Rapport national sur l’exposition aux substances chimiques environnementales : une enquête de quel type ?

Une cohorte est définie par le fait qu’il s’agit d’une même population suivi dans le temps. En l’occurrence, il s’agit d’échantillons le plus représentatifs possibles de la population générale. Rien n’indique que les mêmes personnes sont suivies d’une période à l’autre.

L’intérêt principal des résultats de la CDC réside dans la taille de l’échantillon qui permet d’obtenir des résultats fiables sur l’ensemble de la population et de procéder à une analyse par sous-groupes (âge, éthnie, sexe, etc.)

La limitation essentielle correspond au fait qu’aucune information n’est enregistrée sur le plan individuel. Donc, il ne peut être fait aucun recoupement avec d’autres indicateurs d’exposition (lieu de résidence, milieu professionnel), ni de corrélation avec le développement d’une pathologie. L’étude reste purement descriptive, sans aucune contribution sur le plan étiologique.

En vous aidant du contexte fourni par les données sur le DDT issues du rapport de la CDC (USA) sur les dosages de biomarqueurs, peut-on dire :
- Que les résultats correspondent à l’analyse d’une cohorte et pourquoi ?
- Quelle est l’intérêt principal de cette étude ?
- Quelle est sa limitation majeure ?

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 22 août 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos