Retour aux questions Question sur : L’accumulation des médicaments dans les effluents pose des problèmes ! En réponse à :

Sujet : L’accumulation des médicaments dans les effluents pose des problèmes !

R�pondu le jeudi 30 janvier 2014 par Ze Mani Jean Henri

Plusieurs raisons rendent ce problème difficile à résoudre :
• le facteur géographique (tous les continents concernés) et la diversité des sources d’exposition, notamment les milieux aquatiques et les ressources en eau (eaux, sols, denrées végétales et animales) ;
• le caractère diffus et la complexité des sources d’émission dont la principale provient de l’homme lui-même (l’essentiel de la quantité de substances actives qui passe dans l’environnement provient directement des excrétions des patients) et les effluents industriels ;
• le nombre important de parties prenantes exposées, dont la sensibilisation et la capacité d’écoute sont délicates ;
• les moyens disproportionnés des pouvoirs publics en tant qu’acteur principal dans la prise des mesures et des décisions de santé publique ;
• les retards de la science et des recherches (la méconnaissance du cycle de vie des substances médicamenteuses dans l’environnement et toutes les conséquences de leurs utilisations et de leurs rejets).
L’eau étant une denrée indispensable pour la vie, il se pose ici un problème de santé publique ayant des enjeux importants :
• Il faut protéger l’environnement et en particulier le bon état des milieux aquatiques et des ressources en eau ;
• Il faut procéder à l’amélioration des technologies de traitement des eaux résiduaires industrielles ou urbaines et des eaux destinées à la consommation humaine.
Le dilemme dans la prise de décision des pouvoirs publics vient du fait que le médicament étant indispensable, il est supposé donner de la santé. Or, dans ces cas relevés, il est présenté comme un risque pour la santé de l’homme et l’environnement. Doit-on l’interdire ? Doit-on le circonscrire dans l’espace ? peut-on interdire l’excrétion qui est la principale source d’émission ? peut-on s’empêcher de faire usage de l’eau ? Comment pouvoir contrôler toutes les eaux ? Voilà autant de questions auxquelles les pouvoirs publiques ne peuvent trancher.
La gestion des risques dans ce cas est délicate. Elle devrait davantage mettre un accent sur les mesures de prévention (durcissement de la réglementation ; des normes ; encadrement institutionnel strict, etc.) relativement à la fabrication des médicaments ; au traitement des eaux (introduire des paramètres pour chaque STEP) ; aux rejets des substances médicamenteuses dans la nature ; etc. Des mesures de communication et de sensibilisation des populations et toutes les parties prenantes directes et indirectes.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 18 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos