Quelques notions et définitions de toxicologie : le cas des dioxines

Les congénères sont des substances chimiquement voisines. Il s’agit ici de noyau di-phényl, plus ou moins porteurs d’atomes de chlore. Dans le contexte toxicologique, les congénères doivent partager un même mécanisme d’action, comme c’est le cas ici pour les PCDD qui agissent tous par le biais du AhR. La TEF (toxic equivalent factor) est défini pour chaque substance par rapport au congénère le plus toxique, ici le 2,3,7,8-TCDD. Donc l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD.

GIF - 9.3 ko

Sur le tableau ci-dessus, figurent certains termes. Expliquez la signification de celui de congénères et le sens particulier que lui confère le contexte. Comment définiriez-vous les I-TEF et la progression des valeurs dans les deux colonnes ?

162 Messages de forum

  • On appelle congénères les différents membres d’une famille de molécules, de structure chimique proche et, comme dans le cas des dioxines, produites simultanément. Cela conduit à une exposition à un mélange de composés (qui dans le cas des dioxines différent par le nombre et la position des atomes de chlore), chacun doté d’une toxicité propre, représentée par son I-TEF (toxicity equivalent factor), ou fraction de toxicité mesurée par rapport à celle du congénère le plus toxique (ici le 2,3,7,8-TCDD, dont l’I-TEF est égal à 1). Le tableau classe les congénères du plus toxique au moins toxique, avec pour certains des valeurs qui diffèrent entre les deux organismes (OMS et OTAN).

    Répondre à ce message

  • les congénères sont les différents membres d’une famille de molécules généralement produits par un même procédé et coexistent ensemble et donnent lieu à des expositions complexes. Les congénères ont des propriétés chimiques voisines.
    Les TEF (ou Toxicity equivalent facteur) représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique auquel on attribue un TEF=1. La somme des indices pondérés pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange est I-TEF. Suivant les deux colonnes, on constate que le congénère le plus toxique est le 2,3,7,8-TCDD et le moins toxique est le OCDD.

    Répondre à ce message

  • D’une façon générale, on utilise le terme "congénère" pour désigner, au sein d’une famille de composés chimiques, des composés apparentés différents mais qui ont une structure proche. Par exemple, dans la famille des hydrocarbures aromatiques polycycliques halogénés, il existe des composés appelés dioxines, en tout 210 congénères. Tous ont en commun leurs 2 noyaux aromatiques associés à un cycle oxygéné.

    Dans l’exemple donné, on remarque 7 congénères différents regroupés sous l’appellation PCDD (PolyChloroDibenzo para Dioxine).
    Le premier composé : le 2,3,7,8 TétraChloroDibenzo para Dioxine = TCDD ("La" Dioxine Seveso) indique que 4 chlore sont fixés en position 2,3,7,8 sur la structure de base. Dans le composé suivant, 1 atome de chlore est ajouté en position 1, la molécule est qualifiée de 1,2,3,7,8 PentaCDD. Les 2 lignes suivantes, un chlore s’ajoute encore en position 4 ou 6, et la molécule devient "hexa". Puis la ligne suivante on a 7 atomes de clore (hepta) et enfin 8 (octa).

    "I TEF" signifie Facteur International de Toxicité Equivalente. Ce facteur sert à évaluer la toxicité des congénères des dioxines, en rapport à une dioxine de référence, car tous les congénères des dioxines sont chimiquement proches et ont le même mécanisme d’action.

    On voit que l’OMS et l’OTAN ont des I TEF différents (c’est en fonction du barème qu’ils ont choisi), mais la tendance générale est : plus il y a d’atomes de chlore sur la molécule, moins le composé est toxique (car l’I TEF diminue).
    La référence est prise pour la TCDD, qui dispose de l’ ITEFoms et ITEFotan =1 : c’est le congénère le plus toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères des dioxines sont des substances chimiques ayant le même squelette mais un nombre d’hydrogènes différent. Ils auront donc les mêmes propriétés biochimiques et structurelles mais des degrés de toxicité variables que l’on peut observer dans le tableau.
    Effectivement les TEF représentent les facteurs d’équivalent toxique : la 2,3,7,8-TCDD est la substance
    la plus toxique de tous ces congénères, elle aura donc un facteur de 1. Les autres moins toxiques auront des facteurs en équivalence par rapport à celui de la substance la plus toxique, l’OCDD sera donc mille fois moins toxique que la dioxine SEVESO. Ces différents facteurs nous permettant de calculer la toxicité d’un mélange de congénères en fonction de leurs quantités présentes et de la pondération de ce facteur.
    La progression des valeurs vient du fait que les valeurs de l’OTAN sont plus anciennes. L’OMS a ré-étudié ces facteurs à l’aide de nouvelles études toxicologiques et a donc modifié les résultats de l’OTAN.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les molécules produites lors d’un même processus de fabrication. Les congénères des dioxines différent selon le nombre et la position des atomes de chlore.
    L’I-TEF c’est l’international facteur équivalent toxique. C’est le facteur de toxicité associé à chaque congénère par rapport au congénère le plus toxique (2,3,7,8 TCDD). Dans le tableau, les I-TEF sont de plus en plus faible, donc les molécules sont de moins en moins toxiques.

    Répondre à ce message

  • Le terme « congénères » signifie la famille de substance présentant une forme chimique ou bien une configuration moléculaire avec des atomes de chlores en position 2-3-7-8. Il s’agit ici des dioxines de la famille des polychlorodibenzo-p-dioxines (PCDD) de composés aromatiques.
    Les I-TEF expriment la teneur d’un mélange de dioxine exprimé à l’aide d’un indice international de toxicité définit par les organismes internationaux à l’exemple de l’OMS ou de l’OTAN. La progression des valeurs dans les deux colonnes vont de la valeur maximum à la valeur minimum, c’est-à-dire dégressive en fonction de la toxicité de la substance. La différence entre les deux valeurs résulte de la correction par rapport à une modification apportée suite à des nouvelles données toxicologiques.

    Répondre à ce message

  • EXPLICATION

    - CONGÉNÈRES : Ce sont des mélanges de molécules ou de produits qui proviennent ou interagissent dans un même processus, nous pouvons dire ici que c’est la dioxine dans ses diverses formes composant la substance étudiée ;

    DEFINITION DE TERMES
    - I-TEF : Équivalents Toxiques Internationaux
    - I-TEF OTAN sont les valeurs toxicologiques admise par les pays de l’OTAN
    - I-TEF OMS sont les valeurs toxicologiques admise par l’Organisation Mondiale de la Santé ;

    Les valeurs dans les deux colonnessont pour la plupart identique sauf pour les valeurs 1,2,3,7,8 Pe CDD et OCDD

    Répondre à ce message

  • congéneres désigne des substances de la même especes ,
    le I-TEF désigne le coefficient de toxicité,les valeurs vont des doses de substances les moins toxique au plus toxique

    Répondre à ce message

  • - Congénère : ce dit de différents membres d’une même famille de molécules (chimiquement voisines) coexistent et donnent lieux à des expositions complexes .Exemple : Dioxine, constitue un mélange de molécules portant 1,2,3 jusqu’à 8 atomes de Chlore sur chaque cycle benzénique. Dans le contexte toxicologique les congénères ont tous le même mécanisme d’action. Pour chaque congénère est attribue un facteur de pondération (TEF : Toxicité équivalence facteur) et le congénère le plus toxique on lui attribue leTEF=1 qui correspond (d’après le tableau) à 2, 3, 7,8 TCDD, jusqu’à OCDD qu’est de 1OO fois (selon l’OTAN) à 1OOO fois (selon OMS) moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différents membres d’une famille de molécules ayant des propriétés chimiquement voisines. Les congénères diffèrent ici de la position des atomes de chlores. Toxicologiquement, ils doivent partager un méchanisme d’action similaire.
    ITEF représentent les facteurs d’équivalent toxique. En nous basant sur le tableau,2,3,7,8-TCDD représente le congénère le plus toxique et OCDD le moins toxique.

    Répondre à ce message

  • les congénères font référence a de nombreuses variante ou configurations d’une même structure chimique (exemple les congénères des dioxines sont les furanes ou encore les dioxin-like)

    les I-TEF est international toxicity equivalancy factor(facteurs internationaux d’equivalent toxiques) est un coefficient de pondération qui permet de traduire la différence de toxicité entre les produits
    Parmi les 210 dioxines furanes 17 sont les plus toxiques dont celle de sevesso (2,3,7,8-TCDD) et elles classées selon les normes OTAN et OMS de la plus toxique (sevesso a la moins toxique OCDD)

    Répondre à ce message

  • Il existe de nombreux composés identifiés sous le terme dioxines : 75 PCDD et 135 PCDF, appelés des « congénères » en fonction du nombre et de la position des atomes de chlore qu’ils possèdent.
    Actuellement, 17 congénères (7 PCDD et 10 PCDF) sont habituellement mesurés et étudiés, en raison de leur toxicité avérée. Il s’agit de ceux substitués au moins en position 2, 3, 7 et 8.

    I-TEF= Toxicity Equivalent Factor
    Pour chaque congénère , on a défini un coefficient correspondant à sa toxicité, qui a été estimé en comparant son activité à celle de la dioxine la plus toxique (la 2, 3, 7, 8 TCDD dite dioxine de Seveso).

    La somme des concentrations pondérées par les TEF pour tous les congénères les plus toxiques des dioxines donnera l’ I-TEQ ou équivalent toxique qui résume la toxicité globale apportée par le mélange des dioxines dans un milieu.

    Dans le tableau, les valeurs I-TEF décroissent de la première ligne à la dernière, donc les toxicités décroissent également.Les 2 colonnes correspondent à des évaluations faites respectvement par l’OMS ou l’OTAN.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules qui présentent des similarités de structure et peuvent présenter des effets de toxicité semblable à des degrés plus ou moins différents. Dans le contexte particulier de cette question, il s’agit de 6 dioxines appartenant au groupe des PCDD et une OCDD qui sont toute congénères.
    Les I-TEF sont les facteurs internationaux d’équivalence toxique. Le 2,3,7,8-TCDD étant le plus toxique et l’OCDD le moins toxique, les valeurs de toxicité évoluent de manière décroissantes quand on descend dans les colonnes.

    Répondre à ce message

  • les congénères sont des molécules qui présentent les structures similaires et peuvent avoir un effet de toxicité semblable et à des degrés différents. dans contexte particulier de ce tableau, nous sommes en présence de six dioxines PCDD et d’une dioxines OCDD, toutes congénères. les I-TEF sont les facteurs internationaux d’équivalence toxique ( International Toxic Equivalence Factor), dans ce tableau , nous notons que les I-TEF, ici, ceux de l’OTAN et de l’OMS, décroissent au fur et a mesure qu’on descend dans le tableau, c’est à dire qu’ils vont de la dioxine la plus toxique ( 2,3,7,8- TCDD) à la moins toxique ( OCDD).

    Répondre à ce message

  • congénère : désigne des molécules d’une même famille, qui se sont formé au cours d’un même processus. dans le contexte particulier que nous traitons, les congénères se différenties par la position d’un atome commun dans leur structure chimique.

    I-TEF = facteur de toxicité équivalent, international
    la progression des valeur de I-TEF dans les deux colonnes traduit le fait que le 2,3,7,8 TCDD désigne le congénère le plus toxique dans le mélange de dioxine. En suivant les colonnes de haut en base, la toxicité des congénères diminue. Il faut préciser que l’OTAN et l’OMS n’accordent pas la même valeur de toxicité au 1,2,3,7,8 PeCDD et au OCDD.

    Répondre à ce message

  • Congénère signifie les différentes variante d’une stucture chimique. Les congénères du tableau montrent les différentes variantes de la dioxine. Ici nous avons à des substances toxiques. Dans les deux dernières colonnes, ce sont des niveaux de doses sans effets nocifs observables.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances spécifiques, c’est-à-dire elles peuvent être de la même famille mais ont des propriétés spécifiques par exemple. Dans le contexte de cet article, ils désignent des substances de dioxines que l’on associe pour avoir une mesure de la toxicité. Congénère, c’est-à-dire de chaque substance spécifique (rappelons que les dioxines constituent un mélange de plusieurs substances).
    Les I-TEF sont des coefficients correspondant à la toxicité des molécules de dioxines. Le I-TEFOTAN est le coefficient de concentration pondérée pour 7 congénères de PCDD (sur 75) et 10 de PCDF (sur 135) proposé par l’OTAN en 1988. Le I-TIFOMS est le coefficient modifié au vu de nouvelles données toxicologiques parce que 12 congénères de PCB assimilés aux dioxines y sont ajoutés.
    La progression des valeurs dans les colonnes désigne le degré de toxicité par ordre décroissant c’est-à-dire du plus toxique au moins toxique (de 1 à 0,001).

    Répondre à ce message

  • les congénères désignent des molécules de meme conformation et qui ne diffèrent que par le nombre de liaison hydrogène substitué. Dans notre contexte, les atomes d’hydrogène sont substitués par des atomes de chlore par la formation de liaison covalente entre le noyau benzénique et chaque atome de chlore. Le nombre de liaison chlorée sur la molécule influence sa toxicité qui diminue lorsque les liaisons augmentent. Ainsi les I-TEF qui définissent la toxicité de chaque congénère ( toxicité établit en fonction du I-TEF=1 pour le TCDD) diminuent lorsque le nombre d’atomes de chlore sur la molécule augmente.

    Répondre à ce message

  • Congénères se réfèrent à des substances issus d’une même et grande famille, ici totues les substances citées sont de la grande famille des dioxines composée des PCDD ou PCDF. Les L-TEF ou encore Toxique Equivalent Factor permettent de rapporter la dangérosité de certains congénères par rapport à la substance la plus toxique. La progression décroissante montre ici que quelque soit la source 2,3,7,8-TCDD est le plus toxique et que la progression décroit vers le bas pour les autres congénères.

    Répondre à ce message

  • - On appelle "congénères" un mélange de molécules, produites dans le même processus, génèralement involontaire, par exemple la combustion. Dans le contexte, le sens qu’on lui donne est une famille de molécules chimiques.
    - L’I-TEF est le produit du TEF (fraction de la toxicité du congénère le plus toxique) par la concentration. On observe que les valeurs des I-TEF des congénères sont décroissantes dans les deux colonnes. Les valeurs définies par l’OTAN et l’OMS sont identiques à l’exception des deuxième et dernier congénères.

    Répondre à ce message

  • Le terme congénère designe un ensemble de composé chimiques qui appartiennent à la même famille. Dans ce contexte, il s’agit de composé que l’on regroupe sous le nom de dioxine.
    Les I-TEF ou Facteurs d’Equivalents Toxiques sont des systèmes de comparaison de la toxicité des congénères. La progression des valeurs dans les deux colonnes designent justement une dimunition de toxicité en fonction du type de dioxine, la 2,3,7,8 TCDD étant ici la plus toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances de même classes de composées chimiques que les polychlorodibenzo-p-dioxines (PCDD).
    La teneur d’un mélange de dioxines est exprimée à l’aide d’un indice international de toxicité,
    l’I-TEQ ou équivalent toxique, qui résume en une seule valeur la contamination du milieu par
    un mélange des 17 molécules considérées comme les plus toxiques pour l’homme (pour
    chacune desquelles est appliqué un coefficient correspondant à leur toxicité appelé TEF). Les I-TEF sont donc les valeurs exprimant les indices indiquant les coefficients de toxicité appliqués aux congénères.
    Les variations des valeurs d’une colonne à une autre indiquent les indices appliquées par l’OTAN et ceux appliqués par l’OMS. La variation d’une cellule à une autre de la même colonne indique le niveau de dangerosité d’une congénère par rapport à une autre.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules de même famille et qui peuvent être présent dans le même environnement. Dans le contexte précis, ce sont des substances chimiquement voisines de part leur constitution en atomes de chlore et cycle aromatique et ayant un mécanisme d’action commun ou voisin.
    I-TEF singifie Toxicity equivalent Factor. Ce terme est défini pour une famille de substances par rapport au congénère la plus toxique qui a une valeur de 1 (PCDD). A la lecture de ce tableau, on peut dire que plus I-TEF est élevé, plus la substance sera toxique ; on constate aussi que l’ITEF diminue avec l’augmentation du nombre d’atomes de chlore dans le composé ; aussi, les composé ayant même nombre d’atomes de chlore (quelque soit leur position sur le noyau cyclique) ont un même I-TEF. Le composé le moins toxique est le OCDD, dont l’I-TEF est de 0,001.

    Répondre à ce message

  • congénères peut avoir la signification de données similaires. Et les I-TEF montre les Indices de facteurs de toxicité. Par rapport à la progression des valeurs il faut noter que la valeur dans les deux colonnes montre la valeure toxique par rapport aux congénères et par rapport à l’OTAN et les normes de l’OMS

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiquement voisines ou qui ont un mécanisme d’action voisin

    Plus la valeur de l’ITEF est faible, plus le congénère est moins toxique. Le congénère le plus toxique (PCDD dans le tableau 1 a une valeur éale à 1.
    le sigle OCDD est 1000 fois (1/0,001) moins toxique que PCDD

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différents membres d’une famille de molécules qui coexistent et donnent lieu a des expositions complexes. Toutes ces molécules sont les congénères du PCDD.
    I-TEF : équivalent toxique international

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différents membres d’une famille de molécules qui coexistent et donnent lieu à des expositions complexes. Touts ces molécules sont les congénères du PCDD.
    I-TEF : équivalent toxique international
    les valeurs de l’ OMS sont différentes de celle de l’OTAN pour certains congénères.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances tres voisines chimiquement.
    Ils partagent tous un même mécanisme d’action
    Le plus toxique est PCDD 2,3,7,8 TCDD
    les I TEF sont definis pour chaque substance par rapport au congénère le plus toxique
    I TEF oms sont modifiés au vu de nouvelles donnees toxicologique et y sont ajoutés ce qui fait qu’on observe une difference dans les 2 colonnes

    Répondre à ce message

  • Les congeneres sont des substances chimiques voisines.C’est un melanges d’atomes de chlore sur chaque cycle de benzenique.Dans ce contexte toxicologie les congeneres sont comme des dioxines.Les I-TEF sont definis comme etant les facteurs de toxicité au congenere le plus toxicique.Les valeurs de I-TEF sont egales à 1 pour le congenere le plus toxique .Le 1,2,3,4,6,7,8-HpCDD est 100 fois moins toxicique le 2,3,7,8-TCDD de meme que le OCDD est 1000 à 10000 moins toxique .

    Répondre à ce message

  • Les dioxines regroupent un melange de substances polychlores dont certaines sont plus toxiques. Ces substances sont dits congeneres parce qu’elles sont produites a l’occasion d’un meme processus.

    Pour exprimer la toxicite du melange, elle est exprimee en toxicite equivalente par rapport au congenere le plus toxique, dans ce cas, le 2,3,7,8 TCDD auquel on attribue un facteur de toxicite equivalente = Toxicity Equivalent Factor (TEF).

    Les I-TEQ sont les equivalents toxiques internationaux correspondant a la somme des indices ponderes qui represente le TEF X la concentration de chaque congenere pour l’ensemble des congeneres presents dans le melange.

    La progression des valeurs des 2 colonnes correspondent a la variation de la toxicite du melange representee ici de maniere decroissante du plus toxique (le 2,3,7,8-TCDD a 4 atomes de carbone en position laterale)au moins toxique.

    Répondre à ce message

  • congenere ici désigne le fait que ces substances appartiennent a la même groupe c’est à dire ceux potentiellement dangereux à certaines doses,I-TEF signifie coefficeint de toxicité,la progression ce fait des sustances les plus toxiques aux moins toxiques dans les deux colones avec un des valeurs allnt jusqu’au centiéme pour l’OTAN et au milliéme pour l’OMS

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des mélanges de molécules de chlore. L’exemple classique est fourni par les dioxines, constituées d’un mélange de molécules portant 2 et 3 jusqu’à 8 atomes de chlore sur chaque cycle benzénique. Les dioxines possédant 4 atomes de chlore en position latérale sont les plus toxiques (2, 3, 7, 8-TCDD).
    Le sens particulier que lui confère le contexte
    Le T.E.Q exprime la toxicité dudit mélange (congénère) c’est-à-dire en toxicité équivalente par rapport au congénère le plus toxique.
    Un facteur de pondération est attribué à chaque congénère (TEF = toxicity equivalence factor), qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique auquel on attribue un TEF qui est égal à 1.
    La somme des indices pondérés (TEF x concentration de chaque congénère) pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange représente I-TEQ.
    Ainsi, pour le cas présent, le congénère le plus toxique dans ce tableau est 2, 3, 7, 8-TCDD selon le I-TEQ défini par l’OMS et l’OTAN. Les indices définis par l’OTAN sont presque semblables à ceux de l’OMS à la différence de 1, 2, 3, 7, 8-TCDD et OCDD dont l’OTAN attribue respectivement 1 et 0,0001 alors que l’OMS est de 0,5 et 0,001 respectivement. Signalons que l’OCDD est le moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des membres d’une même famille chimique, produits dans le cadre d’un même processus physico-chimique et dont les activités biologiques sont voisines.
    Les expositions aux congénères concernent toujours des mélanges, d’où la difficulté relative d’estimer la toxicité de chacun d’eux lors d’expositions à des mélanges.

    Le I-TEF (Toxicity Equivalent Fraction) est un coefficient international qui correspond à la toxicité de chaque congénère.
    La progression des valeurs dans le tableau indique des toxicités décroissantes (dans chaque tableau de haut en bas) : le 2,3,7,8 TCDD (1ère ligne du tableau) étant le congénère le plus toxique.

    Répondre à ce message

  • les congénères peuvent être considérées comme des substances qui ont des composés chimiques identiques. il s’agit ici du CDD qu’on retrouve dans la plupart des composés du tableau. l’ITEF c’est l’Indice de Toxic Equivalent Factor qui donne une valeur pour chaque congénère et le plus toxique ici est TCDD qui a un ITEF 1. les valeurs sont classées dans l’ordre décroisant.

    Répondre à ce message

  • On appelle Congénères des substances identiques, de la même nature ou de la même espèce. Dans notre cas, il s’agit de substances apparentées possédant les mêmes propriétés toxicologiques mais avec des degrés spécifiques de toxicité pour chacun d’entre eux.
    Les I-TEF représentent les Facteurs d’Equivalence Toxique. C’est un coefficient de pondération qui indique le degré de toxicité par rapport au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donnée.
    Le plus vieux système d’Equivalence Toxique International (I-TEQ) a été mis au point par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), initialement établi en 1989 et étendu et actualisé par après. Plus récemment, l’Organisation Mondiale du Commerce (OMS) a suggéré que soient modifiées les valeurs des Facteurs d’Equivalence Toxique au vu de nouvelles données toxicologiques et des avancées scientifiques. En moyenne, quand on utilise les I-TEF, les résultats des calculs d’équivalence toxique sont environ 10% plus élevés que quand on utilise les TEF-OMS. Ce facteur varie suivant l’effet étudié, le tissu ou l’organe atteint, la voie, la dose et la durée d’exposition, l’espèce d’étude et l’individu.

    Répondre à ce message

  • Les congénères désignent les différentes formes chimiques d’une même famille. Dans ce tableau sont listées 7 congénères de la famille des dioxines.

    I-TEF = équivalent toxique international, indique la toxicité d’un mélange de congénères ou d’un congénère (cas du tableau) par rapport au congénère le plus toxique à qui on attribue un I-TEF = 1. Plus le I-TEF est important, plus le congénère est toxique : Dans le tableau, les congénères sont listés du plus toxique au moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les PolyChloroDibenzoDioxine (PCDD) et les PolyChloroDibenzoFurane (PCDF) forment un groupe de composés organiques polycycliques halogénés désigné sous le terme générique de dioxines. Les polychlorodibenzo-p-dioxines (PCDD) sont des forme chimiques appelées congénères

    Répondre à ce message

  • International -Toxic Equivalency Factor (I-TEF) ou encore Facteurs internationaux d’équivalent toxique traduire les différences de toxicité entre des produits, on établit un système de coefficients de pondération (I-TEF), qui prend pour base de toxicté ,e rroduit qui est le plus toxique. on constate que les valeurs dans les deux colonnes sont pratiquement les mêmes avec quelques exceptions dues certaines conditions des analyses.

    Répondre à ce message

  • Dans les familles des dibenzo-para-dioxines, des dibenzofuranes et des biphényles, les carbones possédant un atome
    d’hydrogène peuvent être remplacés (on parle de substitution) par un atome d’halogène (chlore ou brome,
    éventuellement fluor ou iode) et vont former des composés possédant le même squelette, mais un nombre
    d’hydrogène variable . On les nomme des congénères, terme à ne pas confondre avec les isomères, qui sont des
    congénères possédant un nombre identique d’hydrogène et d’halogène, mais dans différentes positions sur un même
    squelette

    I-TEF=Facteur d’équivalence toxique international de quelques congénères. Certains congénères sont plus toxiques que d’autres, c’est pourquoi les valeus sont croissant.

    Répondre à ce message

  • Dans les familles des dibenzon-para-dioxines, des dibenzonfuranes et des biphéryles, les carbones possèdent un atome d’hyrrogéne pouvant être remplacé (il est question de substitutionà par un atome d’halogène (chlore ou brome, fluor ou iode) et vont former des composés possédant le même squelette mais avec un no,re d’hydrogéne variable ; on les nomme des congénères.Congénère est une forme chimique de PCDD. La 2, 3, 7, 8 constitue en fait la plus toxique.

    Le système d’ " Equivalents Toxiques " (TEQ) exprime la toxicité relative de chaque composé moins toxique en tant que fraction de la toxicité du TCDD le plus toxique. Chaque composé se voit attribué un " Facteur d’Equivalence Toxique " (ou TEF pour Toxic Equivalent Factor). Ce coefficient de pondération indique le degré de toxicité par rapport au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donné.Les valeurs des Facteurs d’Equivalence Toxique (TEF) changent pour différentes espèces d’animaux.
    La progression des valeurs est décroissante ; plus on s’approche de l’OCDD les valeurs régressent. Par convention la valeur 1 est attribué au 2,3,7,8-TCDD dans l’évaluation de la toxicité des dioxines.

    Répondre à ce message

  • Congénères : ce sont les différents membres d’une même famille issus d’un même processus de production qui coexistent et donnent lieu à des expositions complexes.
    I-TEF : ce sont les facteurs d’équivalence de toxicité pour les dioxines .Ils représentent le coefficient de pondération attribué à chacun des congénères. La progression des valeurs dans ce tableau vont du plus toxique avec TEF=1 au moins toxique.

    Répondre à ce message

  • les congénères sont les différents membres d’une famille de molécules généralement produits par un même procédé et coexistent ensemble et donnent lieu à des expositions complexes. Les congénères ont des propriétés chimiques voisines. Les TEF (ou Toxicity equivalent facteur) représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique auquel on attribue un TEF=1. La somme des indices pondérés pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange est I-TEF. Suivant les deux colonnes, on constate que le congénère le plus toxique est le 2,3,7,8-TCDD et le moins toxique est le OCDD.

    Répondre à ce message

  • Les congÉneres dont des formes derives d’un element chimique, les isomers font un exemple de congeneres. Ici, on fait reference aux moleules derives de 2,3,7,8-TCDD, ce groupe de moleules appeles les dioxines. Afin de pouvoir evaluer l’effet toxique de chacun d’element (evaluation qualitative par le TEQ), on donne a chaque produit dans ce group un facteur de toxicite (Toxic equivalency factor, TEF), en rapport avec sa structure chimique et sa toxicite. Cela est relative a la toxicite de 2,3,7,8-TCDD qui a un TEF egal a 1.

    Répondre à ce message

  • Le terme de congénères renvoie à des molécules qui ont une structure chimique assez similaire et dont les mécanismes d’action sont a priori proches. Tous sont donc potentiellement dangereux pour la santé. C’est pourquoi on calcule les I-TEF, qui correspond à la fraction de la toxicité par rapport au congénère le plus toxique, à savoir le 2,3,7,8-TCDD. Les congénères sont ici classés par ordre de toxicité, le dernier (OCDD) étant jugé par exemple 10000 fois moins toxique par l’OMS.

    Répondre à ce message

  • Un congénère est une des nombreuses variantes ou configurations d’une même structure chimique. Dans notre contexte, chacun des composés résultant de la substitution d’un atome de carbone par un atome de chlore de la molécule des PCDD est désigné sous le terme de congénère. Le nombre et la position des atomes de chlore sur le cycle aromatique permettent de différencier ces congénères les uns des autres.

    Tous les isomères de la dioxine (PCDD) ne présentent pas la même toxicité. La toxicité diminue quand le nombre d’atomes de chlore croît : la PCDD la plus toxique est la 2,3,7,8-TCDD. Au-delà de 5 atomes de chlore, la toxicité chute brutalement. La potentialité toxique des congénères est exprimée en référence au composé le plus toxique, par l’intermédiaire du concept d’équivalent toxique (TEF, toxic equivalent factor). Ce coefficient de pondération indique le degré de toxicité par rapport au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donné. Celui-ci donne une valeur toxicologique à un mélange de composés chimiquement proches et ayant le même mécanisme d’action, c’est-à-dire actifs sur le même récepteur (congénères) et représente une fraction du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1).

    La progression des valeurs dans les deux colonnes ne sont pas les mêmes car il s’agit de deux systèmes différents :
    • I-TEFOTAN résulte du plus vieux système d’Equivalence Toxique International (I-TEQ) mis au point par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), initialement établi en 1989 et étendu et actualisé par après.
    • I-TEFOMS est plus récent, l’Organisation Mondiale du Commerce (OMS) a suggéré que soient modifiées les valeurs des Facteurs d’Equivalence Toxiques.
    Cette modification des I-TEF est à la base de différences observées au niveau des valeurs des deux colonnes.

    Répondre à ce message

  • Signification des congénères :Ce terme désigne la famille des hydrocarbures aromatiques polycycliques chlorés ayant comme chef de file la plus toxique la 2,3,7,8 TCDD ou Dioxine Soveso.C’est une molécule très cancérigène pour l’homme. Le terme utilisé pour ces mélanges est celui de congénères, car ils sont produits dans le même processus, généralement involontaire, la combustion par exemple. Si la toxicité de chaque molécule peut être déterminée expérimentalement, les expositions concernent toujours des mélanges, mais dans ce cas il existe une approche permettant d’évaluer les effets du mélange.
    L’ I-TEF se définit comme étant International Toxicity Equivalence Factor, qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1).La progression des valeurs dans ces deux colonnes (pas trop significatif ;faibles variations en lignes 2 et 7) est fonction des facteurs correctifs qui sont parfois proposés pour tenir compte de la sensibilité des individus sur la base de la variabilité génétique (facteur 10), voire de facteurs de vulnérabilité, comme c’est le cas pour les enfants (un facteur 10 aussi). Évidemment, les facteurs s’appliquent s’il y a probabilité d’exposition.
    Ces I-TEF varient selon les normes internationales (OTAN=Organisation du Traité Atlantique Nord et OMS=Organisation Mondiale de la Santé).

    Répondre à ce message

  • congénères signifient des formes chimiques (substances spécifiques) à partir d’un nom générique « dioxines »

    Les I-TEF ou international toxicity equivalence factor est un facteur de pondération attribué à chaque congénère qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique.

    La progression des valeurs dans les 02 colonnes

    ligne 1 facteur pondération entre I-TEF OTAN et I-TEF OMS=1

    ligne 2 facteur pondération entre I-TEF OTAN et I-TEF OMS=2

    ligne 3 facteur pondération entre I-TEF OTAN et I-TEF OMS=1

    ligne 4 facteur pondération entre I-TEF OTAN et I-TEF OMS=1

    ligne 5 facteur pondération entre I-TEF OTAN et I-TEF OMS=1

    ligne 6 facteur pondération entre I-TEF OTAN et I-TEF OMS=1

    ligne 7 facteur pondération entre I-TEF OTAN et I-TEF OMS=1/10

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiques voisines. Dans le contexte toxicologique ils partagent tous un même mecanisme d’action par le biais des AHR. les I-TEF tocic equivalent factor est defini pour chaque substance par rapport au congenere le plus toxique dans ce tableau c’est 2,3,7,8 -TCDD.la progression des valeurs ici revele que OCDD est mille fois moins toxique que 2,3,7,8 -TCDD OTAN et 10 mille fois moins toxique par I-TEF OMS.

    Répondre à ce message

  • Dans les familles des dibenzo-para-dioxines, des dibenzofuranes et des biphényles, les carbones possédant un atome d’hydrogène peuvent être substitués par un atome d’halogène (chlore ou brome, éventuellement fluor ou iode) et vont former des composés possédant le même squelette, mais un nombre d’halogènes variable : On les nomme des congénères. Les propriétés physicochimiques (bio-accumulation dans les organismes vivants et toxiques) des dioxines vont dépendre de leur structure chimique, c’est à dire du nombre et de la position sur leur squelette des atomes de chlore ou de brome.
    Les I-TEF représentent des " Facteur d’ Equivalence Toxique " (ou TEF pour Toxic Equivalent Factor) internationaux du système d’ " Equivalents Toxiques " (TEQ) qui expriment la toxicité relative de chaque composé moins toxique en tant que fraction de la toxicité de la 2,3,7,8- TCDD (la plus toxique). Il est attribué par convention, une valeur de référence de 1 pour la 2,3,7,8- TCDD qui est la dioxine de référence (dioxine de Sévéso)
    Les dioxines sont généralement présentes dans des mélanges contenant plusieurs types de dioxines et composés apparentés aux dioxines (" dioxin-like "), chacun ayant un degré de toxicité spécifique. Chaque composé se voit attribué un " Facteur d’Equivalence Toxique " (ou TEF pour Toxic Equivalent Factor). Ce coefficient de pondération indique le degré de toxicité par rapport au 2,3,7,8-TCDD.
    La progression des valeurs dans les deux colonnes montre que c’est la position des atomes de chlore qui influence principalement la toxicité plutôt que le nombre d’atomes de chlore sur chaque cycle benzénique (en descendant, le nombre d’atomes de chlore augmente alors que la toxicité relative diminue)

    Répondre à ce message

  • Le terme congenère signifie appartenir à la même espèce. Dans ce contexte particulier il désigne des molécules ayant la même structure de base avec de légère modification de placement de certaines composantes qui induisent une différence de toxicité.
    I-TEF est défini comme étant un facteur d’équivalence de toxicité ( International Toxic Equivalency Factor)
    on se rend compte que dans les deux colones, plus la variation de la molécule de base est imporatnte, plus la toxicité dimunie.

    Répondre à ce message

  • - le terme "congénère" désigne une substance composé d’un grand nombre de formes chimiques
    - l’I-TEF est l’indice pondéré pour l’ensemble d’un congénère dans un mélange et la progression dans chacune des colonnes est l’expression de la complexité des différents constituants du mélange

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différentes formes chimiques d’une substance produites dans le même processus. Il s’agit des dérivés polychlorés. Les formes chimiques du polychlorodibenzo-p-dioxine (PCDD) ou la dioxine sont constituées de molécules portant plusieurs atomes de chlores sur chaque cycle benzénique.
    I-TEF (International Toxicity Equivalence Factor) est un facteur de pondération qui représente la fraction de la toxicité du congénère le plus toxique. La progression des valeurs de chaque colonne signifie la toxicité du congénère le plus toxique à la toxicité du congénère le moins toxique.

    Répondre à ce message

  • On appelle "congénères" les différentes substances qui peuplent une même famille de molécules. Ces congénères sont donc de la même espèce et leurs propriétés sont chimiquement voisines. Pour chacun de ces congénères on va calculer le I-TEF, c’est à dire le "toxic equivalent factor" par rapport au congénère le plus toxique (2,3,7,8-TCDD)
    En regardant les valeurs des 2 colonnes on peut interpréter cela en disant que l’OCDD est 1000 voir 10000 fois moins toxique et dangereux que le 2,3,7,8-TCDD qui est ici le plus toxique.

    Répondre à ce message

  • Congénères= composÉs chimiques de la meme famille qui ont type et comportement pareil et qui peuvent agir en synergie

    Le facteur d’equivalence toxique (TEF) est une mesure pour calculer la toxicite d’ une dioxine ou d’ un cocktail de dioxines (et pas seulement la quantite de ce cocktail).

    La progression de la valeur de toxicite depend de nombre de molecules de chlore de chaque composÉ.

    Répondre à ce message

  • Le terme congènère traite de l’identité, en general des congenères sont de la meme espèce, dans ce contexte il s’agit de dioxynes apparentées, et les I-TEF correspondent à leur toxicité les unes par rapport aux autres. l’équivalence toxique par rapport à la reference(facteur d’equivalence toxique internationale).
    Pour la progression l’OTAN mettait en valeur de reference seul 2,3,7,8-TCDD, l’OMS apporte une modification car elle apporte une équivalence exacte de toxicité pour 1,2,3,7,8-PeCDD. après les valeurs identiques pour ls 2 organismes sauf pour l’OCDD. Cela permet de calculer un equivalent toxique global, pa rapport au TCDD.

    Répondre à ce message

  • congénère : différents membres d’une famille de molécules coexistent et donnent lieu à des expositions complexes. ils sont produits dans le même processus, involontaire, exemple la combustion. les dioxines, constituées d’un mélange de molécules portant 2, 3 et jusqu’à 8 atomes de chlore sur chaque cycle benzénique qualifé congénère.
    TEF : un facteur de pondération est attribué à chaque congénère (TEF=toxicity equivalence factor), qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1).
    dans le tableau au dessus,TEF augmente en allant de haut en bas.
    TEF=1 pour 2,3,7,8 TCDD qui comporte 4 atomes de chlore lateralement le rendant le plus toxique,en allant vers le bas le nombre de chlore augmente diminuant l’effett oxique du congénère.
    les resultats de OMS diffère de ceux de OTAN pour le facteur dee ponderation pour1,2,3,7,8-peCDD qui est qualifié selon l’OMS plus toxique,et pour OCDD qualifié moin toxiquee

    Répondre à ce message

  • congénère signifie formes chimiques et dans ce contexte ce sont les différentes formes chimiques des dioxines (PCDD) caractérisés par le nombre d’atome de chlore
    I-TEF est une unité de de mesure utilisée pour comparaison internationale et signifie équivalent toxique international. La progression est la même dans les deux colonne et on note que les valeurs diminuent souvent d’un facteur 10 lorsqu’il y a un atome de chlore de plus

    Répondre à ce message

  • Les congeneres:formes chimiques a la famille Hydroaromaticpolycyclic chlores ; melange de molecules portant 2,3 et jusqu’a 8 atomes de chloressur chaque cycle de benzene, ils ont produits dans le meme processus generalement involontaire et plus celebre exemple le dioxine.

    I-TEF : equivalent toxiques internationaux
    l’ITEF selon l’OMS (organisation mondiale de sante) et OTAN ( organisation du traite de l’atlantique Nord)s’arrange les congeneres de dioxine des le plus toxique jusqu’a moins toxique

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiques appartenant à une même classe ou groupe comme ici les substances tel que le TCDD, PeCDD, HxCDD, etc. …, sont tous membres de la large famille des PCDDs. Le I-TEF est le rapport de toxicite d’un congénère par rapport a celui le plus toxique. Ici le TCDD est le plus toxique et tient la valeur de 1. Le PeCDD à une toxicité équivalente a 50% de celle du TCDD, le HxCDD a une toxicité équivalente a 10% du TCDD.

    Répondre à ce message

  • Les dioxines sont un groupe de substances chimiques Polychloredibenzo-Dioxines (PCDD) appartenant aux hydrocarbures aromatiques polycycliques chlorés (HAPC). Ses deux hydrocarbures de base (benzène) comportent entre 1 et 8 atomes de Chlore, occupant différents position (1-8), donnant lieu à un grand nombre de combinaisons appelés congénères. Formes chimiques dérivés de cette structure de base.
    De 210 congénères, on observe dans le tableau 7 PCDD, considérés comme les plus toxiques. La toxicité de chaque congénère est diffèrent et dépend de la position et nombre d’atomes de chlore présent dans la molécule. C’est pourquoi un coefficient de pondération (facteur d’équivalence toxique (I-TEF)) a été défini pour indiquer le dégrée de toxicité de chaque congénère par rapport au plus toxique, le 2, 3, 7, 8-TCDD (à effet cancérigène certain), à qui un facteur 1 lui a été attribué. À juger par la progression du facteur d’équivalence, la toxicité des congénères est inversement proportionnelle au nombre d’atomes de chlore.
    Le premier système d’équivalence utilisé est celui de l’OTAN (1989), basé sur des données toxicologiques enregistrées des différents pays. En 1997, ce système est réévalué par l’OMS, tenant compte de la disponibilité d’information toxicologique plus précise et actualisé fréquemment. Cependant les deux sont actuellement utilisés.

    Répondre à ce message

  • Le mot congenères se réfère à des activités biologiques voisines. Dans le tableau nous voyons le meme composé de dybenzynodioxine (DD) et de x atomes de Chlore (T=4, Pe=5, Hx=6, Hp=7, O=8) attachés sur les places 1,2,3,etc.

    Le TEF (toxicity equivalence factor) indique la toxicité relative du congénère au TCDD. Ainsi, nous voyons que la toxicité du congénère diminue selon l’ajout d’un atome de chlore additionnel.

    Les valeurs I-TEFotan datent de 1988, tandis que les valeurs I-TEFoms sont récentes, réévaluées et incluent 12 PCBs dioxin like. C’est ce qui explique la différence entre les valeurs des congénères des deux colonnes.

    Répondre à ce message

  • Signification de congénères et le sens particulier que lui confère le contexte : « congénères » est utilisé pour désigner un mélange de molécules membres d’une même famille, produit dans le même processus (généralement involontaire). Dans le contexte, il représente un mélange de molécules portant 2, 3 et jusqu’à 8 atomes de chlore sur chaque cycle benzénique.
    Définition des I-TEF :

    L’I-TEF représente le facteur international d’équivalence toxique d’un congénère. Le TEF est une évaluation de la toxicité d’un congénère particulier. Il donne une valeur toxicologique d’un mélange de composés chimiquement proches et ayant le même mécanisme d’action, c’est à dire actifs sur le même récepteur, le récepteur Ah.

    Explication de la progression des valeurs dans les deux colonnes :
    Le (2,3,7,8-TCDD) représente le congénère le plus toxique et selon les barèmes internationaux sont TEF est arbitrairement fixé à 1. C’est le cas dans les deux colonnes.

    A chaque congénère est ainsi attribué un coefficient de toxicité (TEF), qui a été estimé en comparant l’activité du composé considéré à celle de la 2,3,7,8-TCDD. La progression des valeurs représentant les facteurs d’équivalence toxique de chaque congénère montre une diminution des valeurs, signifiant que les congénères sont de moins en moins toxiques.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différentes substances d’une même famille de molécules, qui dans le cas des dioxines différent par le nombre et la position des atomes de Chlore.

    I-TEF signifie International Toxic Equivalent Factor. Ce facteur permet d’évaluer la toxicité des congénères par rapport à la substance la plus toxique : 2,3,7,8 PCDD. Cette substance sera donc affectée d’un facteur de 1 (soit I-TEF=1).

    Dans le tableau, on observe une progression de la toxicité la plus élevée I-TEF=1 à la toxicité la plus faible I-TEF OMS = 0,0001 et I-TEF OTAN = 0,001 pour l’OCDD. La différence entre les deux colonnes résulte d’un ajustement effectué par l’OMS aux valeurs de l’OTAN pour tenir compte des progrès scientifiques (TEF modifiés).

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des mélanges de substances chimiques de la même famille qui sont produits ensemble dans le même processus. Ici, le tableau montre 7 congénères de la dioxine. Les I-TEF ou International toxicity equivalence factor sont les coefficients de toxicité de chaque congénère. L’I-TEFOTAN est le coefficient de toxicité proposé par l’OTAN en 1988 tandis que l’I-TEFOMS est le coefficient de toxicité ré-actualisé par l’OMS ultérieurement, ce qui explique le changement de certaines valeurs I-TEF du même congénère.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules semblables au plan structurelle mais qui peuvent avoir des propriétés chimiques différentes.

    Répondre à ce message

  • Ce tableau présente plusieurs espèces de dioxines dont le référentiel par excellence en première ligne avec une I-TEF = à . Les congénères correspondent à des produits dérivés de la substance mère (une substitution ou addition, un positionnement d’un élément peut en être à la base). Le sens particulier de ces substances est que ce sont toutes des Poly-Chloro-Dibenzo Dioxine. Ils sont classés par ordre de toxicité, la plus toxique (substance mère : I-TEF = 1), ensuite suit les autres, ce sont les 7 congénères les plus toxiques des 70 espèces des PCDD.L’I-TEF correspnd à l’international toxic equivalent factor (c’est à dire le coefficient de pondération).

    Répondre à ce message

  • On peut considérer comme congénère des êtres vivants (animaux ou végétaux) qui ont ensemble des caractéristiques physique, physiologique, comportementale semblables ; qui appartiennent à un même genre.

    “Congénères” dans le contexte qui nous est présenté désigne un ensemble de substances (molécules) chimiquement voisines ; qui partagent les mêmes mécanismes d’action. Il s’agit ici des congénères de la dioxine , obtenues par substitution d’atomes de chlore en position latérale sur 2 cycles benzéniques.

    TEF (Toxicity Equivalent Factor) est un facteur de pondération qui concerne la toxicité de chaque congénère. La 2,3,7,8- TCDD ; la plus toxique a un TEF =1.
    Les TEF des autres congénères correspondent à un pourcentage de la toxicité de la 2,3,7,8 - TCDD ; d’où la progression des valeurs dans les deux colonnes du tableau. Par exemple, la 2,3,7,8- TCDD est 1000 fois plus toxique que l’OCDD (OTAN) et 10 000 fois plus toxique l’OCDD (OMS).
    I-TEF est le facteur intermédiaire d’équivalence toxique de chaque congénère fourni par l’OTAN ou l’OMS.

    Répondre à ce message

  • On appelle congenère qui est du même genre ou espèce. Il signifie dans ce contexte, les nombreuses variantes ou configurations d’une même structure chimique.

    Le I-TEF c’est le facteur d’équivalente toxique international. Le degré de toxicité est indiqué par rapport à la 2,3,7,8-TCDD avec une valeur de référence de 1.

    Dans le tableau la toxicité des congnères de 2,3,7,8-TCDD sont plus faible. Mais selon l’OMS, 1,2,3,7,8 PeCDD a la même toxicité que le 2,3,7,8-TCDD mais pour l’OTAN, sa toxicité est de moitié par rapport à 2,3,7,8-TCDD.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances qui ont des propriétés chimiques voisines ou similaires.
    Le présent tableau montre a travers les TEF (Facteur d’equivalence toxique) de l’OMS et OTAN laisse montré que le OCDD est 1000 fois moins toxique que 2,3,7,8-TCDD selon OTAN et 10000 fois moins selon l’OMS.Donc le 2,3,7,8-TCDD est le congénère le plus toxique.

    Répondre à ce message

  • Le terme congénère désigne un mélange de différentes familles de molécules produites dans le même processus involontaire qui coexistent pour donner lieu à des expositions complexes.

    Pour caracteriser la toxicité du melange, on l’exprime en toxicité equivalent par rapport au plus toxique. Ensuite on applique un facteur de ponderation (TEF) à chaque congenere qui represente une fraction du congenere le plus toxique auquel on attribut un TEF= 1.Le 2,3,7,8 TCDD est le plus toxique des dioxines( TEF=1). Les TEF diminuent donc en fonction du degré de toxicité.
    Les ITEF représentent donc les facteurs de toxicité équivalents internationaux.

    Répondre à ce message

  • Les dioxines désignent deux grandes catégories de composés aromatiques tricycliques chlorés : les polychlorodibenzo-para-dioxines (PCDD) qui nous intéresse pour ce tableau et les polychlorodibenzofuranes (PCDF).
    Le terme congénère fait référence en chimie à l’une des nombreuses variantes ou configurations d’une même structure chimique. Il existe de nombreux composés identifiés de dioxines (appelés congénères) en fonction du nombre et de la position des atomes de chlore qu’ils possèdent.7 PCDD, ceux que nous retrouvons dans ce tableau, sont mesurés et étudiés, en raison de leur toxicité avérée. La 2, 3, 7,8 TCDD est la plus connue car c’est la plus toxique. En effet tous les congénères toxiques ne possèdent pas la même toxicité. Pour traduire cette différence de toxicité, il a été défini un facteur d’équivalence toxique (I-TEF : Inernational Toxic Equivalency Factor) qui va pondérer chaque congénère toxique d’un facteur comparé au facteur 1 attribué à la dioxine la plus toxique : la 2, 3, 7,8 TCDD ( qui a été classé cancérogène pour l’homme). Donc dans ce tableau le dernier congénère, l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que le congénère 2, 3, 7,8 TCDD.

    Ce tableau présente : « les facteurs d’équivalence de toxicité (TEF) pour les dioxines », nous avons les valeurs établies par OMS et celles établies par OTAN. Il regroupe les congénères les plus toxiques.

    Répondre à ce message

  • PCDDs sont les polychlorodibenzo-dioxine substances cancérigène. Il renferme plusieurs composés chimique dont le 2,3,7,8 TCDD (Tetra chlorodibenzye dioxine), PeCDD (Pentachlorodibenzyne dioxine), HxCDD (hexachlorodibenzyne dioxine) qui sont appelés congénères.
    I-TEF : est le facteur International d’Équivalence Toxique définit(définit pas OTAN et OMS)
    La progression des valeurs concerne essentiellement deux composés notamment le 1,2,3,7,8 PeCDD et OCDD. Ces valeurs ont été corrigés par l’OMS en tenant compte d’un certains nombre de facteur

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiquement voisines. Il s’agit ici de noyau di-phényl, plus ou moins porteurs d’atomes de chlore. Dans le contexte toxicologique, les congénères doivent partager un même mécanisme d’action, comme c’est le cas ici pour les PCDD qui agissent tous par le biais du AhR. La TEF (toxic equivalent factor) est défini pour chaque substance par rapport au congénère le plus toxique, ici le 2,3,7,8-TCDD. Donc l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD.

    Répondre à ce message

  • Congénère : Corps appartenant à une famille de composés qui ne diffèrent entre eux que par le nombre et la$posivin d’atomes ou de groupes d’atomes substituant communs sur le composé initial (des substances chimiquement voisines). Il existe 75 congénères de PCDD, les Dioxine sont constituées d’un mélange de molécules portant 2.3 jusqu’à 8 atomes de chlore sur chaque cycle benzénique. La dangerosité des dioxines dépend du nombre et de la position des atomes de chlore.

    Dans le contexte toxicologique, les congénères doivent partager un même mécanisme d’action, comme c’est le cas ici pour les PCDD qui agissent tous par le biais du AhR.

    La toxicité d’un composé donnée s’exprime grâce à des facteurs d’équivalence toxique TEF (Toxic Equivalent Factor), qui évaluent la toxicité de ce composé par rapport à celle de 2.3.7.8 TCDD prise comme témoin (congénère le plus toxique).

    Sous l’égide de l’OMS et l’OTAN les congénères des dioxines et les furanes sont attribué des facteurs d’équivalence toxique (FET) qui indiquent leur toxicité par rapport à la TCDD dont le FET qui lui a été affecté est égal à 1. A titre d’exemple, OCDD dont le FET est de 0.001 à 0,0001 est considéré comme étant 1000 à 10000 fois moins toxique que la 2,3,7,8 – TCDD

    Répondre à ce message

  • Congénère signifie qui appartient au même genre ; dans le contexte son sens est celui d’une forme voisine appartenant à la famille des hydrocarbures aromatiques polycycliques chlorés. Les I-TEF sont des systèmes d’Equivalences Toxique International (I-TEQ) mis au point par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Il exprime la toxicité relative de chaque composé moins toxique en tant que fraction de la toxicité du TCDD le plus toxique. Chaque composé se voit attribué un " Facteur d’Equivalence Toxique " (ou TEF pour Toxic Equivalent Factor). Ce coefficient de pondération indique le degré de toxicité par rapport au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donné. Pour calculer l’équivalent toxique global d’un mélange de dioxines par rapport au TCDD, les quantités de chaque composé toxique sont multipliées par leur Facteur d’Equivalence Toxique (TEF) respectif, et ensuite additionnées.

    Répondre à ce message

  • Le congénère signifie que le produit en question est de même genre, ou espèce. Dans la chimie, les composés chimiques apparentés différents mais qui ont une structure proche. Mais en général ont pas le même rôle, comme dans leur toxicité, n’ont pas tous même pouvoir toxique.
    Le Facteur International de Toxicité Equivalente ou « I TFE » est un indice d’évaluations de la toxicité des congénères de dioxine par apport à une dioxine de référence. Dans les deux colonnes de tableau on trouve des valeurs d’évaluation d’I TFE de dioxine par deux organismes différents OMS et OTAN. La différence des valeurs est probablement due à la dioxine de référence. Mais on peut constater que les deux valeurs progressent dans le même sens dans le tableau. c’est-à-dire, que les deux rapports s’accord sur le pouvoir toxique de chaque substance.

    Répondre à ce message

  • On appele congénère ensemble des molécules qui ont la même formule chimique mais dispositions différentes des atomes, il s’agit des isomères . Le dioxine est un mélange des congénères de toxicité variée.Le sens particulier que lui confère le contexte est que chaque molécule congénère a sa propre toxicité qui est différente de l’autre.

    I-TEF c’est l’indice d’équivalence toxique , c’est la toxicité équivalente par rapport au congénère le plus toxique ;un facteur de pondération est attribué à chaque congénère du mélange qui représente une fraction de la toxicité du congenère le plus toxique (TEF=1)

    Ces congènères sont rangés de haut en bas de congénère le plus toxique I-TEF=1 au congénère le moins toxique I-TEF=0,001 ; donc mille fois moins toxique que le 2,3,7,8 -TCDD selon deux sources OTAN et OMS ;

    Répondre à ce message

  • En toxicologie, les "congéneres" sont des substances chimiquement très proches qui partagent un même mécanisme d’action.. La Toxic equivalent factor est défini pour chaque substance par rapport au congénère le plus toxique. Dans la premiere ligne se trouve le 2,3,7,8-TCDD et dans la dernière l’OCDD, qui est donc 1000 à 10000 fois moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules dont les formes sont proches et de fait "héritent" d’une toxicité plus ou moins comparable à celle de la molécule principale.
    La molécule principale est celle ayant le plus grand pouvoir toxique.
    Le terme I-TEF pouvant désigner l’efficacité toxique par rapport à la molécule principale, l’I-TEF de cette dernière est de 1. Ses congénères ,selon leur conformité/similitudes ont des effets toxiques moindres.

    Répondre à ce message

  • congénère : signifie une substance chimique parmi un ensemble d’autres substances qui ont en commun certaines ressemblances sur le plan chimique.
    Dans le contexte le sens particulier est l’individualisation d’une catégorie de substances (les dioxine Saveso) qui sont déjà classées comme cancérigène par le CIRC (La 2, 3, 7, 8 TCDD) par rapport à un nombre de substances variées ayant la même forme sur la plan chimique.
    Les I-TEF sont des coefficients de toxicité attribués à chaque congénère de dioxine dans chaque catégorie des PCDD, selon la nomenclature OTAN (I-TEFOTAN ) ou nomenclature de l’OMS(I-TEFOMS ).

    Répondre à ce message

  • les congénére sont des composés chimiques qui ont des propriétés chimiques voisines
    ITEF est le facteur de toxicité qui permet d’évaluer pour un échantillon donné, sa teneur en Equivalent toxiques en rapport à une dioxine de référence.
    LECTURE DU TABLEAU :
    on procéde à l’analyse la toxicité des congénéres en comparaison avec la dioxine de SEVESO.on dose les congénères toxiques et on multiplie par le facteur de toxicité (ITEF), ce qui permet d’obtenir pour un échantillon donné, sa teneur en Equivalent toxiques dioxines

    en conclusion l’OCDD est 1000à 10000 fois moins toxique que la La 2 ,3,7,8 –TCDD.

    Répondre à ce message

  • Les dioxines constituent un mélange de plusieurs substances. Chaque type de dioxine spécifique est qualifié de congénère. On peut donc définir dans ce contexte que congénéres représente toutes les formes de dioxines comparables et sembables mais n’ayant pas le même niveau de toxicité.
    - Les I-TEF sont des sortes de coefficient de toxicité . Sur le tableau il apparait diffrents congénères du PCDD dont la toxicité semble être mesuré par 2 types de TEF (I-TEF Otan et I-TEF OMS). La progression décroissante des valaurs du tableau montre les PCDD les plus toxiques au moins toxiques.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des membres d’une même famille de molécule qui coexistent et qui sont issues d’un même processus (exemple, la combustion). Les congénères n’ont pas tous la même toxicité, ni la même formule chimique. Dans le tableau ci dessus, on retrouve les formules de chaque congénère, du haut vers le bas de la plus toxique la dioxine Seveso reconnue cancérigène (2,3,7,8-TCDD) vers les moins toxiques.

    Les I-TEF, sont des Indices - Toxicity Equivalent Factor. Il est possible de calculer les effets du mélange de plusieurs congénères en applicant des facteurs de pondération pour chaque congénère en appliquant une fraction du congénère le plus toxique, base la plus toxique 1. La somme des indices de chaque congénère multiplié par la concentration de chaque congénère donne l’I-TEQ (Toxic equivalent quantity).

    Répondre à ce message

  • Les polychlorodibenzo-dioxines (PCDDs) représentent une famille de composés chimiques comprenant de très nombreux congénères, c’est à dire de molécules semblables de par leur structure chimique et leur mécanisme d’action et regroupé dans une même famille. Le tableau présente des congénères de dioxines, identifiés en fonction du nombre et de la place d e leurs atomes de chlore.
    En première ligne, la dioxine 2,3,7,8-TCDD dite Dioxine Seveso est considérée comme la plus toxique. Pour chacun des congénères, le tableau indique un coefficient de toxicité le (TEF) par rapport au congénère le plus toxique. Grâce à ce coefficient, on peut résumer en une seule valeur la contamination d’un milieu par un mélange de dioxines exprimé en I-TEQ (International Toxic Equivalent Quantity) qui correspondra à la somme des concentrations des différents congénères pondérés de leurs TEF.

    Répondre à ce message

  • Le terme congénère dans ce contexte signifie que ce sont des composés issus de la même famille chimique qui diffèrent d’un côté sur le plan moléculaire et le cas échéant, par le nombre d’atomes de chlore qui les entourent.Et de l’autre côté , par leur profil ou leurs propriétés toxicologiques. On pourrait définir les I-TEF comme les indices associés à leur facteur d’équivalent toxique.On peut remarquer sur le tableau que ces valeurs diffèrent légèrement selon l’appreciation de l’organisme (OTAN,OMS). De plus,pour les deux organismes, moins il y a des atomes de chlore , plus la molécule est stable et plus toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont un mélange de molécules produites par le même processus, qui ont pratiquement les mêmes structures mais qui diffèrent dans ce contexte par la position et les nombres d’atome de chlore et leur dangerosité.
    Les I-TEF sont obtenus en attribuant un facteur de pondération à chaque congénère qui correspond à une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique auquel est attribué TEF ꞊ 1. On constate que les valeurs des I-TEF diminuent au fur et à mesure que le nombre d’atome de chlore augmente.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des composés ayant une même structure chimique avec des variantes dans la configuration spatiale des atomes. Leur effet toxique est donc potentiellement additif. Il revient donc de déterminer la part attribuable à chaque fraction de forme chimique dans toxicité du mélange de dioxines contenus dans les fumés d’incinérateurs.
    Les I-TEF sont des facteurs de pondération permettant de représenter la toxicité relative de chaque congénère dans le mélange, la référence étant la toxicité maximale détenue par le 2,3,7,8-TCDD. Dans le cas des dioxines, les congénères ont les mêmes propriétés toxiques conférées par la substitution des atomes d’hydrogène par le chlore et leur position sur le squelette aromatique mais les isomères gardent la même toxicité(la présence du chlore modifiant la volatilité et la lipophilie). Le moins toxique des congénères étant celui saturé en atomes de chlore OCDD, donc le plus lourd.
    D’un organisme à l’autre la variation du coefficient s’observe pour les composés pentachlorés de moitié et l’heptachloré de 10 et cela probablement eu égard aux données utilisées.

    Répondre à ce message

  • on appelle congénères des substances spécifiques qui différent par le nombre et la position des atomes de substitution formant une famille chimique.
    un I-TEF est la valeur toxicologique d’un mélange de congénères, obtenu à partir de la somme des concentrations pondérées de chaque substance. La progression des valeurs aux 1/10 ; 1/100 ; 1/1000 ; 1/10000 sauf pour seule valeur qui correspond a 1/2

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules qui se forment au cours de la même réaction, ont la même structure, des mécanismes d’action similaire, mais qui différent par le nombre et la position des molécules de chlores. Ils présentent des niveaux de toxicité différente.

    I-TEF (International-Toxicology Equivalency Factors) ou facteurs d’équivalence toxique sont des coefficients de pondération qui expriment la toxicité relative de chaque substance (appelée congénère) de manière individuelle par rapport à la substance la plus toxique de la famille qui a un TEF égal à 1. I-TEF)OTAN ou I-OTAN OMS se réfère à l’organisation ayant déterminé le TEF.
    Les TEF sont classés du par ordre décroissant.

    Répondre à ce message

  • le terme de ’’congénères’’ signifie un groupe de substances de même espèce, ici, les dioxines.
    les I-TEF sont des facteurs d’équivalence toxique qui permettent de comparer la toxicité de composé chimiques. Dans le tableau sont consig,és des I-TEF provenant de deux organismes différents : OTAN et OMS. On note une quasi-similitude des valeurs d’I-TEF provenant des deux organismes, sauf pour deux composés : le 1,2,3,7,8-PeCDD et l’OCDD.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différents membres d’une famille de molécules généralement produits par un même procédé et coexistent ensemble et donnent lieu à des expositions complexes. Les congénères ont des propriétés chimiques voisines.
    Les TEF (ou Toxicity equivalent facteur) représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique auquel on attribue un TEF=1. La somme des indices pondérés pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange est I-TEF. Suivant les deux colonnes, on constate que le congénère le plus toxique est le 2,3,7,8-TCDD et le moins toxique est le OCDD.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules ayant une structure chimique semblable car issues d’un même processus. Dans le contexte ici présent chaque ligne représente un congénère ; un molécule qui se différencie des autres par le nombre de chlore sur le noyau benzénique qu’il possède. L’I-TEF est un facteur de pondération attribué à chaque congénère, et comme le 2,3,7,8 TCDD est le congénère le plus toxique son I- TEF est plus élevé.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances voisines du point de vu chimique. En toxicologie, les congénères doivent avoir en commun le même mécanisme d’action. La I-TEF (toxicity equivalent factor) est mesurée par rapport à celle du congénère le plus toxique, ici le 2,3,7,8-TCDD. Il apparait donc que l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que 2,3,7,8-TCDD.

    Répondre à ce message

  • Le terme congénère signifie de la même espèce. Dans ce contexte, il signifie concourir à produire les mêmes effets.
    I-TEF est le coefficient international de toxicité, il permet de dégager I-TEQ qui signifie l’indice international de toxicité ou équivalent toxique.
    la progression exprime le degré de la teneur du mélange de dioxines ; valeurs internationales mesurées par respectivement par L’OTAN et l’OMS

    Répondre à ce message

  • Le terme congénère ici à un sens de formes chimiques voisines. Dans le tableau on est en présence de 7 congénères tous de la même famille "des dioxines", qui ont un noyau chimique identique.

    Signification de I-TEF : Équivalent Toxique International.
    Cet I-TEF nous renseigne sur la toxicité d’un mélange de congénères ici de dioxines, ou alors d’un congénère par rapport a un autre. Le congénère le plus toxique aura un I-TEF = 1, plus la valeur est petite moins le congénère est toxique par rapport au I-TEF=1

    Répondre à ce message

  • Dans le contexte de ce tableau, chaque congénère de 2,3,7,8- TCDD se voit attribué à un facteur d’équivalence Toxique international (I-TEF) de deux organismes : l’OTAN et l’OMS.
    Ce I-TEF indique le degré de toxicité de chaque congénère par rapport au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donné.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances qui ont une structure chimique similaire, dont on présume le même mécanisme d’action. Les dioxines, diffèrent pour la quantité et la position des atomes de chlore.
    L’I-TEF est l’international toxicity equivalency factor, qui exprime la toxicité d’un congénère par rapport au congénère le plus toxique (2,3,7,8-TCDD), qui a un I-TEF = 1. Dans notre cas, les valeurs sont reportées du plus toxique, au moins toxique (OCDD, de 1000 à 10.000 fois moins toxique de la dioxine Seveso).

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différentes formes chimiques d’une substance produites suivant le même procédé. Dans le cas les dioxines ils sont composés de deux noyaux aromatiques liés par de l’oxygène, auxquels sont associés des atomes de chlore en nombre variable. Le composé toxique le plus connu et le mieux étudié est la 2,3,7,8-tetrachlorodibenzo-para-dioxine (2,3,7,8-TCDD). Des composés apparentés, appartenant à la famille des polychlorobiphényles (PCB), sont aussi assimilés à cette classe de produits et présentent une toxicité proche de la 2,3,7,8-TCDD.
    I-TEF : International Toxicity Equivalence Factor. C’est un facteur de pondération qui représente la fraction de la toxicité du congénère le plus toxique.
    Les résultats sont présentés selon deux nomenclatures : celle de l’OTAN (I-TEF OTAN) établie en 1988 et celle de l’OMS (I-TEF OMS) établie en 1997.
    La progression des valeurs dans les 2 colonnes montre montre l’évolution de la toxicité de chaque substance de façon décroissante avec le 2,3,7,8-TCDD qui est le plus toxique et l’OCDD le moins toxique. Donc l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD.

    Répondre à ce message

  • Congénères sont de mélanges de produitdans le même processus et donnent lieu à des expositions complexes.
    Pour caractériser la toxicité d’un mélange, il sera exprimé en TEQ c’est-à-dire en toxicité équivalente par rapport au congénère le plus toxique.I-TEFou équivalent toxique internationaux est la somme des indices pondérés pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange.Et le facteur de pondération représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique qui est un TEF=1

    Répondre à ce message

  • les congénères sont des substances chimiquement voisines. les congénères diffèrent de la position des atomes de chlore. Sur le plan toxicologique, ils doivent partager un mécanisme d’action similaire. Les PCDD agissent tous par le biais du AhR. I-TEF représente les facteur d’équivalence toxique. Sur le tableau, le 2,3,7,8-TCDD représente le congénère le plus toxique et le OCDD est 1000 (OTAN) à 10 000 (OMS) fois moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les dioxines possédant 4 atomes de chlore en position latérale sont les plus toxiques (2,3,7,8-TCDD) et représentent "l’étalon de référence" ! Pour caractériser la toxicité d’un mélange il sera possible de l’exprimer en TEQ, c’est à dire en toxicité équivalente par rapport au congénère le plus toxique. En fait un facteur de pondération est attribué à chaque congénère (TEF=toxicity equivalence factor), qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1). La somme des indices pondérés (TEF x concentration de chaque congénère) pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange représente l’I-TEQ (équivalents toxiques internationaux).

    Le terme utilisé pour ces mélanges est celui de congénères.

    Répondre à ce message

  • En se référant au cours de toxicologie, on comprend que les dioxines possédant 4 atomes de chlore en position latérale sont les plus toxiques (2,3,7,8-TCDD).
    Un facteur de pondération est attribué à chaque congénère (TEF=toxicity equivalence factor), qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1).

    En terme de progression dans les deux deux colonnes, on peut dire que le 2,3,7,8-TCDD est le plus toxique tandis que OCDD est le moins toxique => OCDD est 1000 (I-TEF Otan) à 10 000 (I-TEF OMS) fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD.

    Répondre à ce message

  • En complément à ma réponse précedente (car oubli ;-) : si l’on descend dans le tableau, les I-TEF diminuent ! Ce qui signifie que la toxicité diminue aussi ! Ainsi, Le OCDD est 1000 X moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD (otan) et 10000X moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD (OMS).

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiquement voisines. Ils possèdent la même formule moléculaire mais présentent des propriétés différentes, les atomes de chlore n’occupant pas les mêmes positions sur la molécule de biphényle. Dans notre contexte les congénères partagent le même mécanisme d’action, comme c’est le cas ici pour les PCDD.
    Le I-TEF (facteur d’équivalence toxique) est un facteur de pondération théorique utilisé pour calculer et exprimer la toxicité de divers produits, en les comparant à une référence de base (la molécule la plus toxique connue dans la même famille). Dans le tableau il s’agit du 2,3,7,8-TCDD, dont l’I-TEF est égal à 1. On trouve ainsi un classement des congénères du plus toxique au moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les dioxines sont constitués d’un mélange de molécules portant de 2 à 8 atomes de chlore sur chaque cycle benzénique : ce sont des mélanges congénères de la famille des dioxines. Ils ont des mécanismes d’action identique.
    Définition de I-TEF : toxicity equivalence factor : facteur de pondération attribuée à chaque congénère par rapport au congénère le plus toxique (TEF=1)
    Le congénère le plus toxique est la dioxine SEVESO, soit le 2,3,7,8 TCDD (I-TEF = 1)
    Le 1,2,3,4,6,7,8-HpCDD est 100 fois moins toxique que le 2,3,7,8 TCDD.

    Répondre à ce message

  • Le terme « congénères » représente dans notre cas les différents membres d’une famille de molécule produit dans le même processus.
    Les I-TEF (Facteurs d’Equivalence Toxique) représentent une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1). Ce sont des coefficients de pondération qui indiquent le degré de toxicité des congénères .La progression des valeurs dans ces deux colonnes varie en fonction des normes internationales (I-TEF OTAN et I-TEF OMS) et vont des congénères les plus toxique (2,3,7,8-TCDD) aux congénères les moins toxiques (OCDD).

    Répondre à ce message

  • Dans ce contexte-ci, le terme congénere fait référence à l’une des nombreuses configurations des polychlorodibenzodioxines (PCDD) et les polychlorodibenzofuranes (PCDF)regroupés sous le nom générique de DIOXINE.La teneur d’un mélange de dioxines est exprimée à l’aide d’un indice international de toxicité. Le système d’ " Equivalents Toxiques " (TEQ) exprime la toxicité relative de chaque composé moins toxique en tant que fraction de la toxicité du TCDD le plus toxique. Chaque composé se voit attribué un " Facteur d’Equivalence Toxique " (ou TEF pour Toxic Equivalent Factor). Ce coefficient de pondération indique le degré de toxicité par rapport au 2,3,7,8-TCDD, auquel une valeur de référence de 1 a été donné.
    Et donc l’OCDD est le congénère le moins toxique du tableau:1000 fois moins que le 2,3,7,8-TCDD selon le TEF otan et 10000 fois moins que le 2,3,7,8-TCDD TEF oms.

    Répondre à ce message

  • Titre du tableau : Valeurs de facteurs d’équivalence toxique proposés par l’OTAN (1994) et l’OMS (1997) pour les mammifères, humains compris (INVS, 2000)

    Définition

    Les « dioxines » forment un ensemble de composés chimiques du groupe des polychloro-dibenzo-para-dioxines (PCDD) et polychloro-dibenzofuranes (PCDF). Leur structure chimique est proche de celle des polychlorobiphényles (PCB) qui sont des hydrocarbures aromatiques polycycliques. Selon la position des atomes de chlore dans la molécule, on distingue environ 75 congénères dans le groupe des PCDD, 135 dans celui des PCDF et 209 dans celui des PCB. Certains PCB ont des propriétés toxiques comparables à celles des dioxines et, par conséquent, on les nomme « PCB apparentés aux dioxines ». Du fait de la présence persistante de dioxines et de PCB dans le milieu aquatique et de leurs propriétés liposolubles d’accumulation dans les tissus ainsi que de leur demi-vie assez longue, ces composés sont classés comme « polluants organiques persistants » (POP). Parmi les dioxines, c’est la 2,3,7,8–tétrachloro-para-dibenzo dioxine qui est le composé le plus toxique. Sa demi-vie est longue, de l’ordre de 7 à 8 ans dans le tissu adipeux humain. Elle est reconnue comme cancérigène de classe I.

    Sources

    Si les dioxines existent dans le milieu naturel, les PCB sont générés uniquement par les activités humaines.
    Les sources naturelles de dioxine sont les feux de forêts (plus de 200 000 par an, à travers le monde) ou les activités volcaniques présentes ou passées. Ces dernières ont eu des répercussions sur le sol et on trouve ainsi ces composés dans les argiles même à grande profondeur.
    Quant aux sources industrielles, on peut citer les incinérateurs (industriels, hospitaliers, municipaux), les raffineries (combustion de fuel), la sidérurgie, les papeteries ainsi que des accidents qui sont liés à certaines activités industrielles (Seveso, Bhopal) ou encore les activités de défoliation volontaire (agent Orange pendant la guerre au Viêt-Nam).
    Indicateurs de charge toxique

    Pour caractériser la charge toxique des dioxines, un indicateur commun a été développé, qui est la quantité toxique équivalente en dioxine ou TEQ. Pour chacun des congénères, un facteur de toxicité équivalente (TEF) est attribué, par comparaison de l’activité du composé en question à celle de la 2,3,7,8-TCDD. Comme certains congénères de PCB présentent les mêmes mécanismes de toxicité que la 2,3,7,8-TCDD, on leur attribue des facteurs de toxicité équivalente au dioxine.

    Ainsi, pour chaque échantillon, la TEQ se calcule comme la somme des concentrations des différents composés les plus toxiques, pondérées par leurs facteurs de toxicité équivalente respectifs :

    TEQ = ∑(PCDDi × TEFi) + ∑(PCDFi ×TEFi) + ∑(PCBi × TEFi)

    La quantité toxique équivalente est donc une notion de nature additive. Cette notion reste cependant sujette à débats. On retient les principes suivants :

    a) chaque composé doit avoir une relation structurelle avec les PCDD ou PCDF ou PCB ;
    b) une liaison avec les récepteurs Ah (AhR) ;
    c) une réponse biochimique ou toxicologique mesurable et
    d) il doit y avoir persistance et accumulation dans la chaîne trophique. Compte tenu de sa toxicité, la 2,3,7,8-TCDD peut contribuer à entre 20 et 90% de la TEQ.

    Chaque congénère du groupe des dioxines ou de celui des PCB de type dioxine
    présente un niveau de toxicité différent. La notion de facteur d’équivalence toxique
    (TEF) a été introduite pour pouvoir apprécier la toxicité globale de ces différents
    congénères et faciliter l’évaluation des risques et les contrôles réglementaires. Cela
    signifie que les résultats de l’analyse de l’ensemble des congénères présentant un
    risque toxicologique (17 congénères du groupe des dioxines et 12 congénères du
    groupe des PCB de type dioxine) sont convertis et exprimés sous une forme unique,
    à savoir la “concentration en équivalents toxiques de TCDD” ou "TEQ".
    En effet, pour caractériser la toxicité d’un mélange, il sera possible de l’exprimer en TEQ, c’est-à-dire en toxicité équivalente par rapport au congénère le plus toxique. Un facteur de pondération est attribué à chaque congénère (TEF = Facteur d’Equivalence Toxique), qui représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1). La somme des indices pondérés (TEF x concentration dans le mélange représente l’I-TEF (équivalents toxiques internationaux).
    Parmi les PCDD, les congénères chlorés en position latérale (2,3,7,8) sont les plus toxiques.

    L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Programme International sur la Sécurité Chimique (IPCS) ont initié un programme attribuant des TEF aux différents composés. Le TEF est réévalué fréquemment par l’OMS en fonction de l’évolution des connaissances.
    Les PCDD sont produites sous forme de mélanges complexes de congénères. Aussi, les valeurs rapportées pour exprimer leur toxicité sont généralement exprimées en équivalent toxique (TEQ) (INSERM, 2000).
    Cet indice international de toxicité est obtenu en sommant les concentrations de chaque congénère pondérées par leur TEF respectif, soit : Cx I-TEQ = S (Ci.I-TEFi)
    Avec C x I-TEQ : concentration du mélange x en équivalents toxiques internationaux
    Ci. : concentration du congénère i
    I-TEFi : facteur international d’équivalence toxique du congénère i

    L’I-TEQOTAN est le résultat de la somme pondérée des TEF pour 7 congénères de PCDD (sur 75) et 10 de PCDF ou polychlorodibenzofuranes (sur 135) proposé par l’OTAN en 1988.

    Dans la nomenclature de l’OMS - I-TEQOMS- certains TEF ont été modifiés au vu de nouvelles données toxicologiques et y sont ajoutés, depuis 1997, 12 congénères de PCB assimilés aux dioxines (dits PCB "dioxines-like").

    Le tableau ci-dessous présente les facteurs d’équivalence pour les PCDD prises en compte pour le calcul du TEQ (INVS, 2000).

    Difficultés analytiques

    L’analyse des dioxines et des composés apparentés (PCB non-ortho et mono-ortho) qui se retrouvent à des concentrations très faibles (de l’ordre du picogramme par gramme, pg/g) nécessite un équipement lourd et onéreux, ainsi qu’un réel savoir-faire. Compte tenu des difficultés analytiques, il y a lieu de s’assurer de la fiabilité des données provenant de différentes sources.

    En effet, lors des études d’inter calibration entre laboratoires d’analyse des PCDD/PCDF ou des PCB, il n’est pas rare de trouver des écarts de plus de 50% entre les différents laboratoires (Lindstroem et al., 2002). Par exemple, dans l’étude citée, pour les mêmes échantillons de la chair du saumon analysés par 25 laboratoires différents, les teneurs varient entre 6 et 38 pg/g de TEQ.

    Lorsque l’on examine les données existantes, on observe aussi une certaine variabilité dans le mode d’expression des données. Comme ce sont des composés liposolubles, il est courant que les teneurs soient exprimés en pg de TEQ par unité de matière grasse (l’unité de I-TEF est le picogramme par gramme de matière grasse (pg/g de matière grasse), ce qui peut aussi induire des distorsions assez importantes en fonction de la teneur en matière grasse de l’échantillon, car celle-ci peut varier de moins d’1% à plus de 20% selon l’espèce ou la saison. Il existe aussi une relation assez étroite entre la teneur en matières grasses et le potentiel d’accumulation des PCDD ou PCB. Pour la même raison, les organismes ayant une teneur corporelle en matières grasses élevée semblent les accumuler davantage que d’autres animaux. Des concentrations très élevées sont parfois trouvées chez certains mammifères marins ou des ours polaires. De plus, on trouve souvent des concentrations bien plus élevées en composés organochlorés chez ces mammifères marins situés en haut de la pyramide trophique que dans le zooplancton qui se trouve à la base de cette pyramide.

    Répondre à ce message

  • La notion de congénère se rapporte ici aux molécules et composés chimiques présentant une structure proche ou similaire. La structure et le mécanisme d’action peut être similaire mais la toxicité (de part les différences de composition) varie.
    Le facteur d’équivalence toxique I-TEF OTAN et OMS se rapporte à une classification de toxicité internationale, l’OMS étant le plus récent. L’évolution des niveaux de toxicité des molécules citées ici de´signe par ordre croissant le niveau de toxicité des congénères du 2,3,7,8-TCDD jusqu’au OCDD d’une valeur de 1/1000. L’OCDD est alors répertorié comme mille fois moins toxique (l’atome de chlore marque le niveau de toxicité).

    Répondre à ce message

  • Le terme « congénères » renvoie au cas où différents membres d’une famille de molécules ou substances de même forme chimique, produits dans le même processus, coexistent et donnent lieu à des expositions complexes. Dans le cadre de ce contexte, il s’agit des formes de polychlorodibenzo-dioxines (PCDDs).

    Les I-TEF = « Toxicity equivalence factor », sont des systèmes d’équivalents toxiques internationaux développés en 1989 par l’OTAN et l’OMS pour classer les polluants PCDD, PCDF et PCB selon leurs toxicités par rapport au congénère le plus toxique.
    La progression des valeurs dans les deux colonnes selon chaque organisme se justifie par l’intervalle donné au niveau de risque des dioxines.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différentes formes chimiques d’une substance produites dans le même processus, L’ I-TEF se définit comme étant International Toxicity Equivalence Factor, qui est déterminé pour chaque substance en fonction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1, c’est á dire le 2,3,7,8-TCDD pour les PCDD)

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances d’une même famille de molécule. Pour les dioxines, il existe 210 molécules, seulement 17 d’entre elles sont les plus toxiques. Le terme I-TEF exprime la toxicité pondérée du mélange de l’ensemble de congénères présents. Les différences de chiffre dans les deux colonnes dépendent non seulement des méthodes de calcul I-TEF OTAN et I-TEF OMS, mais aussi prouve que les congénères n’ont pas les mêmes toxicités. Par exemple le PCD 2, 3 ;7 et 8 TCDD a une valeur de 1 alors que OCDD a une valeur de 0.001 pour la méthode OTAN contre 0,0001 méthode OMS.

    Répondre à ce message

  • Les congénères dans ce contexte sont des dioxines de formes chimiques variées.
    Les I-TEF sont les facteurs d’équivalence toxique tandis que les I-TEQ sont qualifiés d’indice d’équivalent toxique international.
    La progression des valeurs dans les deux dernières colonnes sont presque similaires malgré que ces indices ont été déterminées par des structures différentes.

    Répondre à ce message

  • Les congénères signifient des mélanges ayant une toxicité équivalente. Les I-TEF représentent la teneur d’un mélange en dioxine. Dans les deux colonnes les I-TEF sont classés en fonction de leur coefficient de toxicité

    Répondre à ce message

  • Les congénères désignent l’ensemble de formes chimiques appartenant à la même famille d’une substance chimique. Le texte lui confère le sens de cycle benzénique caractérisé par le nombre et la position des atomes de chlore. Les congénères toxiques ne possèdent pas la même toxicité. Pour traduire cette différence de toxicité, il a été défini un facteur d’équivalence toxique (I-TEF) qui permet de pondérer chaque toxique d’un facteur comparé au facteur 1 attribué à la dioxine la plus toxique : la 2,3,7,8 TCDD. L’ I-TEFOTAN est le résultat de la somme des concentrations pondérées des TEF pour 7 congénères de PCCD (sur 75) et 10 de PCDF (sur 135) proposé par l’OTAN en 1988. Dans la nomenclature OMS (I-TEFOMS), certains TEF ont été modifiés au vu de nouvelles données toxicologiques, et y sont ajoutés depuis 1997, 12 congénères de PCB assimilés aux dioxines (dits « dioxin-like »).
    Les valeurs dans les deux colonnes progressent dans le sens du congénère le plus toxique au congénère le moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Congénères indiquent les molécules appartenant à une même famille, qui ont été produit dans le même processus et se différencient par leur forme chimique. Dans le conteste des dioxines, les congénères se distinguent par les positions des atomes d’Hydrogènes qui peuvent être remplacé par un atome de Chlore. I-TEF sont les coefficients correspondant à la toxicité du congénère, ils indiquent le degré de toxicité (en fraction) d’un congénère par rapport au congénère le plus toxique. Les valeurs dans les deux colonnes ne progressent pas dans un sens parallèle. Cela dépend des facteurs prise en compte lors de l’étude (exposition et incertitude).

    Répondre à ce message

  • Le terme "congénères" semble désigner des substances chimiquement proches, ici en l’occurrence les 17 substances qui sont les plus communément dosées, car les plus toxiques et qui possèdent au moins quatre atomes de chlore en position 2, 3, 7 et 8.
    Pour chacune des 17 substances est calculé un I-TEF (coefficient correspondant à leur toxicité), qui permettent au final de calculer un I-TEQ, c’est à dire un indice international de toxicité, l’I-TEQ (somme des concentrations pondérées des TEF).
    La différence entre les 2 colonnes (I-TEF de l’OTAN et I-TEF de l’OMS) s’explique par le fait que certains TEF ont été modifiés dans la nomenclature OMS.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiquement voisines. Dans notre cas ce sont des dérivés chlorés du dibenzo-p-dioxines (du tétraclhloro à octachloro) . Dans le contexte toxicologique, les congénères conduisent à une exposition à un mélange de composés chacun doté d’une toxicité propre, représentée par son I-TEF . La TEF (toxic equivalent factor) est défini pour chaque substance par rapport au congénère le plus toxique, ici le 2,3,7,8-TCDD. Le tableau classe les congénères du plus toxique au moins toxique, avec pour certains des valeurs qui diffèrent entre les deux organismes (OMS et OTAN). Par exemple l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD respectivement selon l’OMS et l’OTAN.

    Répondre à ce message

  • Le terme congénère désigne les molécules qui appartiennent toutes à une même famille chimique, caractérisée par sa fonction chimique et sa structure. Ainsi toutes les molécules du tableau font partie de la « famille » des dioxines et ont une structure de base similaire. Par exemple, le 1,2,3,4,6,7,8-HpCDD possède un atome de chlore supplémentaire sur son 6ème carbone par rapport au 1,2,3,4,7,8- HxCDD.

    Les I-TEF, ou facteurs d’équivalence toxique internationale, correspondent à une pondération de la toxicité d’un composé en le comparant à son congénère le plus toxique, ici pour le cas des dioxines il s’agit du 2,3,7,8-TCDD. C’est pourquoi, on observe un I-TEF de 1 pour le 2,3,7,8-TCDD car on le compare à lui-même. Ensuite les composés sont classés en fonction de leurs toxicités. L’OCDD est donc 1000 fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD d’après l’OTAN et 10 000 fois moins toxique d’après l’OMS

    Répondre à ce message

  • La signification des congénères est une catégorie de forme chimique pour une même étude.
    Les I-TEF se définit par le nombre 1, le résultat est plus toxique que ça soit la catégorie OTAN et OMS.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiques appartenant à une même famille ayant la même structure mais différent de leur position d’atomes de chlore. En toxicologie, les congénères
    I-TEF : Facteur d’Equivalence Toxique défini par rapport à une molécule de référence, en l’occurrence la TCDD (toxine de Seveso). Ces facteurs ont été définis par l’OMS en 1998 pour les congénères les plus toxiques et les plus présents dans l’environnement.
    La progression des valeurs explique le degré de toxicité des congénères. Dans ce tableau, les valeurs progressent de façon croissant c’est-à-dire de la plus grande vers la plus petite valeur. Cela montre que le TCDD est plus toxique et le moins c’est l’OCDD. Donc l’OCDD est 1000 ( I-TEFOTAN) à 10000 (I-TEFOMS) fois moins toxique que le TCDD.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiques appartenant à une même famille ayant la même structure mais différent de leur position d’atomes de chlore. En toxicologie, les congénères ont les même modes de fonctionnement et ils sont tous toxiques. La différence, certains sont plus toxiques que d’autres
    I-TEF : Facteur d’Equivalence Toxique défini par rapport à une molécule de référence, en l’occurrence la TCDD (toxine de Seveso). Ces facteurs ont été définis par l’OMS en 1998 pour les congénères les plus toxiques et les plus présents dans l’environnement.
    La progression des valeurs explique le degré de toxicité des congénères. Dans ce tableau, les valeurs progressent de façon croissant c’est-à-dire de la plus grande vers la plus petite valeur. Cela montre que le TCDD est plus toxique et le moins c’est l’OCDD. Donc l’OCDD est 1000 ( I-TEFOTAN) à 10000 (I-TEFOMS) fois moins toxique que le TCDD.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont les différents membres d’une famille de molécules ayant des propriétés chimiquement voisines. Dans le contexte précis, les atomes d’hydrogène sont substitués par des atomes de chlore par la formation de liaison covalente.
    I-TEF (Facteur International de Toxicité Equivalente) permet d’évaluer la toxicité des congénères des dioxines, en rapport à une dioxine de référence. Les valeurs vont du plus toxique au moins toxique, avec pour certains des valeurs qui diffèrent entre les deux organismes (OMS et OTAN)

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules présentant une base commune (comme trois noyaux benzéniques) sur laquelle s’ajoute un nombre différent d’atomes ou de groupes fonctionels.
    Le TEF est un coefficient correspondant à la toxicité de chacun des congénères. Ex le PeCDD est 2 fois moins toxiques que le TCDD.

    Répondre à ce message

  • Les congénères font parti d’une même famille de composés chimique, chaque appellation constituant un dérivé de la famille. Les 2 colonnes présentent les facteurs d’équivalence toxique (internationaux) déterminé par l’OTAN et l’OMS en fonction de différents critères et différentes études. Chaque ligne représente donc la valeur pour un congénère, qui sont classés du plus toxique (en haut, la dioxine Seveso avec un facteur 1) au moins toxiques (OCDD, qui serait 1000 fois moins dangeureux selon l’OTAN que la dioxine Seveso). On remarque également que les 2 organismes n’ont pas exactement les mêmes valeurs pour les même substances, bien que leur oclassement de toxicité soit le même.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiques appartenant au même genre ici le cas de dioxine.
    Dans l’exemple donné, on remarque 7 congénères différents regroupés sous l’appellation PCDD (PolyChloroDibenzo para Dioxine). Le premier composé : le 2,3,7,8 TétraChloroDibenzo para Dioxine = TCDD ("La" Dioxine Seveso) indique que 4 chlore sont fixés en position 2,3,7,8 sur la structure de base. Dans le composé suivant, 1 atome de chlore est ajouté en position 1, la molécule est qualifiée de 1,2,3,7,8 PentaCDD. Les 2 lignes suivantes, un chlore s’ajoute encore en position 4 ou 6, et la molécule devient "hexa". Puis la ligne suivante on a 7 atomes de clore (hepta) et enfin 8 (octa).
    "I- TEF" signifie Facteur International de Toxicité Equivalente. Ce facteur sert à évaluer la toxicité des congénères des dioxines, en rapport à une dioxine de référence, car tous les congénères des dioxines sont chimiquement proches et ont le même mécanisme d’action.La toxicité des congénères diminue lorsque le nombre d’atome de chlore augmente.Ils sont classés du plus toxique au moins toxique

    Répondre à ce message

  • congénères = même famille.Dans ce contexte il s’agit de la famille des dioxines , leur spécificité réside dans le fait qu’ils portent des atomes de chlore (2à 8) sur leur cycle benzénique. I-TEF est le facteur de pondération international propre à chaque congénère, elle représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique. dans les deux colonnes I-TEFotan et I-TEFoms, nous avons une représentation des congénères du plus toxique au moins toxique (du haut vers le bas)

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des substances chimiquement voisines. Il s’agit de noyau di-phényl, plus ou moins porteurs d’atomes de chlore.
    Dans le contexte toxicologique les congénères ont tous le même mécanisme d’action. Pour chaque congénère est attribue un facteur de pondération

    Répondre à ce message

  • Les produits figurants dans le tableau sont de la même famille des hydrocarbures aromatiques polycycliques chlorés : exemple des polychlorodibenzo-p-dioxines (PCDD) ;
    Le terme congénère renvoie à la forme chimique de la substance. Il existe plusieurs formes de PCDD ; la toxicité est fonction de la forme chimique.

    I-TEF signifie : coefficient toxique international. C’est l’unité de mesure des concentrations de dioxines dans les aliments ; ces concentrations sont exprimées en I-TEF ou « équivalents toxiques internationaux ». La forme chimique influence la valeur de I-TEF

    Répondre à ce message

  • Le terme congénère signifie qui est de la même nature ou famille ou encore qui est semblable à une autre substance.
    Dans le contexte le terme congénère signifie les différents types de PCDD qui présentent la même toxicité.
    Les I-TEF ou Facteur international d’équivalence toxique est la teneur dans un milieu de chaque substance.
    Dans les deux colonnes les valeurs augmentent en suivant le degré de dangerosité des substances de la famille chimique.

    Répondre à ce message

  • Le terme de congénères désigne ici des substances chimiques proche. Parfois il peut s’agir d’une variation de la structure d’une substance chimique. Ici on s’intéresse au contexte toxicologique donc cela lui confère qu’il est important que ces substances voisines agissent de la "même manière", aient le même mécanisme. Le I-TEF correspond à toxic equivalent factor par exemple ici on peut voir que le HpCDD est 10 fois moins toxic que le HxCDD.

    Répondre à ce message

  • congénère c’est à dire du même genre, des polluants de la même famille de dioxines donc chacun ayant un degré de toxicité spécifique ainsi pour pouvoir exprimer la toxicité globale d’un tel mélange en une seule valeur, le concept d’ " Equivalents Toxiques Internationaux " (ou I-TEQ pour International Toxic Equivalents) fut créé et les valeurs des Facteurs d’Equivalence Toxique International (I-TEF) changent pour différentes espèces d’animaux.les valeurs 1 du TCDD indique qu’il est le plus toxique jusqu’au OCDD le moins toxique selon l’OMS et OTAN.plus la valeur augmente la toxicité augmente

    Répondre à ce message

  • Ici, là signification de congénères parle de différentes formes chimiques de dioxines appartiennent à la famille des hydrocarbures aromatiques psychiques chlorés et qui sont produits dans le même processus généralement involontaires.

    I-TEF (International Toxicity Equivalency factor), coefficient de pondération, indique le degré de toxicité par rapport au 2, 3, 7, 8 TCDCD auquel une valeur de reference de 1 a été donné.

    Dans le tableau, il existe 2 séries de TÉF pour les dioxines, l’une proposée par l’OTAN et l’autre par l’OMS.
    La progression des valeurs dans les 2 colonnes de I-TE F pour les dioxines proposée par l’OTAN et l’OMS peut être expliquer comme suit : par ordre décroissant, la toxicité est de plus en plus faibles, c’est à dire que 2,3, 7, 8 TCDD est plus toxique que 1, 2,3, 7, 8 PeCDD et ainsi de suite ; OCDD est le moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont au sens large des éléments ou individus appartenant au même genre ou à la même espèce. Dans notre contexte, les congénères sont des molécules dérivées d’une même molécule de base. Dans le cas du polychlorodibenzodioxine (PCDD), les molécules diffèrent l’une de l’autre par le nombre d’atomes de chlore et leur position sur les deux noyaux benzéniques.

    Les I.TEF sont des équivalents toxiques internationaux avec un système de pondération, qui sont ici établis soit par l’OTAN (ITEFOTAN ) soit par OMS (ITEFOMS ).

    Dans les deux colonnes ( ITEFOTAN et ITEFOMS ) , on constate une diminution des valeurs en partant de 2,3,7,8-TCDD à OCDD. Ce qui montre que le 2,3,7,8-TCDD est le congénère le plus toxique.

    Répondre à ce message

  • La signification de celui de congénères est la Polychlorodibenzo-p-dioxines (PCDD) la 2,3,7,8 TCDD, appelée également « dioxine Seveso »
    Le contexte lui confère le sens d’être une substance cancérigène pour l’homme

    Les I-TEF ou International Toxicity Equivalence Factor qui est un facteur de pondération attribué à chaque congénère
    Il représente une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (auquel on attribue un TEF=1). La somme des indices pondérés (TEF x concentration de chaque congénère) pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange représente l’I-TEQ (équivalents toxiques internationaux).
    La progression des valeurs dans les deux colonnes montre que la 2,3,7,8 TCDD a le plus grand I-TEF c’est a dire elle est la plus toxique de tous les congénères

    Répondre à ce message

  • Le terme « congénères » s’applique aux différents membres d’une famille de molécules de structures chimiques proches. Dans le cas de la dioxine (contexte de ce travail), ces molécules sont produites simultanément par l’incinérateur, par un même procédé. C’est un cas d’exposition à un mélange qu’il convient de bien caractériser pour bien évaluer.

    Pour ce, la connaissance de la toxicité des autres substances TEF (Toxicity Equivalence Factor) par rapport au congénère le plus toxique est indispensable. Pour les dioxines, c’est la « 2,3,7,8-TCDD » qui est la plus toxique, son TEF vaut 1. Enfin on calculera l’I-TEQ qui n’est rien d’autre que la somme des indices pondérés pour l’ensemble des congénères présents dans le mélange.

    Le tableau classe les congénères du plus toxique au moins toxique, avec pour certains des valeurs qui diffèrent entre les deux organismes (OMS et OTAN). En s’y référant, on peut dire que la « 2,3,7,8-TCDD » est 100 fois plus toxique que la « 1,2,3,6,7,8-HpCDD »

    PS : Apparemment dans ce tableau, la colonne des I-TEF correspond à celle des TEF.

    Répondre à ce message

  • Congénères c’est semblable le sens particuliers ici que lui confère le contexte est dioxines (toxiques)
    La progression des valeurs dans les deux colonnes est constante.

    Répondre à ce message

  • Les congénères d’une substance sont ses différentes formes chimiques, c’est à dire aux différentes configurations existantes d’une même structure. Dans ce contexte, les congénères peuvent avoir différente toxicité, comme la dioxine Serveso qui est considéré comme cancérigène pour l’homme.
    Les I-TEFs sont les facteurs d’équivalence toxique (toxic equivalent factor), ils expriment le degré de toxicité par rapport au 2, 3, 7, 8 TCDD. Logiquement, la valeur de 1 est attribuée à la toxine utilisée comme référence. Les valeurs en dessous expriment le degré de toxicité pour les congénères par rapport au 2, 3, 7, 8 TCDD. Plus on descend dans le tableau, moins les congénères sont toxiques.

    Répondre à ce message

  • Congénères- substances produites dans un même processus
    I-TEF : International -Toxicity Equivalent Factors

    La progression des valeurs dans les deux colonnes des institutions OTAN et OMS expriment le degré de toxicité pour les valeurs rapprochant de 1 : sont les plus toxiques les valeurs qui sont le plus proche de 1

    Répondre à ce message

  • Congénères : différents membres d’une famille de molécules. Ici différentes molécules de la famille des PCDD, qui diffèrent de par leur nombre d’atomes de chlore et de leur position.
    Les différentes molécules ont des toxicités différentes mais un même mécanisme d’action biologique.

    Le TEF (Toxicity Equivalence Factor) est un facteur de pondération attribué à chaque congénère en fonction de sa toxicité (ici dépendante du nombre d’atomes de chlore). C’est une fraction de la toxicité du congénère le plus toxique (ici le 2,3,7,8 TCDD).
    On peut traduire les données OMS par : l’OCDD est 10 000 fois plus toxique que le 2,3,7,8 TCDD.

    Répondre à ce message

  • Dans ce contexte, congénère signifie des substances chimiques voisines. I -TEC = indice Facteur de toxicité -Equivalente - v

    Répondre à ce message

  • Le terme « congénères » désigne les différentes formes chimiques de « dioxines », notamment les polychlorodibenzo-p-dioxines (PCDD) et les polychlorodibenzofuranes (PCDF) qui appartiennent à la famille des hydrocarbures aromatiques polycycliques chlorés dont la plus toxique (la 2,3,7,8 TCDD, appelée également « dioxine Seveso »), est considérée depuis 1997 par le Centre International de Recherche contre le Cancer (OMS) comme une substance cancérigène pour l’homme.
    Les concentrations de dioxines sont exprimées en I-TEQ ou « équivalents toxiques internationaux » avec un système de pondération établi par l’OMS.

    Le TEF ou Toxic Equivalency Factor, TEF) est en toxicologie et en écotoxicologie, le facteur de pondération théorique utilisé pour calculer et exprimer la toxicité de divers produits, en les comparant à une référence de base (la molécule la plus toxique connue dans la même famille)
    Le facteur d’équivalence toxique est utile pour décrire de manière simplifiée et normalisée le « pouvoir toxique » d’un composé chimique (par rapport à un « étalon » dont la toxicité est réputée la plus élevée pour un effet donné (pour ce composé le plus toxique, le FET = 1)
    Sur ce tableau, selon les sources (OTAN, OMS) les TEF des différents congénères sont classés par ordre décroissant du plus toxique, l’étalon, PCDD dont le TEF=1 au moins toxique, l’OCDD. Mais on onstate que les TEF varient d’une sources à l’autre notamment pour le PeCDD et le l’OCDD.

    Répondre à ce message

  • Le terme "congénères" représente l’ensemble des molécules dans un mélange. Ils sont produits au cours du même processus, sont de la même famille chimique et ont le même type de toxicité mais avec des gradients de toxicité différents.
    Dans le cas des dioxines, constituées d’un noyau di-benzène avec plusieurs atomes de chlore, la production involontaire a lieu lors d’un processus de combustion.
    La toxicité de chaque molécule peut être déterminée expérimentalement mais la population est exposée au mélange : il faut donc évaluer la toxicité du mélange exprimée en TEQ (Toxicité Equivalente) par rapport au congénère le plus toxique (2,3,7,8-TCDD).
    I-TEF signifie Facteurs d’Equivalence Toxique Internationaux. C’est un facteur de pondération attribué à chaque congénère, représentant la fraction de toxicité de chaque congénère par rapport au plus toxique (avec I-TEF=1). Donc un I-TEF=0,1 signifie que le congénère est 10 fois moins toxique que 2,3,7,8-TCDD.
    L’évolution des I-TEF entre l’OTAN et l’OMS est liée à l’amélioration des connaissances techniques et scientifiques.

    Répondre à ce message

  • Congénères : même famille.. Ici il signifie substances présentant les mêmes caractéristiques d’action dans l’organisme..

    TEF (toxic equivalent factor) est défini pour chaque substance par rapport au congénère le plus toxique, ici le 2,3,7,8-TCDD. Donc l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD

    Répondre à ce message

  • Un congénère est l’ensemble des dioxines appartenant à la même famille.
    Un I-TEF, ou International Toxicity Équivalency Factor, est un système de coefficient de pondération qui traduit les différences de toxicités entre les prroduits. Il prend pour base de toxicité le produit le plus toxite.
    La progression de la valeur dans les deux colonnes signifie une baisse de la toxicité des dioxines.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont de différentes molécules chimiques d’une même familles issues d’un même procédé synthétique et ayant les mêmes propriétés physico-chimiques dont le mélange complexifie l’exposition. Dans le cas des dioxines par exemples le nombre et la position des atomes de chlore sur le noyau benzoïque déterminent la toxicité de chaque composé ou dérivé chloré (toxicité propre), représenté par l’I-TEF (Toxicity Equivalent Factor) ; ce qui signifie la fraction de toxicité mesurée par rapport à celle du congénère le plus toxique (2,3,7,8-TCDD) qui a un I-TEF = 1.
    Les référentiels présentés par l’OTAN et OMS classent dans le tableau les congénères par ordre décroissant de toxicité propre. Pour les deux organismes, le PCDD est le plus toxique (I-TEF = 1) et l’OCDD est le moins toxique.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules d’une même famille. On observe un grand nombre de molécules toxiques dans cette famille de dioxine dont les plus importantes sont les TCDD 2, 3, 7 et 8 d’où la différence de valeur quand on ajoute des congénères moins toxiques.

    Les I-Tef correspondent à la toxicité propre à chaque composé. Les I-Tef (Otan) sont en moyenne 10 fois moins élevés que les I-Tef (OMS)

    Répondre à ce message

  • Le terme « congénères » signifie la famille de substance présentant une forme chimique ou bien une configuration moléculaire avec des atomes de chlores en position 2-3-7-8. Il s’agit ici des dioxines de la famille des polychlorodibenzo-p-dioxines (PCDD) de composés aromatiques. Les I-TEF expriment la teneur d’un mélange de dioxine exprimé à l’aide d’un indice international de toxicité définit par les organismes internationaux à l’exemple de l’OMS ou de l’OTAN. La progression des valeurs dans les deux colonnes vont de la valeur maximum à la valeur minimum, c’est-à-dire dégressive en fonction de la toxicité de la substance. La différence entre les deux valeurs résulte de la correction par rapport à une modification apportée suite à des nouvelles données toxicologiques.

    Répondre à ce message

  • On appelle congénère, l’ensemble des molécules appartenant à une même famille et qui peuvent émaner de la transformation d’une molécule connu.
    Ici, le terme est utilisé pour désigner toutes les molécules issues de la transformation de la molécule du du PCDD.
    Les I-TEF peuvent être vu comme les résultats issues des recherches effectuées par des institutions donnée, en l’occurrence les recherches faites aussi bien par l’OTAN que l’OMS.

    Répondre à ce message

  • Congeneres c’est a dire des derives des hydrocarcarbures aromatiques polycycliques chlores.Donc ce sont les differentes forms chimiques de la molecule mere.

    I-TEF = International Toxicicity Equivalent Factor

    Concernant la progression des valeurs dans les deux colonnes vous pouvez constater que pour les deux sources, plus les valeurs se rapprochent de 1 plus la toxicite des derives augmente car la substance la plus toxique etant 2,3,7,8-TCDD.

    Répondre à ce message

  • les congénères sont des substances chimiques d’une famille de molécules, voisines entre elles et ayant une structure proche.
    Dans le cas présent, nous avons 7 congénères qui sont tous des PCDD.
    I-TEF signifie "International Toxcic Equivalent Factor".
    Dans le tableau nous voyons que l’I-TEF de l’OTAN et celui de l’OMS sont un peu different, peut etre parce qu’ils n’ont pas les memes critères. mais nous remarquons que le congénère le plus toxique est est le 2,3,7,8-TCDD tandis que le moins toxique est le OCDD.

    Répondre à ce message

  • Le terme « congénères » désigne le fait que ce sont des substances chimiquement voisines. Elles sont ainsi des structures proches mais des composés différents. Le sens particulier qui lui confère le contexte toxicologique est que le mécanisme d’action est le même. Nous pouvons donner comme exemple : 7 congénères différents se prénomment PCDD (PolyChloroDibenzo para Dioxine). On aura ainsi un premier composé : 2,3,7,8 =TCDD ce qui indique que 4 chlores sont fixés en position 2,3,7,8 sur la structure de base. Puis un atome de chlore est ajouté en position 1, la molécule est alors nommée 1,2,3,7,8 PCDD. Ainsi le PCDD agit par le biais du AhR dans le cas de ce tableau. La I-TEF (toxic equivalent factor) est définie de la manière suivante : dans le tableau on constate que la toxicité va dans un ordre de classement bien spécifique de manière décroissante. Ce procédé sert à évaluer le niveau de toxicité des congénères les plus toxiques, ici le 2,3,7,8-TCDD. On peut ainsi constater que l’OCDD est de 1000 a 10000 fois moins toxique que le TCDD -2,3,7,8.

    Répondre à ce message

  • Définition et explication :
    - Congénère fait référence en chimie à l’une des nombreuses variantes ou configurations d’une même structure chimique.
    - "I TEF" signifie Facteur International de Toxicité Equivalente. Ce facteur sert à évaluer la toxicité des congénères des dioxines, selon les normes de l’OTAN (I-TEF OTAN) ou de l’OMS (I-TEF OMS).
    Le congénère de référence (PCDD) est le 2,3,7,8-TCDD (valeur 1), ce qui permet d’évaluer les toxicités des autres congénère. La progression montrant des valeurs de plus en plus basses, plus on descend dans les colones, moins la substance est toxique. Ces valeurs peuvent néanmoins varier selon l’I-TEF de référence (OTAN ou OMS).

    Répondre à ce message

  • Congénères ici désigne un ensemble de substances chimiquement voisine sur la conformation spatiales et brutes mais aussi le même mécanisme d’action comme c’est le cas pour les PCDD qui agissent avec le récepteurs aux hydraucarbures aromatiques (AhR).
    Les I-TEF correspond au facteur équivalent toxicologique internationale c’est un facteur de production théorique utilisé pour calculer la toxicité de divers produits en les comparant á une référence de base:la molécule la plus toxique connue dans la famille ici le 2,3,7,8 TCDD.
    Il existe deux sources représentées en haut des deux derrières colonne du tableau ci-dessus (OTAN et OMS) on remarque que dans la classification de l’OTAN, la 2,3,7,8 TCDD est 1000 fois plus toxique que congénère le moins toxique (OCDD) contrairement à l’OMS dont la différence est 10000 fois
    supérieure. On remarque que le 1,2,3,7,8-PeCDD a la même toxicité que le congénère le plus toxique le 2,3,7,8-TCDD dans la classification de l’OMS.

    Répondre à ce message

  • L’ATSDR propose un MRL de 2.10-4 g/kg/jour pour une exposition aigu au 2,3,7,8-TCDD par voie orale (1998). Cette valeur a établie en se basant sur une étude d’immuno toxicité chez la souris. La résistance l’infection, par le virus Influenza A, a testé chez des souris B6C3F1 exposes
    par gavage une dose unique de 0 - 0,001 - 0,005 - 0,01 - 0,05 ou 0,1 g/kg de 2,3,7,8-TCDD. Un NOAEL de 0,005 g/kg a défini .Facteurs d’incertitude : un facteur 30 a appliqué. Un facteur 3 pour l’extrapolation de l’animal l’homme et un facteur 10 pour la variabilité humaine. Note : un facteur de conversion de 0,7 a utilisé pour ajuster la différence de biodisponibilité de la 2,3,7,8-TCDD administre par gavage dans un véhicule huileux, plus que dans l’alimentation. Calcul : MRL = 0,005 x 1/3 x 1/10 x 1/0,7 = 2,38.10-4 g/kg/jour (arrondi 2.10-4)
    L’ATSDR propose un MRL de 2.10-5 g/kg/jour pour une exposition intermédiaire au 2,3,7,8-TCDD par voie orale (1998). Cette valeur a établie en se basant sur une étude de toxicité subtances chronique (90 jours) chez des cobayes exposés, par l’alimentation, des doses de 0,0001 - 0,0007 - 0,005 ou 0,028 g/kg/jour de 2,3,7,8-TCDD. Un NOAEL de 0,0007 g/kg a t défini .Facteurs d’incertitude : un facteur 30 a appliqués. Un facteur 3 pour l’extrapolation de l’animal l’homme et un facteur 10 pour la variabilité humaine. Calcul : MRL = 0,0007 x 1/3 x 1/10 = 2,33.10-5 g/kg/jour (arrondi 2.10-5 g/kg/jour)
    L’ATSDR propose un MRL de 1.10-6 g/kg/jour pour une exposition chronique au 2,3,7,8TCDD par voie orale (1998). Cette valeur établie en se basant sur une étude de toxicité sur la reproduction chez des singes rhésus, sur une dure de 16,2 0,4 mois. Les singes étaient nourris avec une alimentation contenant des doses de 0 - 5 ou 25 ppt de 2,3,7,8-TCDD. Un NOAEL de 5 ppt a défini ; Facteurs d’incertitude : un facteur 90 a appliqué. Un facteur 3 pour l’utilisation d’un LOAEL et non d’un NOAEL, un facteur 3 pour l’extrapolation de l’animal l’homme et un facteur 10 pour la variabilité humaine. Calcul : Facteur de conversion permettant de passer d’une dose exprime en ppt dans l’alimentation une dose exprime en g/kg de poids corporel : Les auteurs ont estimé que la dose totale intègre sur 16,2 mois (492 jours) tait de 59,6 mg/kg pour une dose de 5 ppt dans l’alimentation. La dose journalière est donc : 59,6 mg/kg / 492 jours = 0,12 mg/kg/jour = 1,2.10-4 g/kg/jour
    MRL = 1,2.10-4 x 1/3 x 1/3 x 1/10 = 1,33.10-6 g/kg/jour (arrondi 1.10-6)
    L’OMS propose une DJA de 1 4 pg (1 4.10-6 g) TEQ/kg/j (2000) Lors de la réévaluation du risque des dioxines pour la santé en 1998 (Van Leeuwen et al., 2000a ; Van Leeuwen et Younes, 2000b), il a t conclu que les donnes humaines ne se portaient pas la détermination d’une TDI (tolerable daily intake), ou DJA (dose journalière admissible). En conséquence, la TDI est base sur des donnes animales. On estime que les apports journaliers chez l’homme, correspondant des charges corporelles similaires celles associes avec des LOAELs chez le rat et le singe, sont de l’ordre de 14 37 pg/kg de poids corporel. En appliquant un facteur d’incertitude de 10 cette fourchette de LOAELs, on a établi une TDI exprime comme une fourchette allant de 1 4 pg équivalent toxique par kg de poids corporel, pour les dioxines et les composé dioxine-like (OMS, 2000).

    Répondre à ce message

  • Les PCDD sont produites sous forme de mélanges complexes de congénères. Aussi, les valeurs rapportes pour exprimer leur toxicité sont généralement exprimés en équivalent toxique (TEQ) (INSERM, 2000). Cet indice international de toxicité est obtenu en sommant les concentrations de chaque congénère, pondérées par leur TEF respectif,
    Soit : Cx I-TEQ = S (Ci.I-TEFi)
    Avec Cx I-TEQ : concentration du mélange x en équivalents toxiques internationaux
    Ci. : concentration du congénère i
    I-TEF i : facteur international d’équivalence toxique du congénère i
    L’I-TEQ OTAN est le résultat de la somme pondre des TEF pour 7 congénères de PCDD (sur 75) et 10 de PCDF ou polychlorodibenzofuranes (sur 135) propos par l’OTAN en 1988. Dans la nomenclature de l’OMS - I-TEQOMS- certains TEF ont été modifiés au vu de nouvelles donnes toxicologiques et y sont ajouts, depuis 1997, 12 congénères de PCB assimilés aux dioxines (dits PCB "dioxines-like").
    Les congénères étant des molécules d’une même famille entraine un plusieurs molécules toxiques et parmi lesquels on cite le TCDD 2, 3, 7 et 8 d’où la différence de valeur quand on ajoute des congénères moins toxiques.
    Parmi les PCDD, les congénères chlorés en position latérale (2,3,7,8) sont les plus toxiques. La potentialité toxique de ces congénères peut très exprime en référence au composé ayant la plus forte toxicité par l’intermédiaire du concept d’équivalent toxique (TEF, toxique équivalent factor). Le TEF est une évaluation de la toxicité d’un congénère particulier. Il a développé partir de 1977 pour donner une valeur toxicologique un mélange de composé chimiquement proches et ayant le même mécanisme d’action, c’est dire actifs sur le même récepteur, le récepteur Ah. Défini partir des résultat in vitro modules par des donnes in vivo, le TEF est attribué chaque congénère selon les bornes internationaux par rapport celui du congénère le plus toxique (2,3,7,8-TCDD) qui est arbitrairement fixé 1. A chaque congénère est ainsi attribue un coefficient de toxicité (TEF), qui a estimer en comparant l’activité du composé considère celle de la 2,3,7,8-TCDD. Ces TEF s’appliquent donc aux réponses mdiées par le récepteur Ah, cet effet biochimique pouvant très associés à une réponse toxique (Van den Berg et al., 1998).

    Répondre à ce message

  • Le terme de congénère représente un mélange de toxiques qui ont ici sur le cycle benzoique identique des atomes de chlore positionnés à différents endroits sur le cycle. La plus toxique des dioxines est celle qui a les chlores fixés sur les positions 2.3.7.8, c’est pourquoi elle a un coefficient toxique de 1 et est classée comme cancérigène. Les autres TEF représentent le degré de toxicité par rapport au plus toxique. Cela sert à calculer le degré de toxicité total d’un mélange en additionnant les TEF. On peut remarquer que les TEF de l’Otan sont plus hauts que ceux de l’OMS. Donc apparemment, quand d’autres atomes chlores sont fixés en plus des positions 2.3.7.8, le produit est moins cancérigène.

    Répondre à ce message

  • Les dioxines sont des déchets résultant du cumul de ces trois conditions suivantes : hautes températures et/ou combustion incomplète ; présence d’acide sulfurique organique ; présence de chlore.
    Les effets de la dioxine sur la santé humaine peuvent être manifestes de différentes manières. En cas de brève exposition à de fortes concentrations, les dioxines peuvent provoquer chez les individus des lésions dermiques comme l’acné chlorique ou l’apparition de taches noirâtres mais également des dysfonctionnements du foie.

    La communauté scientifique a pu identifier 210 types de composés (dioxines et furanes) qui sont apparentés à la dioxine (appelés métabolites ou congénères), néanmoins, il n’existe que 17 dioxines (7 PCDD et 10 PCDF) qui sont considérées comme ayant une toxicité importante, la 2,3,7,8 TCD, plus connue sous le nom de dioxine SEVESO étant la plus toxique.
    On procède a l’établissement d’un système de coefficients de pondération ayant pour I-TEF. I-TEF s’organisant autour du pilier caractérisé par la dioxine dont la toxicité est la plus élevée.

    Quand, on analyse la toxicité d’un échantillon, on dose les 17 congénères toxiques et on multiplie par le facteur de toxicité (ITEF), ce qui permet d’obtenir pour un échantillon donné, sa teneur en Equivalent toxiques dioxines et furanes ou I-TE. Toutes les normes sont exprimées en I-TE (exemple : seuil maximal de 5 pg I-TE par gramme de matière grasse).

    Selon INERIS ( INERIS –DRC-02-25590-02DF46.doc. Version N•2-1 avril 2005), nous retrouvons les significations et numéros CAS des congénères suivants :
    1,2,3,7,8-Pentachlorodibenzodioxin, 1,2,3,7,8-PCDD ; 1,2,3,7,8-PNCDD ; 1,2,3,7,8-PECDD ; 1,2,3,7,8-Pentachlorooxanthrène ; 1, 2,3,7,8-PENTACHLORODIBENZODIOXINE, 1,2,3,7,8-pentachloro-dibenzo-p-dioxy, pentachlorobenzo-p-dioxine, 1,2,3,7,8-, 2,3,4 , 7,8-pentachlorodibenzo [1,4] dioxine ; 1,2,3,7,8-PENTACHLORODIBENZO-PARA-DIOXINE, de N ° CAS. 40321-76-4 .
    Dibenzo-p-dioxine polychlorée toxique détectée dans la viande et la volaille domestiques.

    1,2,3,4,7,8-HEXACHLORODIBENZODIOXINE
    # CAS 39 227-28-6
    1,2,3,6,7,8-
    hexachlorodibenzodioxine
    # CAS 57 653-85-7

    1,2,3,7,8,9-HEXACHLORODIBENZO-para-DIOXINE
    CAS 19 408-74-3

    1,2,3,4,6,7,8-HEPTACHLORODIBENZO para-DIOXINE

    1,2,3,4,6,7,8,9- octachlorodibenzodioxine

    OCTACHLORODIBENZO-para-DIOXINE
    3 268-87-9

    Octachloro-para-dibenzodioxin (OCDD)

    Pour les différents congénères du tableau ci-dessus, la valeurs I-TEF otan et I-TEF oms sont les mêmes sauf pour 1,2,3,7,9 Pe-CDD ou I-TEF otan est 0,5 et I-TEF oms est 1. Pour OCDD, I-TEF otan est 0,001 et I-TEF oms est 0,0001.

    Répondre à ce message

  • Les congénères sont des molécules qui présentent des similarités de structure et peuvent présenter des effets de toxicité semblable à des degrés plus ou moins différents. Dans le contexte particulier de cette question, il s’agit de 6 dioxines appartenant au groupe des PCDD et une OCDD qui sont toute congénères.
    Les I-TEF sont des coefficients correspondant à la toxicité des molécules de dioxines. Le I-TEFOTAN est le coefficient de concentration pondérée pour 7 congénères de PCDD (sur 75) et 10 de PCDF (sur 135) proposé par l’OTAN en 1988. Le I-TIFOMS est le coefficient modifié au vu de nouvelles données toxicologiques parce que 12 congénères de PCB assimilés aux dioxines y sont ajoutés.
    La progression des valeurs dans les colonnes désigne le degré de toxicité par ordre décroissant c’est-à-dire du plus toxique au moins toxique (de 1 à 0,001).
    La TEF (toxic equivalent factor) est défini pour chaque substance par rapport au congénère le plus toxique, ici le 2,3,7,8-TCDD. Donc l’OCDD est 1000 à 10000 fois moins toxique que le 2,3,7,8-TCDD.

    Répondre à ce message

  • Le terme « dioxines » désigne un ensemble de substances chimiques organiques chlorées présentant toutes une structure chimique similaire. Ils ont tous le chlore, vu qu’ils ont une même structure chimique, on dit qu’ils sont des congénères c’est-à-dire ils sont de même genre. Leurs actions peuvent être variées dépendamment de la position des atomes de chlore sur la chaine.
    I-TEF= International toxic equivalency factor en français le facteur d’équivalence toxique international, il est pour décrire de manière simplifiée et normalisée le « pouvoir toxique » d’un composé chimique (par rapport à un « étalon » dont la toxicité est réputée la plus élevée pour un effet donné (pour ce composé le plus toxique, le TEF = 1). Par exemple, les produits organochlorés comme les dioxines et furanes ont une toxicité qui est calculée par rapport à celle de la molécule 2,3,7,8-TCDD (dioxine de référence).
    Deux systèmes de calcul coexistent
    1. Le système I-TEFOTAN est le plus ancien. Il a été développé en 1989 par et pour l’OTAN pour mieux classer les cocktails de polluants PCDD, PCDF et PCB selon leurs toxicité.
    2. Le système I-TEF OMS a proposé des valeurs réévaluées des facteurs d’équivalence toxiques pour les PCDD, PCDF et PCB et leurs congénères chimiques. Ils ont aussi proposé de nouvelles valeurs consensuelles pour les oiseaux et poissons En moyenne, quand on utilise les I-TEF, les résultats des calculs d’équivalence toxique sont environ 10 % plus élevés que quand on utilise les TEF-OMS. Cependant il faut dire que la différence n’est pas trop significative dans le sens que le I-TEF-OMS montre que les composés proches du dioxine de référence est plus que si on utilise le I-TEF-OTAN.

    Répondre à ce message

  • - Congénère signifie familles de substances chimiquement voisines, pour cette étude la dioxine dans ses diverses formes compose la substance étudiée.

    - Les I-TEF est international toxicity equivalancy factors(facteurs internationaux d’équivalent toxiques) est un coefficient de pondération qui designe la différence de toxicité entre les produits.
    En considerant le tableau, 2,3,7,8-TCDD représente le congénère le plus toxique et OCDD le moins toxique.

    Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 18 octobre 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos