Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

R�pondu le mercredi 27 juin 2012 par Ciza Gratien

Étant donné que les activités de travail sont réparties par domaines, on trouve aussi que les intérêts sont divergents dans la mesure où l’amiante se prête à de multiples utilisations. il est indispensable de considérer les activités de chaque domaine et les intérêts y afférents pour établir des mesures de protection appropriées. Le compromis n’est pas toujours facile à obtenir lorsque l’on doit prendre des mesures de protection qui touchent les intérêts des uns et des autres. l’exemple est celui du Canada qui voulant protéger son marché d’une variété d’amiante avance que le chrysotile n’est pas dangereuse pour la santé, malgré un consensus international sur le sujet, où même l’OMS confirme qu’il s’agit d’un cancérigène qui tue au moins 90.000 personnes chaque année dans le monde
les autres exemples que je peux donner concernent la Corse et la Nouvelle Calédonie où les populations sont habitant tout près de roches riches en amiantes sont excessivement exposés au point de développer des mésothéliomes (cancers du poumons et de la plèvre)


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 15 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos