Question sur : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994 En réponse à :

Sujet : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994

R�pondu le samedi 14 juillet 2012 par Koney Fabrice

En dépit de l’incidence beaucoup plus forte de cas de cancers dans la province nord qu’en métropole et de la faible population y résidant, on peut effectivement comprendre que le signal d’alerte ait pu être donné que tardivement après les premiers cas déclarés.
Par ailleurs, les chiffres extrêmement élevés de l’estimation de l’exposition (800 à 7800 fois par rapports aux valeurs seuil proposés par le CPA) à la trémolite à l’intérieur de l’habitat recouvert de pö auraient du faire réagir les pouvoirs publics.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 21 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos