D’après ce que vous savez du mécanisme d’action, doit-on trouver des perturbations de la reproduction chez les individus exposés ?

Des troubles des hormones stéroïdes (perturbation des taux de testostérone) ont été rapportés chez les soldats américains ayant répandu l’agent orange au Viet Nam. Dans la région de Séveso il a été observé un excédent de naissance de filles dans les neuf mois qui ont suivis l’accident. Un sex-ratio en faveur des filles a été aussi observé quand le père ou les deux parents présentaient des concentrations sanguines de 2,3,7,8-TCDD >15pg TEQ/g de matières grasses. Cet effet s’est avéré durable pour les individus ayant subi l’exposition jeunes (avant 19 ans).

21 Messages de forum

Poser une question

Voir en ligne : Consulter pour plus d’informations la fiche de l’INERIS

SPIP3  Mise à jour : le 26 avril 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos