Question sur : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité En réponse à :

Sujet : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité

R�pondu le mardi 6 mars 2012 par Traore Mahamadou

Pour établir le lien entre exposition aux dioxines et la manifestation du cancer, plusieurs études ont été utilisées :
- Etude cas-témoin : milieu naturel-milieu anthropisé
- Etude toxicologique pour le cas de lymphome humain
- Etude épidémiologique sur l’alimentation qui a démontré la présence de dioxine de façon irréfutable dans les œufs
Mais aucune des études n’a pu déterminer avec exactitude la causalité de dioxine dans la manifestation du cancer.
Le syndrome NIMBY n’est pas forcement lié aux résultats des études menées, mais plutôt un état de rejet psychologique de déchet par une population donné. D’où la réaction les opposants à l’installation d’une nouvelle usine d’incinérateur. La population pense que le site d’installation est déjà pollué et qu’une nouvelle installation ne pourra que polluer d’avantage la zone. Dans ce cas, même si les études ont été réalisées pour chaque installation de façon isolée, il est important et même recommandé de faire une étude qui prend en compte l’effet cumulatif des toutes les installations dans la zone.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 22 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos