Questions

La notion de valeur toxicologique de référence (VTR) s’applique-t-elle à toutes les substances ?

ouinon   choisissez oui ou non

La dose sans effet nocif observable (DSENO) ne s’applique à toutes les substances

ouinon   choisissez oui ou non

La DSENO et l’excès de risque unitaire (ERU) sont des notions complémentaires

ouinon   choisissez oui ou non

Admettons qu’un individu puisse être exposé simultanément à deux substances qui se fixent sur l’albumine (formes plasmatiques liées).

Cette interaction est-elle a priori une situation d’antagonisme ?

ouinon   choisissez oui ou non

Une exposition à un xénobiotique A induit l’expression de certains enzymes de phase I. L’expression de ces enzymes participe à l’activation du xénobiotique B, présent en même temps que le A.

Cette interaction peut-elle être qualifiée de potentialisation ?

ouinon   choisissez oui ou non

Dans les fiches toxicologiques la toxicité peut être exprimée en dose journalière admissible (ADI) ou en niveau de risque minimal (MRL).

Les deux valeurs sont-elles calculées de façon similaire ?

ouinon   choisissez oui ou non

Elles différent juste par les coefficients d’incertitude appliqués ?

ouinon   choisissez oui ou non

Les travaux dirigés

Présentation

L’exposition à des déterminants environnementaux (des toxiques potentiels) entraine potentiellement des effets néfastes au niveau des tissus et organes. Il s’agit ici de faire le lien avec des obligations réglementaires par rapport :
- à l’étude de dangerosité,
- à la définition des valeurs limites.

Il nous faut aborder certains aspects méthodologiques qui concerne plus spécifiquement le domaine de la santé environnementale.

Cliquez sur la vignette pour voir la figure en grand

SPIP3  Mise à jour : le 11 juin 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos