méthodes estimation valeur statistique de la vie humaine_question 1_Chanel_TD2

cf. p.45 :

- étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;

- par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré (vision « productiviste ») ;

- méthode de l’évaluation contingente : révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

Quelles sont toutes les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine ?

161 Messages de forum

  • Il y a deux grandes catégories de méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la valeur de la vie humaine.
    I- Les évaluations institutionnelles qui comprennent :
    a) les méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain
    b) la disponibilité sociale a payer

    II- Les évaluations par consultation directe ou indirecte des individus au cours des quelles il faut tenir compte de deux situations
    a) celle ou le risque est suppose connu de la population interrogée alors on la méthode d’étude des compensations de salaire a ’acceptation d’un risque et la méthode de cout de protection,
    b) celle ou une une information préalable est nécessaire avant l’enquête

    Répondre à ce message

  • - Etudes des décisions avec variations de probabilité de décès.
    - vision et calcul productiviste : perte de production, somme des revenus perdus par un décès prématuré.
    - méthode du capital humain : cumul des coûts marchands, directs et indirects complétés par les coûts non marchands.
    - révélation directe de consentement à payer pour diminuer un probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • La valeur statistique de la vie humaine peut être évaluée :
    - au travers de décisions mettant en jeu une variation de la probabilité de décès, révélant ainsi une valeur attribuée à la vie humaine,
    - par évaluation contingente, par détermination directe du consentement à payer pour une diminution de la probabilité de décès,
    - par le calcul de la perte de revenus occasionnée par un décès prématuré.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    - évaluations institutionnelles composées d’une méthode de l’évaluation des pertes productives du capital humain, et de la disponibilité sociale à payer
    - calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - une révélation directe ou méthode contingente du consentement à payer pour réduire la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain ; Disponibilité sociale à payer ; Méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque ; Méthode des coûts de
    protection ; Enquête sur le consentement à payer

    Répondre à ce message

  • la methode de prix hedomiste appliqué au differentiel de salaire, la methade d’ evaluation coctingente et la methode de l’ estimation des depenses de protection

    Répondre à ce message

  • L’étude de décisions réglementaires impliquant une modification du nombre de décès.
    Le calcul des revenus futurs perdus.
    L’évaluation contingente du CAP.

    Répondre à ce message

  • L’estimation de la valeur de la vie humaine peut se faire par :
    -  Une étude de décisions
    -  le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    -  la révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • nous pouvons citer :
    - l’étude des décisions avec variation de la probabilité de décès : décisions règlementaires, de tribunaux, d’investissement de sécurité...
    - l’étude multi critères
    - la vision productiviste soit le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - la méthode de l’évaluation contingente : la révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès
    - les approches tutélaires
    - la méthode des coûts sanitaires directs
    - la méthode des coûts de pertes productives
    - la méthode des coûts psychologiques

    Répondre à ce message

  • Selon Chanel, il existe trois méthodes pour estimer la valeur statistique de la vie humaine :

    - l’étude des décisions (règlementaires par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilités de décés a été en jeu

    - le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décés prématuré ou "vision productiviste"

    - la méthode de l’évaluation contingente : révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • elle peut être évaluée selon trois méthodes ;
    tout d’abord par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon
    une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme
    actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par
    la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Cet article cite 3 méthodes indirectes :

    - « l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu »
    - « le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré »
    - « la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès ».

    Répondre à ce message

  • - la méthode des évaluation institutionnelle
    *Méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain ;
    *La méthode de disponibilité sociale à payer
    - Méthode d’évaluations par consultation directe ou indirecte des individus
    *Méthode risque supposé connu des individus
    *Méthode de l’information préalable des individus
    *Méthode des coûts de protection
    *Méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque
    *Méthode d’enquête sur le consentement à payer

    Répondre à ce message

  • Il existe 3 méthodes :

    - La méthode de l’étude des décisions (règlementaire) au cours de laquelle une variation de la
    probabilité de décès a été en jeu
    - La méthode productiviste par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison
    d’un décès prématuré
    - La méthode de la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • La première catégorie est celle des évaluations institutionnelles et l’évaluation à un point de vue individuelle

    Répondre à ce message

  • Les méthodes de calcul de la valeur statistique de la vie humaine peuvent être
    classées en deux grandes catégories. La première catégorie est celle des évaluations institutionnelles élaborées par les Etats ou les secteurs économiques. Cette évaluation institutionnelle regroupe la méthode du capital humain et l’estimation par la disponibilité ésociale à payer.

    La deuxième catégorie d’évaluation correspond à un point de vue individuel et
    subjectif où des personnes interrogées expriment un point de vue. cette catégorie regroupe l’approche des préférences révélées fondée sur un marché et l’évaluation contingente.

    Répondre à ce message

  • I- Les estimations institutionnelles:1)Coûts et pertes de production bruts, 2)Perte de production brute, 3)Disponibilité à payer, 4)Valorisation du temps de vie, 5)Disponibilité sociale à payer ;

    II- Les estimations résultant de consultations du public : 1)Perte de production, 2)Révélations des propensions à payer, 3)Révélation des préférences individuelles, 4)Prime de risque

    Répondre à ce message

  • les différentes méthodes qui permettent d’estimer la valeur de la vie humaine sont répertoriées en deux catégories :
    - les évaluations institutionnelles, qui comprennent les méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain, la disponibilité sociale à payer, la disponibilité à payer, les coûts et pertes de production bruts, et la valorisation du temps de vie.
    - les évaluations par consultation directe ou indirecte des individus, qui englobent la perte de production, les révélations des propensions à payer, la révélation des préférences individuelles et enfin , les primes de risque.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    • l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    • l’étude de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    • l’étude de la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes de calcul de la valeur statistique de la vie humaine peuvent être classées en deux grandes catégories :
    - La première catégorie est celle des évaluations institutionnelles élaborées par les Etats ou les secteurs économiques.
    - La deuxième catégorie d’évaluations correspond à un point de vue individuel et subjectif où des personnes interrogées expriment un point de vue, lui-même entaché d’artefact.
    a) les estimations institutionnelles :
    - La méthode institutionnelle la plus usitée est celle des pertes productives. On considère l’individu dans sa seule dimension d’agent économique.
    - Le second grand type d’évaluations institutionnelles est celui de la disponibilité sociale à payer que l’on peut considérer comme l’estimation sociale consensuelle.
    b) les estimations résultant de consultations du public :
    - On distingue alors deux situations :
    1- celle ou le risque est supposé connu par les personnes interrogée cette situation fait appelle à deux méthodes, la première est la méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque, la deuxième est la méthode des coûts de protection.
    2-et celle où une information préalable est nécessaire avant l’enquête proprement dite, basée sur des enquêtes sur le consentement à payer.

    Répondre à ce message

  • la methode des prix hédonistes, la méthode d’évaluation contingente, l’estimation des dépenses de protection

    Répondre à ce message

  • les méthodes permettant d’estimer la valeur statistique de la vie sont :
    - la méthode d’évaluation contingente,
    - la méthode des préférence révélées,

    Répondre à ce message

  • les trois metodes sont les suivantes :
    Ia somme actualisée des revenus futures perdus en raison d’un décès prématuré.
    L’évaluation contingente du CAP pour une réduction de la probabilité de décès .
    L’étude de décision au cours de desquelles une variation de la probabilité de décès est en jeu.

    Répondre à ce message

  • Une vie statistique peut être évaluée selon 3 méthodes :
    - méthode indirecte d’évaluation de la perte de productivité (somme actualisée des revenus futurs perdus en cas de décès prématuré)
    - ou par l’étude de décisions qui ont entraîné une variation de la probabilité de décès,
    - ou encore par la méthode directe de l’évaluation contingente au moyen de consentements à payer pour réduire la probabilité de décès (cf déterminer la compensation salariale acceptable par rapport à un risque mortel supérieur encouru)
    On aurait pu mentionné aussi les coûts médicaux, d’assurance (accidents...), et autres coûts sociaux qui peuvent contribuer à l’estimation du capital humain.

    Répondre à ce message

  • Deux méthodes principales permettent d’obtenir un consentement à payer :
    - l’approche des préférences révélées fondée sur un marché (études des marchés de consommateur et études du risque sur les
    salaires)
    - et l’approche de l’évaluation contingente fondée sur des données obtenues à partir d’un
    questionnaire.

    Répondre à ce message

  • Selon O Chanel, l’ensemble methodes (3 ) permettant d’estimer la valeur statistique de la vie sont les suivantes : - L’etude des decisions au cours desquelles une variation de la probabilite de décès a été en jeu - Le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus suite à un decès prematuré - Methode de l’evaluation contingente evaluant le consentement à payer pour la reduction de la probabilite de décès.

    Répondre à ce message

  • Méthodes pour l’estimation de la valeur statistique de la vie humaine :
    - l’étude de décisions (réglementaires notamment) par l’analyse couts-bénéfices par exemple

    - une méthode plus productiviste, par l’estimation du capital humain (calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré)

    - la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) : estimation du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès ou du risque

    Répondre à ce message

  • La méthode des assurances : études consistant à déterminer le consentement à payer de chacun pour compenser un risque accru de mourir.

    La méthode des économistes : estimations des pertes économiques que va subir la société du fait du décès d’une personne, le manque à gagner, en fait, le manque à produire.

    La méthode des années de vie perdues : évaluation de la satisfaction manquante des années de vie perdues.

    Répondre à ce message

  • la valeur statistique de la vi ehumaine peut être estimée :
    - par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu
    - ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme
    actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - enfin parla révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Elle peut être évalué selon trois méthodes (O. Chanel, 1998) ; tout d’abord par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.
    Ces méthodes de calcul de la valeur statistique de la vie humaine peuvent être classées en deux grandes catégories.
    La première catégorie est celle des évaluations institutionnelles élaborées par les Etats ou les secteurs économiques comme, par exemple, les compagnies d’assurance ou les compagnies aériennes. Ces évaluations institutionnelles correspondent à un point de vue extérieur à la personne humaine, celle-ci étant considérée essentiellement comme un agent économique.
    La deuxième catégorie d’ évaluations correspond à un point de vue individuel et subjectif où des personnes interrogées expriment un point de vue, lui-même entaché d’ artefact.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes sont les suivantes : méthode de l’évaluation des pertes de productives du capital humain, méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque et la méthode des couts de protection.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont : - évaluations institutionnelles composées d’une méthode de l’évaluation des pertes productives du capital humain, et de la disponibilité sociale à payer - calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré -une révélation directe ou méthode contingente du consentement à payer pour réduire la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • QSelon O. chanel, il existe trois méthodes pour c estimer la valeur statistique de la vie humaine
    Le prix de la vie humaine est un concept statistique ; il peut être évalué selon trois méthodes :
    -  Etude de décisions au cours de laquelle une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    -  le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    -  la révélation directe par l’évaluation contingente basée sur le consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • L’etude de decision (reglementaire), qualifier productiviste ou human capital method, et l’evaluation contingent (WTP concept).

    Répondre à ce message

  • La valeur statistique de la vie humaine peut être évaluée selon trois méthodes :

    - l’étude de décisions prises dans un contexte où des probabilités de décès étaient en jeu

    - vision productiviste en calculant les revenus perdus en raison d’un décès prématuré

    - Estimation du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • L’auteur décrit trois méthodes :
    - une méthode rétrospective en analysant des décisions et les variations de mortalité qui en ont découlé

    - une méthode basée sur le calcul de la production des individus (capital humain)

    - la méthode contingente par le calcul du CAP d’un individu pour une réduction du risque de mortalité.

    Répondre à ce message

  • - Méthode d’analyse des risques sur les salaires
    - Méthode d’évaluation contingente
    - Revue de la littérature d’utilisation.

    Répondre à ce message

  • Il ya deux grandes catégories :

    La première est celle des évaluations institutionnelles élaborées par les Etats ou les secteurs économiques : elle comporte les méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain et de la disponibilité sociale à payer

    La deuxième est celle des évaluations par consultation directe ou indirecte des individus ; elle comporte :
    • La méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque
    • La méthode des coûts de protection
    • L’enquête sur le consentement à payer

    Répondre à ce message

  • Les méthodes permettant d’évaluer la valeur statistique de la vie humaine sont principalement de deux ordres :
    - L’approche des préférences révélées
    - L’approche de l’évaluation contingente

    Répondre à ce message

  • les méthodes permettant d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    - La méthode d’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    - La méthode productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - La méthode de l’évaluation contingente (consentement àpayer pour une réduction de la probabilité de décès)

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique ; il peut être évalué selon trois méthodes ; tout d’abord par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Ces méthodes sont :

    - l’étude de décisions (réglementaires) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;

    - l’évaluation selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste par le calcul de la somme actualisée de revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;

    - la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • 3 méthodes :
    • Par l’étude de décisions (réglementaires) basées sur une variation de la probabilité de décès
    • Par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    • Par révélation directe : évaluation contingente du CAP pour une diminution de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont : la méthode hédoniste appliquée aux différenciels de salaire, la méthode d’évalution contingente, l’estimation des dépenses de protection.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes de calcul de la valeur statistique de la vie humaine peuvent être classées en deux grandes catégories.
    La première catégorie est celle des évaluations institutionnelles élaborées par les Etats ou les secteurs économiques comme, par exemple, les compagnies d’ assurance ou les compagnies aériennes. Ces évaluations institutionnelles correspondent à un point de vue extérieur à la personne humaine, celle-ci étant considérée essentiellement comme un agent économique.

    La deuxième catégorie d’ évaluations correspond à un point de vue individuel et subjectif où des personnes interrogées expriment un point de vue, lui-même entaché d’ artefact.

    Répondre à ce message

  • evaluation contingente
    l’etude de decision
    etude productiviste

    Répondre à ce message

  • Il y a plusieurs méthodes estimation valeur statistique de la vie humaine. ce sont notamment :
    - la regression à effet mixte,
    - la méthode hédonique d’estimation des salaires, risque, effet revenu, aversion au risque,
    - l’économétrie

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique , il peut etre evalué selon trois méthodes
    1. par l’étude de decisions (réglementaires par exemple)
    2 . par une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un deces prématuré
    3.En fin par la révélation directe ( méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • - Par l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité des décès est en jeu
    - Selon une vision qu’on peut qualifier de produtiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus à cause d’un décès prématuré
    - Par la revélation du consentement à payer pour une reduction de la probabilité de décès.( Méthode de l’évaluation contingente)

    Répondre à ce message

  • étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;

    par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré (vision « productiviste ») ;

    méthode de l’évaluation contingente : révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • il y’a des méthodes d’évaluations des coûts externes et des coûts des coûts de réduction des risques de décès mais les économistes tentent à préférer les méthodes estimant un consentement à payer

    Répondre à ce message

  • Deux méthodes principales permettent d’obtenir un consentement à payer : l’approche des préférences révélées fondée sur un marché (études des marchés de consommateur et études du risque sur les
    salaires) et l’approche de l’évaluation contingente fondée sur des données obtenues à partir d’un questionnaire.

    Répondre à ce message

  • Toutes les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont : les évaluations institutionnelles et les évaluations par des consultations directes ou indirectes des individus

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique ; il peut être évalué selon trois méthodes :
    1) Par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu.
    2) Selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré.
    3) Par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Evaluations institutionnelles

    --------- Méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain

    --------- Disponibilité sociale à payer

    Evaluations par consultation directe ou indirecte des individus

    ------- risque supposé connu des individus

    ----------------------- Méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque

    ----------------------- Méthode des coûts de protection

    -------- information préalable des individus

    ---------------------- Enquête sur le consentement à payer

    Répondre à ce message

  • les methodes qui permettent d’estimer une valeur de la vie humaine, une valeur statisque sont : une etude des différentes décisions prises qui ont traitéses de la variation de la probabilité de decés, ou une etude qui prend en compte les pertes inhérentes aux revenus non perçus suite à un décés ou une évaluation contingente avec un questionnaire qui aiderait à definir le consentement à payer pour la reduction des décés.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes permettant l’estimation de la valeur statistique de la vie humaine sont aux nombres trois : 1-l’étude de décisions (réglementaire) 2-productiviste par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus. 3-révélation direct (contingente avec CAP pour réduction de la probabilité de décès).

    Répondre à ce message

  • Les méthodes institutionnelles :
    - coûts et pertes de production bruts
    - Disponibilité sociale à payer
    Les méthodes de consultations du public :
    - l’étude des compensations salariales
    - Méthode des coûts de protection
    - le consentement à payer

    Répondre à ce message

  • La valeur statistique de la vie humaine peut être évaluée selon trois méthodes :
    tout d’abord par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu (méthode du coût de l’évitement) ; ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme
    actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré (méthode des prix hédonistes) ; enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique ; il peut être évalué selon trois méthodes (O. Chanel, 1998) ; tout d’abord par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    1. la méthode des prix hédonistes
    2. des méthodes liées aux investissements de sécurité publique
    3. la méthode des pertes de production et du capital humain (revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré)
    4. la méthode des dépenses de protection
    5. la méthode de l’évaluation contingente (consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès).

    Répondre à ce message

  • Trois méthodes :
    Par l’étude de décisions (réglementaires par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu, par le calcul de la somme actualisé de revenues futurs perdus à cause d’un décès prématuré (méthode des pertes du capital humain) et par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    à noter, si on tient compte d’autres textes pour faire cette liste :
    Disponibilité social à payer, Méthode de l’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque, Méthode de coûts de protection.

    Répondre à ce message

  • -  La première catégorie est celle des évaluations institutionnelles ;
    -  La deuxième catégorie d’évaluations correspond à un point de vue individuel et subjectif ;

    Répondre à ce message

  • Les methodes sont :étude de décisions,calcul de la somme actualisée ds revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré et la révélation directe(methode de l’evaluation contignente)du consentement à payer pour une réduction dela probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes pour estimer la valeur statistique de la vie humaine sont au nombre de trois :

    - Par l’étude de décisions (réglementaires par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décés a été en jeu
    - Par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - Par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont au nombre de trois :
    méthode hédoniste,
    méthode de l’évaluation contingente (préférence révélée et déclarée),
    Estimation de la valeur de la vie humaine par étude comparative.

    Répondre à ce message

  • les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    - l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    - le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - la révelation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Pour estimer la valeur statistique de la vie humaine, on peut utiliser ces méthodes :
    - l’étude de décisions où il y a eu question de la variation de la probabilité de décès
    - le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison de décès prématuré
    - la révélation directe ou évaluation contingente du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :

    - étude de la décision au cours de laquelle une variation de le probabilité de décès est mise en jeu
    - une vision quantifié de productiviste par le calcul de la somme des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - révélation directe( méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Selon le document, il y a trois méthodes principales d’estimation de la valeur de la vie humaine :
    - l’étude de décisions (réglementaires, par exemple)
    - la vision "productiviste" : calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - méthode de l’évaluation contingente : révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Le valeur statistique de la vie humaine est estime par : 1- l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    2- selonune vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme
    actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    3- enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :

    - l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    - la vision productiviste : c’est la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - la méthode de l’évaluation contingente qui est la révélation directe du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes sont au nombre de trois :

    1- études de décisions politiques au cours desquelles une variation de probabilité des décès est mise en jeu

    2- calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré

    3- méthode d’évaluation contingente du CAP pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont de deux ordres :
    • Méthode d’évaluation institutionnelle à travers l’estimation de la valeur humaine donnée par le secteur économique (compagnie d’assurance, compagnie de transport etc.)
    • Méthode d’évaluation individuelle : qui consiste à estimer la valeur humaine de façon contingente (consentement à payer ou accepter) quelques choses qui peut avoir atteinte à la vie humaine.

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique ; il peut être évalué selon trois méthodes ;tout d’abord par l’étude de décisions (réglementaires par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Trois méthodes permettent d’évaluer la valeur d’une vie statistique :
    - le capital humain : cette approche mesure la valeur d’une vie humaine à partir de sa contribution au bien-être de la société. Elle se calcule en termes de revenu et de production. Seuls les revenus liés à l’activité professionnelle doivent être pris en considération. Point négatif de cette méthode, elle ne prend pas en compte les inactifs comme les chômeurs, les personnes âgées…puisqu’ils n’ont aucun revenu de travail.
    - le consentement à payer : la valeur de la vie humaine est mesurée par le montant qu’une personne est prête à payer pour diminuer son exposition au risque. A l’opposé, la disposition à l’accepter est le montant qu’une personne serait prête à recevoir pour voir son exposition au risque augmenter. La valeur statistique d’une vie humaine se calcule donc par la somme d’argent qu’une société est prête à payer pour réduire l’exposition au risque de chacun de ses membres. On valorise l’effort monétaire fourni pour réduire la probabilité de décès.
    - l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu.

    Répondre à ce message

  • il existe trois méthodes pour estimer la valeur statistique de la vie humaine :

    • Etude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;

    • Le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;

    • La révélation directe par l’évaluation contingente basé sur le consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • La méthode du capital humain.
    Les évaluations contingentes basées sur des préférences déclarées.

    Répondre à ce message

  • La méthode du capital humain.
    Les évaluations contingentes basées sur des préférences déclarées.
    Enfin l’analyse risques - avantages

    Répondre à ce message

  • La méthode de bénéfice B de lutte contre la pollution

    Répondre à ce message

  • il peut être évalué selon trois méthodes (O. Chanel, 1998) ;
    tout d’abord par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon
    une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme
    actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par
    la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • On peut constater selon différentes littérateurs :
    1. La méthode dite du “capital humain”
    2. Les méthodes des préférences individuelles : qui subdivise en :
    2.1. La méthode des prix hédonistes (préférences révélées)
    Permet de déduire la “valeur d’une vie statistique” en observant les comportements des individus sur des marchés existants.
    2.2. La méthode d’évaluation contingente (préférences déclarées)
    Cette méthode se fonde sur la création d’un marché hypothétique sur lequel on propose aux individus interrogés de révéler leur disposition à payer pour une variation donnée de leur niveau de risque ou de leur probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les methodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont de trois sortes : _l’étude de décisions ( réglementaire) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    _une vision que l’on peut qualifier de productiviste par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré.
    la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Il y a trois méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine :
    - par l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu
    - par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - par évaluation du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Il existe trois méthodes pour évaluer la valeur statistique de la vie humaine :
    - La méthode de l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilités de décès a été en jeu ;
    - Par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématurés ;
    - Par la méthode des révélation direct du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Bien que certains auteurs parlent de trois méthodes pour évaluer le prix de la vie humaine (O. Chanel, 1998) ; dont premièrement l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès ;
    je suis d’avis que les méthodes de calcul de la valeur statistique de la vie humaine peuvent être classées en deux grandes catégories (et les trois méthodes qui venaient d’être citées sont incluses dans ces 2 catégories)
    La première catégorie est celle des évaluations institutionnelles élaborées par les Etats ou les secteurs économiques comme, par exemple, les compagnies d’ assurance ou les compagnies aériennes. Ces évaluations institutionnelles correspondent à un point de vue extérieur à la personne humaine, celle-ci étant considérée essentiellement comme un agent économique.
    La deuxième catégorie d’ évaluations correspond à un point de vue individuel et subjectif où des personnes interrogées expriment un point de vue.
    a) les estimations institutionnelles
    - Méthodes de l’ évaluation des pertes productives du capital humain
    - Méthodes de la disponibilité sociale à payer que l’ on peut considérer comme l’estimation sociale consensuelle
    b) Méthodes des estimations résultant de consultations directes ou indirectes du public
    b.1 le risque est supposé connu de la population interrogée
    méthode consistant en l’ étude des compensations salariales.
    méthode des coût de production
    b.1 information préalable est nécessaire avant l’ enquête proprement dit
    Méthode d’enquête sur le consentement à payer

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un
    concept statistique ; il peut être évalué selon trois méthodes par :
    l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours
    desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;

    la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Plusieurs approches permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine, il s’agit entre autres :
    -  L’approche du Capital humain qui permet de mesurer la valeur d’une vie humaine à partir de sa contribution pour le bien être de la société. Elle se concentre principalement sur les revenus en oubliant les désirs individuels de vivre (Arthur 1951) et donc les préférences des individus
    -  Consentement à Payer ou Disposition à payer : C’est le montant qu’une personne est prête à payer pour diminuer son exposition au risque ou la somme d’argent qu’une société est prête à payer pour réduire l’exposition au risque de chacun de ses membres ; on valorise l’effort monétaire pour réduire la probabilité de décès. Ce qui favorise le désire individuel de vivre le plus longtemps (Arthur 1951) et valorise en même temps la vie en soi et non pas seulement les conséquences de la mort.
    -  L’approche de préférence révélées : L’hypothèse de cette méthode soutient que les individus révèlent leurs préférences par leur comportement sur le marché (Dionne et Lanoie, 2004). Leurs préférences pour les risques se reflètent dans les décisions impliquant un arbitrage entre une certaine somme d’argent et un risque. L’avantage de cette méthode est que les faits sont réels et observables (L’exemple des travaux de type risque-salaire). Cette approche ne peut fonctionner que quand les travailleurs sont en situation d’information complète sur les risques encourus des différents emplois et que chaque travailleur ait la possibilité de choisir librement son emploi et de pouvoir changer au besoin
    -  L’approche de l’évaluation contingente : Approche très populaire, applicable pour toute la population et non pas seulement les salariés, aussi en toute circonstance et pour toute valeur économique. En pratique, il s’agit d’élaborer un questionnaire qui permet de relever la disposition à payer des répondants face à des situations de marché hypothétiques. L’avantage c’est la possibilité pour chercheur de construire son questionnaire et de choisir son échantillon pour en tirer exactement l’information désirée (Lanoie et Al. 1995). L’inconvénient, ce que les personnes ayant complété le questionnaire auraient peut être répondu différemment si elles avaient été réellement confrontées à la situation.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    - étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    - calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - évaluation contingente ou révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • 3- Quelles sont les méthodes permettant d’estimer la valeur statistique de la vie humaine ?
    Il existe plusieurs méthodes en occurrence :
    L’évaluation par consultation directe ou indirecte des individus au cours des quelles il faut tenir compte de deux situations
    -  celle ou le risque est suppose connu de la population interrogée alors on la méthode d’étude des compensations de salaire a ’acceptation d’un risque et la méthode de cout de protection,
    -  celle ou une information préalable est nécessaire avant l’enquête ;
    Les évaluations institutionnelles qui prennent en compte les méthodes de l’évaluation des pertes de productivité du capital humain et la disponibilité sociale à payer.
    Méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque ;
    Méthode des coûts de protection ;
    Enquête sur le consentement à payer etc. Néanmoins, Il faut signaler qu’il existe deux grandes catégories de méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la valeur de la vie humaine : Les évaluations institutionnelles et L’évaluation par consultation directe ou indirecte des individus

    Répondre à ce message

  • Ce sont des méthodes econometriques et sociologiques basées sur un concept statistique de la vie..

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine peut être estimé par 3 grandes méthodes d’évaluation :
    - méthode d’évaluation par l’étude des décisions (réglementaires, normatives) qui impliquent une variation de la probabilité de décès
    - méthode productiviste : via le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - méthode de l’évaluation contingente : va la révélation du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Les trois méthodes sont : 1. Les méthodes institutionnelles (d’ordre réglementaire, juridique ou tarifaire). 2. La méthode des préférences révélées utilisant par exemple le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en cas décès prématurés. 3. La méthode de l’évaluation contingente : révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Méthodes des préférences révélées et méthodes de préférences déclarées.

    Répondre à ce message

  • 1-Méthodes institutionnelles :
    - Évaluation des pertes de productivité du capital humain ;
    - coût de la maladie
    - Disponibilités sociales à payer.
    2- Méthodes de consultation des publics
    - Coûts de protection ;
    - Enquêtes sur le consentement à payer ou à recevoir
    - Méthodes d’études des compensations de salaires à l’acceptation des risques.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes permettant d’évaluer la valeur statistique de la vie sont :
    - l’évaluation institutionnelle dans laquelle la personne humaine est considérée comme un agent économique, c’est-à-dire qu’on l’évalue en terme de rendement, s’il est en vie et en bonne santé, et en terme de perte s’il est malade ou mort.
    - l’évaluation par une méthode subjective qui consiste à interroger les individus, et là, on peut avoir une approche directe, dite évaluation contingente ou méthode des préférences déclarées où on peut se renseigner sur le consentement à payer (CAP) des individus pour épargner une vie

    Répondre à ce message

  • L’estimation de la valeur statistique de la vie humaine peut se faire par trois méthodes :
    Une étude de décisions avec variation de la probabilité de décès.
    Méthode de l’évaluation contingente : la révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.
    Méthode de calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré.

    Répondre à ce message

  • La méthode des assurances : études consistant à déterminer le consentement à payer de chacun pour compenser un risque accru de mourir.

    La méthode des économistes : estimations des pertes économiques que va subir la société du fait du décès d’une personne, le manque à gagner, en fait, le manque à produire.

    La méthode des années de vie perdues : évaluation de la satisfaction manquante des années de vie perdues.

    Répondre à ce message

  • Deux grandes méthodes sont utilisées pour approcher la valeur statistique de la vie :
    - la méthode des préférences déclarées (exemple analyse des risques sur les salaires) et les méthodes contingentes .

    Répondre à ce message

  • Il existe trois différentes méthodes (O. Chanel, 1998) qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine. Il s’agit :
    - par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple),
    - par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Il existe trois différentes méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine.
    Il s’agit :
    1- de l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) ;
    2- du calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    3- de la méthode de l’évaluation contingente(du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès).

    Répondre à ce message

  •  Toutes les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :

     Les évaluations institutionnelles qui donnent les méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain et la méthode de la disponibilité sociale à payer.
     Les évaluations par consultation directe ou indirecte des individus. De là il ya le risque connu par les individus qui donne la méthode des coûts de protection et la méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque ; et l’information préalable des individus qui donne la méthode d’enquête sur le consentement à payer.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine consiste à l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès est en jeu ; le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; et par la révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les différentes méthodes sont :
    - méthode de l’évaluation contingente
    - méthode des coûts de protection contre la maladie
    - méthode intégrant le coût économique de la maladie

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique ; selon O.Chanel, 1998, il peut être évalué selon trois méthodes :

    • l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu

    • le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré (vision productiviste)

    • la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Les méthodes nous les retrouvons a la page 45

    Étude de décision (réglementaire par exemple) au cours desquels une variation de la probabilité de décès a été en jeu

    Le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré

    Révélation direct du CAP pour ue réduction de la probabilité de décès : méthode contingente

    Répondre à ce message

  • Le cout de la vie humaine, qui est une valeur statistique, peut être mesuré à travers trois méthodes :

    1) Etude de décisions : (réglementaires, par exemple), qui évaluent la variation de la probabilité de décès.

    2) Vision productiviste : par le calcul de la somme actualisée des revenus futures perdus en raison d’un décès prématuré.

    3) Méthode de l’évaluation contingente du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • L’auteur décrit trois méthodes :
    par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    ensuite, le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    enfin par la méthode de l’évaluation contingente du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes de calcul de la valeur statistique de la vie humaine peuvent être classées en 2 grandes catégories :
    -  La catégorie des évaluations institutionnelles élaborées par les Etats ou les secteurs économiques comme les compagnies d’assurance ou les compagnies aériennes.
    -  La catégorie d’évaluations correspondant à un point de vue individuel et subjectif où des personnes interrogées expriment un point de vue, lui-même entaché d’artefact.

    Répondre à ce message

  • les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont de deux (2) catégories :
    - la première est la méthode d’évaluation institutionnelle ( elle evalue les pertes productives du capital humain et de la disponibilitésociale à payer.)
    - la seconde est la méthode d’évaluation individuelle ( elle évalue les individus par consultations directes ou indirectes pour recueillir les informations sur les risques et le consentement à payer).

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    • L’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu.
    • Par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré.
    • Par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Pour O. Chanel, les méthodes d’estimation de la valeur statistique de la vie humaine sont l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • 1/ Etude de décisions (réglementaires, par exemple).
    2/ Le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré.
    3/ La révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du CAP pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique (on parle notamment de valeur statistique de la vie humaine) qui peut être évalué selon trois méthodes (O. Chanel, 1998) :
    1) l’étude de décisions (réglementaires par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu,
    2) le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré,
    3) la révélation directe (méthode d’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • - « l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu »
    - « le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré »
    - « la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès ».

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine en tant que concept statistique peut être évalué selon les méthodes ci-après :
    • Par certaines méthodes indirectes :
    -  Méthode du capital humain
    -  Méthode de réparation des dommages (par exemple coûts de consultation, d’hospitalisation et des médicaments)
    -  Méthode des coûts d’évitement
    -  Méthode des « pertes de production »
    -  Etude de décisions mettant en jeu une variation de la probabilité de décès.
    • Par la méthode directe : Méthode d’évaluation contingente (telle que l’évaluation du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès ou méthode directe d’évaluation monétaire des dommages).

    Répondre à ce message

  • Le méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    Texte de la page 45

    1-Etude de décision (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu

    2-Vision productiviste : par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré

    3-Méthode de l’évaluation contingente du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Il existe 2 approches :
    - institutionnelles :
    - méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain
    - disponibilité sociale à payer :
    - étude de décisions (réglementaires) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu
    - compagnies d’assurance ou les compagnies aériennes

    - individuelles (consultations directes ou indirectes des individus)
    - risque supposé connu des individus :
    - méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque
    - méthode des coûts de protection
    - information préalable des individus :
    - enquête sur le consentement à payer des individus

    Répondre à ce message

  • Il existe deux (2) méthode qui permettent qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine qui sont :
    -  L’approche des préférences révélées (méthode indirecte), où on a la méthode des prix hédoniste, la méthode du coût d’évitement, les méthodes d’évaluation des pertes de production et la méthode d’évaluation des coûts de réparation des dommages
    -  L’approche de l’évaluation contingente où on a une question de révélation et une estimation des CAP et CAR

    Répondre à ce message

  • Trois methodes
    - l’étude de decision au cours desqelles une variation de la probabilite de déces a été en jeu
    - par le calcul de la somme actualiseé des revenus predus en raison d’un deces prematuré
    - par la evelation directe du consentement à payer pour une reduction de la probabilité de déces

    Répondre à ce message

  • -  La méthode de consentement à payer ou à accepter :
    a) Consentement des individus
    b) Consentements de la société
    -  la méthode des coûts d’indemnisation
    -  La méthode Capital humain :
    a) Manque à produire brute
    b)Manque à produire net
    c) Valeur de perte d’années de vie
    -  la méthode des coûts psychologiques

    Répondre à ce message

  • Il ya cinq méthodes selon deux grandes catégories qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine :
    a- Evaluations institutionnelles( méthodes de l’évaluation des pertes productives du capital humain ; disponibilité sociale à payer).
    b- Evaluations par consultation directe ou indirecte des individus :
    - risque supposé connu des individus (méthodes d’étude des compensations de salaire à l’acceptation d’un risque ; méthode des couts de protection).
    - information préalable des individus (enquête sur le consentement à payer).

    Répondre à ce message

  • La VaLEUR STATISTIQUE DE LA VIE HUMAINE PEUT ETRE ESTIME SELON 3 METHODES :
    - l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite ;

    - le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;

    - la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Ce sont :
    • Les évaluations institutionnelles qui se composent de la méthode de l’évaluation
    des pertes productives du capital humain et la méthode de la disponibilité sociale à payer :

    • Les Evaluations par consultation directe ou indirecte du public des individus. Deux situations sont envisageables c’est-à-dire que le risque est supposé connu de la population interrogée et celle où une information préalable est nécessaire avant l’enquête proprement dite. nous distinguons ainsi la méthode d’étude des compensations de salaire à l’acceptation, la méthode des coûts protection et enfin la méthode d’enquête sur le consentement à payer

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; ensuite, selon une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme
    actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ; enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • La valeur statistique de la vie humaine peut être évaluée selon trois méthodes (O. Chanel, 1998) ;
    - par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    - par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à
    payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Trois méthodes distinctes sont énoncées dans l’article de Chanel afin d’estimer la valeur statistique de la vie humaine :
    - La première consiste en une étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu
    - La deuxième, elle, tente de calculer la somme actualisée des revenues futurs perdus en raison d’un décès prématuré.
    - La troisième est une évaluation contingente déterminant la CAP pour réduire la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Selon O. Chanel, le prix de la vie humaine ou valeur statistique de la vie humaine peut être estimé par les trois méthodes suivantes :
    • Par la méthode de l’étude de décision
    • Par la méthode de la vision de productiviste
    • Par la méthode de la révélation directe ou méthode d’évaluation contingente

    Répondre à ce message

  • Il existe trois méthodes pour estimer la valeur de la vie humaine :
    - l’étude de décisions impliquant une variation de la probabilité de décès
    - la vision productiviste qui se base sur le calcul des revenus futurs perdus à cause du décès
    - l’évaluation contingente du prix à payer pour réduire la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont : l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ; le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré et enfin la révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :
    -  l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    -  le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    -  la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • - l’étude de décisions au cours
    - la vision de productiviste
    - la révélation directe

    Répondre à ce message

  • Ces méthodes d’estimation sont :
    - étude de décisions:réglementaires ou une variation de la probabilité de décès a été mis en œuvre.

    - Par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré

    - Méthode de l’évaluation contingente : révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • les méthodes d’estimation de la valeur statistique sont :
    > les méthodes d’evaluations institutionnelles
    > les méthodes d’évaluation résultant des consultations du public (consultation directe ou indirecte des individus)

    Répondre à ce message

  • méthodes estimation valeur statistique de la vie humaine :
    on note 3 methodes
    - « l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu »
    - « le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré »
    - « la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès ».

    Répondre à ce message

  • - L’étude des décisions (réglementaires par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité a été en jeu ;
    - La vision productiviste (calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré) ;
    - La révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • D’après l’auteur, 3 méthodes permettent d’estimer la valeur de la vie humaine :
    * l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu
    * le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    * la méthode de l’évaluation contingente

    Répondre à ce message

  • La valeur statistique de la vie humaine peut être évaluée par trois méthodes :

    -  étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu

    -  par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;

    -  enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • 1. Evaluations institutionnelles (Etats ou organisme internationaux) : Ici on évalue les coût, direct (medication, prise en charge médicale) et indirect (Absentéisme, perte de productivité) généré par la maladie. Elle integer aussi l’imdemnisation des victimes.

    2. Evaluation directe ou indirecte des individus : Ici les les personnes son consciente du risqué et l’accepte en contreparti d’une prime ou autre forme de compensation. Les proprietaries du risqué peuvent aussi decider d’investir dans les mesures de protection.

    Répondre à ce message

  • Toutes les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont : évaluation institutionnelle(Etat ou secteurs économique), coûts et perte de productions bruts, disponibilité à payer, pertes de productions bruts, disponibilité sociale à payer, la méthode des prix hédonistes appliquées aux différentielles de salaire, l’évaluation contingente, l’estimation des dépenses de protection.

    Répondre à ce message

  • L’évaluation statistique de la vie humaine se présente sous forme de trois méthodes :
    Une méthode d’évaluation contingente : financer pour diminuer l’impact d’une pathologie produisant la probabilité du décès.
    L’étude de décisions entraînant une variation de la probabilité de décès.
    Une méthode indirecte d’évaluation de la perte de productivité (somme actualisée des revenus futurs perdus en cas de décès prématuré).

    Répondre à ce message

  • Le prix de la vie humaine est un concept statistique ; il peut être évalué selon trois méthodes (O. Chanel, 1998) ;
    1) par l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cour desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    2) par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    3) enfin par la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • La valeur statistique de la vie humaine peut être estimée à l’aide de trois méthodes :
    - l’étude de décisions ;
    -  le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    -  la révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès ou méthode de l’évaluation contingente.

    Répondre à ce message

  • d’après O. Chanel, on distingue 3 méthode pour estimer la valeur statistique de la vie humaine :
    - l’étude de décisions
    - calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - l’évaluation contingente (la révélation directe)

    Répondre à ce message

  • - étude de décisions
    - calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison de décès prématurés
    - évaluation contingente

    Répondre à ce message

  • étude des décisions (réglementation) dans lequel un changement de la probabilité de décès était en jeu ;

    en calculant la valeur actuelle des revenus futurs perdus en raison de la mort prématurée ;

    méthode d’évaluation contingente : la révélation directe de la volonté de payer pour une réduction du risque de décès.

    Répondre à ce message

  • Nous avons comme méthodes :

    1) La méthode de l’évaluation contingente
    2) Le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    3) Les étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu.

    Répondre à ce message

  • Plusieurs méthodes pour estimer la valeur statistique de la vie humaine :

    Il y a les décisions législatives et réglementaires qui peuvent êtres prises lors d’une catastrophe ou d’un incident avec décès de personnes comme conséquences dommageables

    Il y a aussi le calcul des revenus perdus en raison d’un décès prématuré, puis celle, de l’évaluation contingente, qui permet d’identifier le consentement à payer pour prévenir ou réduire la probabilité de survenue de décès ou de photologies irréversibles........

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent l’évaluation de la valeur statistique de la vie humaine sont :
    - l’étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    - le calcul actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré ;
    - la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes d’estimation de la valeur statistique de la vie humaine sont :
    • L’étude de décision (réglementaire par exemple) au cours de laquelle une variation de la probabilité de décès a été en jeu.
    • La vision productiviste correspondant au calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré.
    • La méthode de l’évaluation contingente correspondant à la révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Trois méthodes permettent d’évaluer la valeur statistique d’une vie humaine :
    - l’étude de décisions au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu,
    - le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison du décès prématuré,
    - la révélation directe du CAP pour une réduction de la probabilité du décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont : l’étude des décisions ,la vision productiviste,et la méthode contingente.

    Répondre à ce message

  • Le texte parle de 3 méthodes pour évaluer le prix de la vie humaine. Il cite :
    - les étude de décisions (réglementaires, par exemple) au cours desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu ;
    - le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    - la révélation directe (méthode de l’évaluation contingente) du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • -  Par des études réalisées par des institutions à des fins législatives ou réglementaires et qui utilisent des calculs de risques (ou de probabilités) de décès en utilisant les bases de données existantes ;
    -  par le calcul de la somme des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré, dans une logique de valorisation de la production et en tenant compte des taux d’actualisation ;
    -  par évaluation contingente c’est-à-dire recueil ét étude directe du consentement à payer d’un groupe d’individus pour une réduction de la probabilité de décès

    Répondre à ce message

  • Méthodes d’évaluation des "pertes de production et du capital humain

    Méthode du coût d’évitement ’ou de dépense de protection)

    Méthode d’évaluation des coûts de réparation des dommages ’coût de la maladie)

    Répondre à ce message

  • - méthode de l’évaluation contingente
    - actualisation des futurs revenus
    - l’analyse de décisions

    Répondre à ce message

  • Les methodes qui pernmettent d’estimer la valeur statistique de la vie humaine sont :

    - Etude de decisions au cours desquelles une variation de la probabilite de deces a ete en jeu

    - Calcul de la somme actualisee des revenus futurs perdus en raison d’un deces premature

    - Revelation directe(method de l’evaluation contingente) du consentement a payer pour une reduction de la probabilite de deces.

    Répondre à ce message

  • Selon le document Les méthodes qui permettent d’estimer la valeur statistiques de la vie humaine sont :
    • L’Etudes de décision au cours desquelles une variation de la probabilité de décès est en jeu
    • Une vision que l’on peut qualifier de productiviste, par le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus en raison d’un décès prématuré
    • Révélation directe du consentement à payer pour une réduction de la probabilité de décès.

    Répondre à ce message

  • Les méthodes d’évaluation de la valeur statistique de la vie humaine sont :
    - l’étude de décisions autour desquelles une variation de la probabilité de décès a été en jeu
    - le calcul de la somme actualisée des revenus futurs perdus
    - la révélation directe du consentement à payer

    Répondre à ce message

  • Trois groupes de méthodes permettent d’apprécier la valeur statistique de la vie humaine :
    - Le premier regroupe les méthodes du capital humain dans lesquelles on considère la perte de production que représente le décès d’une personne. Dans ce cas, la valeur d’un individu pour la collectivité est mesurée à l’aune de la richesse qu’il apporte à la collectivité et qu’on réduit à sa seule contribution au produit intérieur brut.
    - Le deuxième groupe comprend les méthodes des préférences révélées qui tentent de mieux refléter l’importance que la collectivité semble attacher à certains attributs comme la réduction de l’insécurité routière ou l’amélioration de l’état de santé.
    - Les méthodes d’évaluation contingente. Elles reposent toujours sur l’estimation des préférences individuelles, mais celles-ci sont à présent déclarées et non plus révélées.

    Répondre à ce message

  • - L’approche d’évaluation contingente
    - L’approche d’évaluation de risque de dommage

    Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 29 avril 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos