Objectifs professionnels et débouchés

L’obligation de traiter le volet sanitaire des politiques publiques, de procéder à l’évaluation des risques comme préalable à la mise sur le marché de substances et produits, ainsi que les exigences croissantes dans la réalisation des études d’impacts (infrastructures, installations classées), crée de grands besoins en professionnels polyvalents dans les métiers de l’environnement, capables d’articuler différents domaines et d’intervenir à tous les niveaux (régional, national voire international).

C’est en particulier le cas de cadres de haut niveau, qui ont la charge d’élaborer et de mettre en place des mesures et politiques, locales ou nationales, publiques ou privées. Ceux-ci sont confrontés à de multiples défis :
- connaître et comprendre différents domaines disciplinaires et les relations entre eux ;
- savoir trouver les informations et évaluer la qualité des connaissances disponibles dans de multiples domaines ;
- encadrer et/ou collaborer avec de multiples catégories professionnelles aux compétences et aux langages variés.

La spécialité tente de couvrir le champ très large des relations entre environnement et santé, mais le but principal n’est pas de lister toutes les pathologies d’origine environnementale. L’observation, la mesure et la compréhension des mécanismes, ainsi que l’évaluation des parts attribuables à différents facteurs, présents dans l’environnement, forment une part importante du programme. Cependant, les impacts sanitaires sont avant tout l’occasion de visiter l’ensemble des mesures de gestion et des politiques environnementales, au travers desquelles il est possible d’obtenir des bénéfices sanitaires plutôt que de laisser se produire des dommages, comme ceci a été le cas parfois en leur absence dans le passé.

Des démarches comme l’évaluation environnementale (plans et projets) et l’évaluation des risques sont traités de manière détaillée. Les compétences professionnelles ainsi acquises sont utilisables dans les entreprises (industries), mais aussi dans les collectivités, ou encore dans les bureaux d’études.

5 Messages de forum

  • Bonjour,

    Ce message pour vous signaler qu’on ne peut pas avoir accès au document joint.

    Merci.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Il m’importe d’identifier les métiers auxquels ce master permet d’accéder.

    Pourriez-vous s’il vous plaît en fournir une liste plutôt exhaustive ?

    En effet, la présentation des débouchés dans cet article reste générale et ne permet pas de se faire une idée concrète des métiers possiblement accessibles.

    En vous remerciant.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je ne comprends pas dans quel cadre utiliser le tableau "Matrice de construction des compétences par domaine d’expertise".

    Est-ce qu’il s’agit de le remplir au terme du quatrième semestre, après le stage ? Sa destination n’est-elle que personnelle ?

    Merci d’avance.

    Répondre à ce message

    • Objectifs professionnels et débouchés 15 octobre 2016 11:35, par Yorghos Remvikos

      Le tableau vous est fourni comme exemple. Il est prérempli, avec différents niveaux (1-3) pour les diverses compétences par champs, tel qu’il ressort à la lecture des intitulés des compétences et domaines d’expertise.

      Avec l’avancement du programme, vous verrez que le choix des domaines, qui ressort d’une classification officielle, ne peut bien capturer la complexité des problématiques auxquelles nous faisons face, qui sont en général à cheval sur plusieurs domaines.

      Idem, les intitulés des colonnes (animer, planifier, évaluer...) sont trop génériques pour, en tout cas à ce stade, rendre visibles les fonctions que vous pourriez occuper, dans une compréhension métiers. La question est toujours au programme des TD du 1er semestre (janvier prochain).

      Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 15 décembre 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos