Dangers, risques pour la santé et leur évaluation

Pour la santé environnementale, nous retiendrons ici la définition proposée par le bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lors de la conférence d’Helsinki de 1994. Elle a l’avantage de s’accorder avec la définition de la santé, adoptée par la même OMS en 1946. Il reste alors à préciser la définition de l’environnement qui, force est de constater, varie également selon les interlocuteurs et les points de vue. La teneur de la définition est loin d’être anodine quant à la portée du discours. Ainsi, quand certains déclarent que 80% des cancers trouvent leurs causes dans l’environnement, il faut comprendre que seuls 20% des cancers ont une composante héréditaire. De même, il faut se demander si le cas de l’environnement professionnel doit être traité ou non à part. Ces notions sont très importantes pour apprécier les disparités des statistiques issues de sources différentes. Par contre, il faut reconnaître la spécificité éminemment multidisciplinaire de la santé environnementale, qui fait appel à des spécialités typiquement du domaine de la santé (épidémiologie, toxicologie, entre autres), comme des sciences humaines (économie, droit, sociologie).

Dans cette section, nous analyserons l’étude du risque par l’exposition à un facteur de danger. Nous aborderons, d’une part certains aspects de la définition de la causalité et d’autre part le processus complet de l’évaluation des risques, en insistant sur toutes les difficultés posées du fait :
- des multiplicité des circonstances
- de la nécessaire participation de multiples acteurs aux intérêts parfois divergents
- des arbitrages politiques dans des contextes de données scientifiques présentant des incertitudes

Thèmes associés à ce cours

Le besoin d’un cadre structuré | Eléments de contexte | Autour de la décision publique

Références associées aux articles

SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos