Thème : Agents biologiques

Les perturbations de l’environnement modifient des paramètres des écosystèmes. En matière de vecteurs biologiques, ces perturbations peuvent influencer la relation hôte -pathogène (et aussi son réservoir), avec des conséquences probables sur la santé. Historiquement les risques infectieux ont été associés au déficit de développement (accès à l’eau potable, habitat insalubre, conséquences des catastrophes naturelles). Cependant, nombre de pathologies émergentes et ré-emergentes posent aujourd’hui problème et font l’objet de recherches. Citons les pathogènes opportunistes ou l’évolution des modes de transmission, l’apparition de résistances.

Les facteurs biologiques (agents infectieux) peuvent aussi être à l’origine de conséquences que l’on qualifiera de secondaires, c’est à dire consécutives à l’infection, mais de mécanisme de pathogenèse différent. C’est le cas des virus tumorigènes (HPV), impliqués dans les cancers du col de l’utérus. D’autres agents infectieux peuvent favoriser l’apparition de cancers, souvent associée au caractère chronique de l’infection et l’état inflammatoire qui en résulte au niveau des tissus. Des exemples seront donnés dans le chapitre sur les cancers.

Autres thèmes associés à ce cours

Agents physiques | Autres facteurs de risque

Toutes les pages

Voir aussi sur Internet

Références associées aux articles

SPIP3  Mise à jour : le 5 juillet 2022 | Chartes | Mentions légales | A propos