Question sur : L’exposition En réponse à :

Sujet : L’exposition

R�pondu le mercredi 12 décembre 2012 par Houssin Veronique

1 - Différentes nuisances touchent la commune, les Champlanais ne sont pas tous exposés de la même façon :
- pollution de l’air : majoritairement due aux nombreux axes routiers qui entourent et traversent la commune, de grandes différentes sur le niveau de fond suivant le lieu de vie (les habitants de la partie Sud sont moins touchés). La pollution atmosphérique du au trafic aérien est faible. Celle concernant la station d’incinération de Massy n’a pas été réellement démontré, la station a été remise aux normes.
NB : le niveau d’exposition individuel à la pollution de l’air des Champlanais n’est pas différent de celui des franciliens concernant le benzène, le dioxyde d’azote et le formaldéhyde (marqueur pollution chimique intérieur). L’influence de la pollution du au trafisc routie sur les Champlanais est similaire à celle d’un quart des Franciliens.
- Ligne THT : le niveau d’exposition aux champs magnétiques ne dépassent pas 4 à 5 uT, et les valeurs diminuent rapidement en s’éloignant de quelques mètres. Donc les habitants vivant a proximité immédiate des lignes sont plus soumis que ceux qui sont éloignés mais à des niveaux qui ne dépassent pas la règlementation.
NB : Il est à noter que certains appareils électro-domestiques ou des portiques anti-vol dégagent plus que les lignes THT.

- Pollution par le bruit : 100% des Champlanais sont atteints par le bruit du au trafic aérien, au-delà du seuil réglementaire de 55 décibels. Concernant la nuit ce sont les habitants vivant au plus près des axes routiers qui subissent le plus de gêne sonore. Le bruit du au trafic routier nocturne est une gêne qui ne touchent pas tous les Champlanais de la même manière. (limite réglementaire de 68dB pour le trafic routier est dépassé pour 12% des Champlanais)
Le lieu de vie et le mode de vie influent sur le niveau d’exposition à ces différentes nuisances, par ex : le déplacement en véhicule routier augmente l’exposition aux polluants de l’air.

2 - Concernant la vulnérabilité, elle est différente suivant leur projet de vie. Plus la situation personnelle, professionnelle ou sanitaire d’un Champlanais est dégradé, plus ses ressources personnelles sont faibles, plus il sera vulnérable à l’impact des différentes nuisances qui touchent ton village. Il est plus difficile de faire l’équilibre avec les aspects positifs face aux gênes, lorsque les ressources personnelles sont défaillantes. Alors la lutte contre les nuisances est plus difficile. C’est cette inégalité de gestion de la gêne, qui amène une différence de vulnérabilité du fait de la situation personnelle. Ces différences fassent aux nuisances amènent des inégalités entre les habitants qui réussissent à en faire abstraction et ceux qui n’y arrivent pas donc partent et si ce n’est pas dans leurs capacités subissent.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 5 août 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos