Variation de l’optimum économique de pollution en fonction des dommages et avec coûts de dépollution connus (première hypothèse)

Supposons que les coûts de dépollution soient connus. L’optimum de pollution dépend de l’évolution des dommages, qui peut être illustrée par une infinité de droites possibles situées entre l’axe des abscisses et celui des ordonnées. Les variables susceptibles d’influencer les fonctions de dommages ou de coûts de la pollution se rapportent à l’état des connaissances scientifiques relatives aux perturbations des milieux naturels et à leurs conséquences, ou à la perception des dommages, à l’importance qui leur est accordée et dont la traduction monétaire n’est que l’un des aspects.

En fonction de ces divers éléments, l’optimum varie dans le temps et dans l’espace. On considèrera donc ici les dommages sont mal connus, mal perçus, faiblement valorisés : la pente de la fonction de dommages est par conséquent faible (CmE’), et le niveau de pollution optimale est élevé (p0’). Inversement, plus les dommages sont valorisés, plus la pente de la fonction est forte (CmE’’), et plus le niveau de pollution optimale est faible (p0’’).

Aux deux extrêmes, on a :

- la situation 0, où les dommages sont tels que l’optimum correspond à un niveau de pollution nulle (la fonction de coût marginal de la pollution se confond en fait avec l’axe des ordonnées) : dans ce dernier cas limite, le point 0 de pollution nulle peut correspondre à un coût de dépollution si élevé que la collectivité n’est pas disposée à le supporter ;

- la situation p1, où les dommages ne sont pas pris en compte et sont donc considérés implicitement comme nuls et où, donc, on ne dépollue pas (CmD = 0). La fonction de coût marginal de la pollution se confond en fait avec l’axe des abscisses : dès la première unité de pollution émise, le dommage est infini, ou si élevé qu’il est considéré comme insupportable, tel celui causé par la mort d’individus. Heureusement, ces cas de pollution sont exceptionnels mais l’expérience montre qu’on en prend souvent conscience avec retard en raison de l’ignorance, de l’incertitude, que la volonté politique d’agir fait souvent défaut et que, pour une collectivité, la mort humaine n’est pas considérée comme un dommage à éviter à tout prix, c’est-à-dire à n’importe quel coût.

4 Messages de forum

Poser une question

info portfolio

JPEG - 69.9 ko
optimum économique de pollution en fonction des dommages et avec coûts de dépollution connus

Plan du cours

info portfolio

JPEG - 69.9 ko
optimum économique de pollution en fonction des dommages et avec coûts de dépollution connus
SPIP3  Mise à jour : le 22 janvier 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos