Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

R�pondu le samedi 12 janvier 2019 par Menzou Sonia

Le monde du travail est organisé par branches. Dans le cas de l’amiante et de la multiplicité des produits et des utilisateurs, il aurait été préférable d’avoir une vision par filière. Ainsi, les ouvriers de la manufacture des produits ont payé un moindre tribut que ceux du bâtiment pour qui il n’y a pas eu de mesures de protection.
Enfin un produit dangereux peut toujours se retrouver dans l’environnement général. L’exemple des habitants de Nouvelle Calédonie résidant à proximité de mines et de roches riches en amiante présentent une risque très élevé (de 800 fois supérieur au taux de base) de développer un mésothéliome. Un autre exemple du même type au sujet d’une usine de concassage de produits amiantés, en zone urbaine dense, sera présenté dans la troisième partie du DU.
On peut donner l’exemple de INRIS qui est un organisme paritaire dans l’économie


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 23 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos