L’AFPO selon l’EPA

La longue persistance dans l’environnement est un élément essentiel. Il est également évoqué dans le dossier de l’UE. La présence de la substance dans le sang de la population générale est aussi un élément préoccupant, même si nous ne pouvons pas dans l’état actuel des choses faire le lien avec l’exposition. Il y a aussi les données de toxicité animale qui constituent des présomptions de dangerosité, en attendant des données plus probantes sur la toxicité vis vis de l’homme. Notons néanmoins les nombreuses procédures judiciaires contre les fabricants, intentés par des riverains comme par des ouvriers exposés.

Sur quels éléments se base l’EPA pour justifier sa démarche ?

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 28 juin 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos