Un volume calculé supérieur au volume plasmatique moyen nous fait suspecté une élimination lente ?

Le volume de distribution d’un xénobiotique est obtenu en divisant la dose administrée (en mg par exemple) par la concentration plasmatique (en mg/l).

Le volume est supérieur si le xénobiotique se distribue dans un compartiment autre que le plasma sanguin. Il sera d’autant plus élevé que le xénobiotique aura une forte affinité (sera stocké en fait) pour un compartiment donné.

47 Messages de forum

Poser une question

Plan du cours

    SPIP3  Mise à jour : le 20 octobre 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos