Question sur : Effets sanitaires et facteurs de confusion En réponse à :

Sujet : Effets sanitaires et facteurs de confusion

R�pondu le vendredi 27 décembre 2013 par Salik Kawtar

Face aux résultats des expériences et des études qui montrent l’effet néfaste de certains de leurs produits, les industries réagissent souvent avec des arguments-types. Dans le présent article, les organisations d’industrie ont justifié leurs propos à travers l’argument présenté par l’épidémiologiste Richard Doll qui, en combinant les données de quatre études, il a trouvé un excès de risque de cancer du cerveau (risque agrégé observé de 29 contre 19,54 attendu). Doll a rapporté ce résultat comme « statistiquement non significatif », ajoutant que « rien ne suggère que l’origine [de cet excès] est professionnelle ». Étant financer par la Chemical Manufacturers Association (CMA), Doll a minimisé le risque de cancer pour tous les sites autres que le foie en concluant : « La mortalité des hommes exposés, en dehors de celle due aux angiosarcomes du foie, est typique de l’ouvrier normalement sain ; cela n’exclut pas d’autres risques, mais leur effet est faible. »


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 19 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos