Selon vous cette information peut-elle servir à établir la présomption de dangerosité de celle-ci ?

Une nouvelle molécule, pour laquelle il n’existe aucune donnée toxicologique, possède des analogies de structure et d’activité biologique par rapport à une autre dont la toxicité a été évaluée et vérifiée.

Dans l’étude de la dangerosité il faut tenir compte de toutes les données disponibles. Celles qui rentrent dans la catégorie des analogies de structure - activité en font partie. Ceci signifie qu’il existe des similitudes de structure chimique (rapprochement possible despropriétés physicochimiques et toxicocinétiques) et d’activité biologique (fixation à un récepteur par exemple) qui peuvent représenter des indications quant à la toxicité potentielle.

64 Messages de forum

Poser une question

Plan du cours

    SPIP3  Mise à jour : le 27 avril 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos