Question sur : La spécificité sera augmentée en utilisant des dosages de biomarqueurs Question sur : La spécificité sera augmentée en utilisant des dosages de biomarqueurs En réponse à :

Sujet : La spécificité sera augmentée en utilisant des dosages de biomarqueurs

R�pondu le lundi 26 décembre 2016 par Bahati Cirimwami Chancelier

La Réponse est affirmative, étant donné que Un indicateur biologique, ou marqueur biologique, est un paramètre mesurable présent dans un système biologique, par exemple l’organisme humain. Ce paramètre est considéré comme étant le reflet, ou le marqueur, de l’état général de l’organisme ou de son espérance de vie. Dans le domaine de la santé au travail, les indicateurs biologiques sont d’ordinaire utilisés comme indicateurs de l’état de santé ou du risque de survenue d’une pathologie.
Les indicateurs biologiques servent aussi bien dans les études in vitro que dans les études in vivo, l’humain pouvant être inclus dans celles-ci. On distingue habituellement trois types d’indicateurs biologiques : les indicateurs d’exposition, d’effet ou de sensibilité/réceptivité.
Sous réserve d’un degré de validité acceptable, les indicateurs biologiques peuvent avoir plusieurs finalités. A l’échelle individuelle, un indicateur biologique peut servir à valider ou à récuser un diagnostic d’intoxication ou d’effets indésirables liés à un produit chimique. Chez un sujet en bonne santé, il peut traduire une hypersensibilité individuelle à l’exposition à un produit chimique donné et permettre ainsi de prévoir le risque et d’envisager des mesures de prévention. Dans un groupe de travailleurs exposés, certains indicateurs biologiques d’exposition peuvent être utilisés pour évaluer si la réglementation antipollution est effectivement respectée ou encore dans quelle mesure les efforts de prévention générale sont efficaces.
Un indicateur biologique d’exposition peut impliquer un xénobiotique (ou son métabolite) présent dans l’organisme, un produit d’interaction entre le xénobiotique (ou son métabolite) et un constituant endogène, ou un autre paramètre lié à l’exposition. Plus fréquemment, les indicateurs biologiques d’exposition pour des produits stables tels que les métaux consistent à mesurer la concentration de ces produits dans des échantillons appropriés : sang, sérum ou urine. Dans le cas des produits chimiques volatils inhalés avec l’air contaminé, on peut évaluer leur concentration dans l’air exhalé. Si le produit est métabolisé dans l’organisme, on peut choisir un ou plusieurs métabolites comme indicateurs biologiques d’exposition, les métabolites étant souvent dosés dans des échantillons urinaires.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 20 avril 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos