Question sur : A l’existence de barrières spéciales qui protègent certains organes Question sur : A l’existence de barrières spéciales qui protègent certains organes En réponse à :

Sujet : A l’existence de barrières spéciales qui protègent certains organes

R�pondu le jeudi 29 décembre 2011 par Gnacadja Agueh Christiane

Des tissus épithéliaux protégeant certains organes peuvent s’opposer ou limiter la diffusion de xénobiotiques. De ce fait, l’étendue de la toxicité se trouve réduite contrairement à d’autres organes dans les mêmes conditions


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 26 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos