Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

R�pondu le mardi 25 janvier 2011 par Agamaraki Adamou

La question de l’amiante est un véritable problème de santé publique comme en témoigne le processus que ce polluant à subit au niveau national dans certains pays et supranational.Le caractère paritaire de l’INRS la conduit à observer un comportement de mutisme, de démission par rapport à sa mission première qui est de faire des recherches et de publier les résultats. C’est aussi d’interpeller les décideurs par rapport à une situation d’une telle gravité. Malgré cette inertie, l’INRS a quand même enregistré des résultats, avec la production de plus de 360 documents/articles sur l’amiante et connaissent bien les dangers que courent les individus qui s’exposent. Ce qui dénote leur intention manifeste de ne pas agir. La morphologie de l’équipe (salarié et employeur) crée des enjeux forts et limite leur niveau de réaction au risque de voir les financements arrêtés.
De telles structures ne doivent pas être prises en otage par des multinationales, potentielles bailleurs et qui influencent aussi sur les éventuels résultats des études et recherches. D’où la disparition de leur mandat social. Les pouvoirs publics doivent tout faire pour éviter ces genres dérapages/détournements.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 15 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos