Question sur : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994 En réponse à :

Sujet : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994

R�pondu le dimanche 23 janvier 2011 par Cleto Solange

Le CPA est une organisation « informelle » lobbyiste créée en 1982 sous l’impulsion de l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) (et dissoute en 1995 suite au « scandale de l’amiante ») qui a dirigé, pendant plus de 10 ans, la politique sanitaire française sur l’amiante.
Cette organisation a été impulsé par des entreprises ayant des intérêts dans l’industrie de l’amiante, et même s’il disposait d’un « groupe de travail scientifique », il est impensable et choquant d’imaginer que ce lobby ait pu avoir une telle influence sur la problématique sanitaire de l’amiante (comme l’a résumé l’ANDEVA : « c’est comme si la Seita s’était occupée du cancer du poumon »).

Dans la Province Nord : 7000 personnes sont potentiellement exposées (estimation 1994) sur 45 000 habitants : c’est 15,5% de la population concernée. Ce chiffre semble très élevé pour une population non concernée par des expositions professionnelles.
En effet, les expositions professionnelles à l’amiante représentent une part importante (16 %) du nombre des maladies professionnelles (chiffres CNAMTS 2006).

Lier le rôle du CPA à cette exposition est difficile, mais on peut supposer un rôle des lobbys, et en particulier celui du CPA, dans la minimisation du phénomène.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 18 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos