Question sur : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL En réponse à :

Sujet : Toxicité chronique exprimée par un REL (ou ERU) plutôt qu’un MRL

R�pondu le lundi 13 février 2017 par Vincent Stanley

L’OEHHA préconise pour la 2,3,7,8-TCDD un ERU de 4.10-5 par μg/kg/j pour une exposition chronique par inhalation et un ERU de 10-5 par μg/kg/j pour une exposition alimentaire.
Selon l’ADEME, une exposition chronique est caractérisée par une exposition persistante, continue ou discontinue, se produisant sur une longue période (ayant lieu sur une période comprise entre plusieurs années et la vie entière). Pour cette molécule de dioxine ( 2,3,7,8-TCDD ), quand l’exposition est orale, l’excès de risque unitaire ou REL est plus faible que quand cette même substance est administrée ou dont l’exposition se fait par voie respiratoire.
Donc, une personne chroniquement exposée par voie respiratoire (inhalation) reçoit une plus forte dose de produit toxique ( 2,3,7,8-TCDD ) dans son organisme que si elle était exposée par voie alimentaire ou le risque est plus faible.

ERU ou REL (Excès de Risque Unitaire) est l’excès attendu de cas d’une pathologie donnée, consécutif à l’exposition continue (24h/24), sur une vie entière (70 ans), à une concentration de 1 unité de la substance A.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 1er décembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos