Le grand partage Nature et Culture et ses conséquences

Depuis le 17ème siècle, avec la montée de la pensée rationaliste et le démarrage de l’aventure scientifique, nous observons un retrait des humains de la Nature où, dit autrement, un positionnement des humains comme externes à la Nature, ce qui leur a permis aussi de se constituer leur propre sphère, la Société ou la Culture.
Ce retrait a eu de tr !s forts impacts sur les nouvelles attitudes et pratiques vis-à-vis de cette Nature, désormais mise à notre service, au détriment des autres habitants de la Terre. Ceci peut sembler éloigné de nos sujets. Il n’en est rien car son influence s’est immiscée jusque dans notre pensée, notre manière de voir et de considérer cette Nature dont nous ferions plus partie.
Trois lectures vous sont proposées, associées à cette rubrique :
- Un historique du Grand partage et quelques unes de ses conséquences, en particulier sur la Santé publique ;
- Un mini-essais au sujet de l’interface Science-Décision ou Science-Société, en explorant, y compris philosophiquement, les définitions et les périmètres respectifs entre Science et Politique, avant de considérer leur possible communication ;
- Un autre mini-essais sur la thématique Arts et Science, qui donne lieu à de nombreuses initiatives actuellement. Le texte se veut critique, notamment en montrant l’hétérogénéité des deux champs, eux-mêmes issus du Grand partage et de ce fait disposant d’une histoire.

SPIP3  Mise à jour : le 18 novembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos