Questions

Le but de l’étude est de comparer la mortalité par cancer dans les 3 zones d’exposition (nombre de morts par cancer / nombre de personnes à risque sur la zone).

Ces proportions de 0,021 - 0,034 - 0,034 qui semblent tout à fait équivalentes pour les trois groupes vous semblent-elles surprenantes ?

ouinon   choisissez oui ou non

Les résultats négatifs sont-ils dus à un manque de puissance ?

ouinon   choisissez oui ou non

Procéderiez-vous à une analyse par type de cancer ?

ouinon   choisissez oui ou non

Trouvez-vous des similitudes avec des résultats de populations exposées au même polluant, issu d’une source différente ?

ouinon   choisissez oui ou non

D’après ce que vous savez du mécanisme d’action, doit-on trouver des perturbations de la reproduction chez les individus exposés ?

ouinon   choisissez oui ou non

En admettant que la réponse à la question précédente était affirmative, qualifiriez-vous cet effet de reprotoxique ?

ouinon   choisissez oui ou non

En France, la concentration moyenne de 2,3,7,8-TCDD est de 16,4 pg TEQ/g de matières grasses (étude InVS 2000), une valeur relativement élevée, bien qu’en baisse régulière depuis des années. Pourtant l’allaitement maternel est toujours encouragé.

Trouvez-vous celà anormal ?

ouinon   choisissez oui ou non

Les travaux dirigés

Présentation

La mortalité et l’incidence de cancer dans la population Seveso exposée à l’accident industriel ont été étudiées. La zone fut contaminée en trois zones d’exposition (A,B et R) en fonction des niveaux moyens de 2,3,7,8-TCDD mesurés dans les échantillons de sol. En 1976, les niveaux sériques de 2,3,7,8-TCDD chez 19 sujets de la zone A variaient de 828 à 56000 ppt. Les niveaux sériques ont été mesurés 20 ans après l’accident sur des résidents choisi au hasard dans la zone la plus contaminée (zone A, 7 sujets, moyenne géométrique = 53,2 ppt), dans la zone moins contaminée (zone B, 55 sujets, moyenne = 11ppt) et dans la zone non contaminée (59 sujets, moyenne = 4,9 ppt). La population de 11 villes entourant la zone contaminée a été prise comme référence. Dans la période 1976-1991, il y avait 750 sujets dans la zone A et 16 décès par cancer, 5000 sujets en zone B et 152 décès par cancer, 30000 sujets en zone R, pour 1008 décès par cancer.

Cliquez sur la vignette pour voir la figure en grand

SPIP3  Mise à jour : le 11 juin 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos