résultats faussés en termes d’évaluation des dommages_question 2_TD1

Car les résultats seraient bien entendus supérieurs si l’on appliquait un principe de précaution, c’est-à-dire si on retenait des valeurs maximales de concentration des polluants (« à dire d’experts » par exemple) dans ces modèles.

En quoi cela peut-il fausser les résultats en termes d’évaluation des dommages ?

168 Messages de forum

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 29 avril 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos