Question sur : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité En réponse à :

Sujet : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité

R�pondu le mardi 15 juin 2010 par Djuitchou Astryde

dans l’étude des rejets de l’incinérateur sur la santé , nous sommes confrontés à des difficultés pour établir un lien statistique fort entre l’exposition et l’apparition des cancers. nous constatons dans l’étude économique (D4E) que 80% des riverains ont des connaissances insuffisantes de l’impact des incinérateurs sur l’environnement et la santé. cette méconnaissance influence leurs comportements en terme de consentement à payer. la conséquence de cet état de chose est remarquable quand 71% de personnes interrogées refusent de payer pour la fermeture ou le déplacement de l’incinérateur. puisque l’homme a tendance à surestimer les pertes, le coût du dédommagement reste donc élever. des difficultés résident aussi dans l’interprétation des résultats en terme de risque comme c’est le cas dans l’étude sur l’incinérateur de Besançon. afin de rendre les résultats scientifiques valides , il a été établi un modèle de diffusion atmosphérique des émissions de dioxine à proximité de l’incinérateur en tenant compte de la topographie du paysage environnant, la nature des sols, la direction des vents dominants , le flux et la concentration des polluants. cette modélisation n’est donc pas fondée sur des données réelles. il faut donc montrer la justesse et la pertinence de cette méthode afin de validés les résultats qu’on obtient. la topographie du paysage a joué un rôle très important dans la diffusion atmosphérique des dioxines car le nord Est caractérisé par une topographie assez simple est la zone la plus contaminée ; et le risque de développer un lymphome malin non hodgkinien est 2.5 fois plus grand que dans d’autres zones. en plus de la contamination directe (inhalation, contact cutané), l’ alimentation( voie indirecte) constitue la source principale de contamination de la population générale. pour s’assurer de la cohérence biologique des hypothèses scientifiques( apparition du cancer) des dosages des composés constituants la dioxine sont réalisés sur des œufs de poules provenant dans la région Nord Est de l’usine. ce dosage montre la contamination des œufs supérieur à la teneur maximale tolérée. il y a donc nécessite ici d’évalué le risque sanitaire par rapport à la contamination des œufs . donc une évaluation complète des rejets d’incinérateur , on doit tenir compte des contaminations directes et indirectes . la modélisation des expositions, les multiples voies d’expositions , le manque de connaissance sur les incinérateurs et leur impact (riverains) sont des difficultés à surmonter afin d’établir un lien de causalité fort entre l’exposition et l’apparition de cancer de même que l’évaluation de son coût externe.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 22 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos