traitement (efficacité d’extraction) pour estimer la distribution des PECs.

L’utilisation de l’approche dite “du bassin versant” permet une meilleure compréhension de l’impact cumulatif des activités humaines. Elle est particulièrement utile dans le cas de substances qui diffusent dans l’environnement du seul fait de l’usage humain, comme c’est le cas des médicaments. Idéalement, ces modèles contiennent des données sur des STEPs régionales et des estimations locales conduites sur chaque unité. Les sorties sont ensuite agrégées en tableaux et cartes qui peuvent servir à la prédiction des concentrations locales ou régionales à la résolution appropriée.

Ces modèles reposent sur des équations similaires à celles qui ont été décrites précédemment pour prévoir les concentrations environnementales. Ces outils afinés pour l’évaluation de l’exposition devraient améliorer la précision des méthodes d’estimation et in fine permettre l’estimation à des échelles plus larges. Deux modèles utilisant un SIG sont utilisés pour prévoir les PECs des médicaments dans l’environnement. Il s’agit de modèles de bassins versants, assez faciles d’utilisation :
- PhATE est utilisé aux Etats-Unis
- GREAT-ER (cf lien en bas de page) est le modèle européen qui a été appliqué aux médicaments dans divers pays de l’UE.

Les critères pour le choix des PECs les plus appropriées dans l’évaluation des risques sont toujours à l’étude. Ue méthode qui est en cours de validation utilise la valeur correspondant au 90ème percentile à partir de la distribution des mesures. Selon l’estimation, les conditions de flux faibles ou moyens peuvent être évaluées. Dans tous les cas le 90ème percentile semble être un choix raisonnable puisqu’il tient compte de l’étendue des données mesurées sans être trop influencé par des valeurs extrêmes.

Poser une question

Voir en ligne : Lien vers le site du modèle européen GREAT-ER

Notes

[1reportez-vous aux références bibliographiques listées sur une page spécifique

[2stations d’épuration

[3concentrations environnementales prédites

info portfolio

JPEG - 37.2 ko
Les médicaments dans l’environnement
SPIP3  Mise à jour : le 20 novembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos