Question sur : Les modèles d’exposition En réponse à :

Sujet : Les modèles d’exposition

R�pondu le jeudi 30 octobre 2014 par Ouedraogo Sidbewinde Diane

Module 1 : Travaux dirigés 2
Réponse 1
Les modèles d’expositions dans le cours d’épidémiologie nous font penser aux différents types d’études épidémiologiques :
• L’étude épidémiologique descriptive est adaptée au cas d’exposition aigus à une pollution atmosphérique ou dans un milieu milieu professionnel. ici ; nous pouvons utiliser un modèle de régression linéaire si les effets sont fixes ou un modèle linéaire à effet mixte en cas d’effet aléatoires car il permet de formuler des hypothèses comme dans le cas d’une étude descriptive. Les mesures des expositions peuvent être répétées sur le même individu
• L’étude épidémiologique en cas de série temporelle correspond à un modèle de régression linéaire. on ne tient pas compte de la variabilité intra –individuelle mais de la corrélation entre le niveau de pollution et un indicateur sanitaire (les admissions pour maladies respiratoires par exemple), sur une durée importante
• Les études épidémiologiques analytiques sont adaptées aux cas chroniques suite à des expositions toxiques. Son objectif est d’identifier les facteurs de risques des maladies et de quantifier leur importance. Pour ce faire, le modèle linéaire à effet aléatoire scié le plus car il est utilisé en cas de facteurs à effet fixe en tenant compte de la variabilité inter et intra-individuelle
Réponse 2
La relation que nous puissions établir entre ces modèles et l’exposition est la relation facteur de risque-maladie
Dans un modèle d’exposition mixte à effet aléatoire, le développement des effets de la maladie intervient dans un lapse de temps long par rapport à l’exposition. Dans ce cas il est difficile d’estimer le bénéfice d’une politique en termes d’impacts sanitaires contrairement à un modèle de régression linéaire ou les effets de la maladie surviennent suite à une exposition aigue à un facteur de risque. Il en est de même des bénéfices attendus lors des mesures prises d’une politique en terme d »impact sanitaires qui sera rapidement visibles pour les maladies aigues et non pour a maladies chroniques. Dans un modèle d’exposition aléatoire Cette variabilité des mesures peut donner lieu à des mauvaises classifications et des conclusions erronées dans la recherche d’association entre exposition et effets sanitaires


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 16 octobre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos