Distinction entre dangers et risques : des conséquences pratiques

Une substance peut être intrinsèquement dangereuse, par exemple si elle est corrosive ou explosive. De ce fait, toute manipulation pouvant entraîner un contact devient risquée. La dangerosité est donc liée à certaines propriétés de la substance, qui peuvent être physicochimiques (comme celles citées précédemment) ou découlent de son activité biologique, dans le cas où la substance est par exemple mutagène.

Le danger associé à la substance est un élément constant qu’il convient de caractériser par toute une série de tests, dont nous seront amenés à étudier la portée et les limites. La caractérisation repose sur une typologie (une classification des dangers) et peut facilement donner lieu à une première mesure conservatoire que représente l’affichage de ce danger : dans le cas précis il prendra la forme d’un étiquetage (pictogrammes et phrases de risque).

Si le danger est une propriété intrinsèque, les dommages n’interviennent qu’en cas d’exposition (toute forme de contact avec la substance). Chaque fois que l’on manipule de l’acide fort on ne se brule pas. Le risque exprime donc une probabilité de survenue de dommages, en fonction des circonstances d’exposition au danger. En conséquence, il ne peut être caractérisé. Il faudra procéder à son évaluation, éventuellement quantitative, en précisant les éléments de contexte : qui, comment, à quel dose, etc.

L’étude de l’exposition devient donc critique. Certains l’ont élevée au statut de science spécifique : l’expologie. Différentes contextes seront utilisés comme exemple tout au long des cours, afin d’étudier les différentes approches, les problèmes posés et les limites d’interprétation. Une typologie est également fournie plus loin. Evidemment, pour pouvoir transformer le niveau d’exposition en risque, c’est-à-dire en probabilité de dommage sanitaire, il faut établir une relation dose-effets, comme le montre la figure ci-contre.

Poser une question

info portfolio

GIF - 10.5 ko
SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos