introduction de la pollution chez les économistes néoclassiques : le double marché comme solution ?

Quant aux problèmes de pollution, ils disparaîtraient, à l’instar du gaspillage de certaines ressources naturelles, si l’on créait un double marché :

- d’une part, pour les services d’absorption des polluants rendus par l’environnement, et

- d’autre part, pour les ressources naturelles actuellement libres.

La figure montre la demande D de services naturels de l’environnement. Si ces services avaient un prix, la demande serait d’autant plus élevée que ce prix serait bas (allure normale, c’est-à-dire décroissante par rapport au prix, de la droite de demande).

L’offre, quant à elle, est en général supposée fixe (donc, verticale, c’est-à-dire au même niveau quels que soient les prix), représentée par la droite d’offre verticale S. S’il y avait un marché pour ces services d’environnement, le prix s’établirait à P* – le prix d’équilibre, et le montant des services de l’environnement utilisés serait Q*.

Poser une question

info portfolio

JPEG - 54.8 ko
prix d’équilibre pour un service environnemental (théorie standard)

Plan du cours

info portfolio

JPEG - 54.8 ko
prix d’équilibre pour un service environnemental (théorie standard)
SPIP3  Mise à jour : le 19 juin 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos