Question sur : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994 En réponse à :

Sujet : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994

R�pondu le mercredi 8 février 2012 par Perez Marie-Elisabeth

En 1994, l’équipe scientifique envoyée pour mesurer l’exposition de la population néo-calédonienne aux fibres d’amiante trouve des niveaux d’exposition extrêmement élevés dans les habitations. Compte-tenu de la population exposée (45 000 personnes) ; du très haut niveau d’exposition que l’on peut qualifier d’aiguë ; sachant qu’on ne peut définir de seuil d’exposition sans risque ; connaissant la forte cancérogénicité des fibres de trémolite et le très sombre diagnostic du mésothéliome et du cancer du poumon, on comprend que l’on est devant un problème aigu, majeur de santé publique, qui demande des mesures urgentes de protection de la population (abaissement drastique de la quantité de fibres d’amiante).

Cependant, il semble que le périmètre de population exposée ait été minoré (7000 personnes) de même que les niveaux d’exposition, puisqu’ils se basent sur le seuil d’action proposé par le Comité Permanent Amiante de sinistre mémoire, mis en place par les industriels pour faire perdurer l’utilisation de la fibre toxique.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 21 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos