Thème 2 : Processus et pratiques sociales évolutives

Bien des aspects ont été abordés dans mes cours. Cependant, j’ai insisté depuis le début, que chaque fil est à peine esquissé. D’autres éclairages, plus détaillés, seraient nécessaires pour améliorer notre compréhension. Je vous propose de partir de la préface à la seconde édition de l’ouvrage d’Emile Durkheim, De la division du travail social (une quarantaine de pages), afin de tirer les concepts importants et les faits qui les illustrent. Le choix d’un classique de la Sociologie n’est pas neutre. Sa relative ancienneté (fin XIXème) devrait aussi générer la nécessité de comparaison à la situation présente. Il faut défendre (ou non) son actualité. Compte tenu du sujet, au moins deux binômes pourraient se pencher sur cette partie.
Toujours dans cette même perspective évolutionniste, je vous propose de vous pencher sur l’histoire des déchets. Le présentisme, que j’ai évoqué dans les cours, est un des freins qui nous empêche de comprendre les difficultés que nous rencontrons, encore aujourd’hui. Sans référence au passé, nous en restons aux seuls déficits de rationalité pour expliquer des comportements, disons non conformes aux prescriptions de l’autorité et aux idées utilitaristes.
Un retour dans l’histoire, nous permettrait de mieux percevoir le retard entre les pratiques sociales et les structures (normes et institutions) pour les contraindre, les rendre conformes aux nouvelles conditions, influencées par la démographie, les moyens de production, les formes d’occupation de l’espace, mais aussi les représentations.

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 9 décembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos