Thème : Agents physiques

Les effets potentiellement délétères des rayonnements ionisants sont connus depuis longtemps. Ils ont conduits à l’introduction des premières mesures de radioprotection dès 1928. Cependant, au cours des années, la radiobiologie a fait d’énormes progrès dans la compréhension des effets cellulaires, connaissances qui se prolongent avec la recherche clinique, jusqu’aux applications de la dosimétrie.

D’autres déterminants physiques peuvent être considérés en relation avec les effets sanitaires d’origine environnementale. Les rayonnements non ionisants, les champs électromagnétiques, en particulier ceux de très basse fréquence (lignes de haute tension) ou les radiofréquences (téléphonie mobile) et le bruit sont quelques exemples que nous analyserons.

Au delà des exemples ci-dessus, les frontières deviennent moins précises avec les facteurs chimiques. Ainsi le radon est habituellement considéré dans les déterminants physiques alors que les métaux lourds sont eux clairement traités dans les facteurs chimiques. Enfin, il y a le cas de l’amiante (fibres minérales) ou des particules, dont le classement peut être dificile.

Autres thèmes associés à ce cours

Agents biologiques | Autres facteurs de risque

Toutes les pages

Voir aussi sur Internet

Références associées aux articles

SPIP3  Mise à jour : le 5 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos