Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

R�pondu le lundi 15 mars 2021 par Bou Kheir Maria

La gestion paritaire regroupe les travailleurs représentés par les syndicats le Patronat et l’Etat. Les syndicats sont écartelés entre des objectifs contradictoires défense des emplois et celle de la santé des travailleurs et donc elle n’a pas adaptée au marché de l’amiante. Ainsi, même en présence du risque, certains travailleurs ont opté pour le paiement de primes plutôt que de perdre leur emploi. Parfois, certains employeurs ont exercé un chantage à l’endroit des ouvriers, brandissant l’épouvantail de la fermeture de l’usine. Dans la gestion paritaire, il n’est pas possible d’être juge et partie. "Il n’est pas possible de placer les travailleurs devant le dilemme du choix entre le cercueil et l’ANPE, c’est à dire travailler en risquant de mourir ou le chômage". L’Etat a des accointances et des interférences avec le Patronat. Dans le dossier de l’amiante, le dernier s’est progressivement attribué le monopole de l’expertise scientifique et a su profiter des carences des pouvoirs publics. Des divergences d’interprétation existent sur le rôle exact du CPA. Ainsi, le CPA a su convaincre certains scientifiques de se joindre à ses travaux et, ce faisant, lui fournir une caution scientifique tout en exploitant les incertitudes scientifiques.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 20 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos