Les opérations d’analyses spatiales utilisées pour l’épidémiologie environnementale

Un nombre croissant d’ensembles de données deviennent disponibles dans le domaine public, toutefois, si les données pré-collectées sont utilisées, il est souvent difficile d’obtenir des informations sur leur qualité et les méthodes utilisées pour la production. En outre, l’utilisation des données destinées est régulièrement différente de celle prévue par le chercheur. Ainsi, souvent, il faut faire une certaine harmonisation, des transformations, des calculs ou un autre type d’analyse spatiale pour obtenir les données nécessaires.

Le SIG offre une vaste gamme d’outils pour analyser les bases de données :
- Requête de base de données (Data base query) - Identification des objets sur la base des termes de sélection définis par l’utilisateur ;
- Calculs géométriques (Geometrical calculations) - Toutes les fonctions pour effectuer des calculs sur la base de la géométrie : les distances, les longitudes, les angles, les différences d’altitude, etc ;
- Estimation de la densité (Density estimations) - Estimation de la densité spatiale des objets géométriques sur la base de la condition définie par l’utilisateur ;
- Interpolation - Estimation des données manquantes sur la base des relations liées à l’espace et à la distribution des données connues (par exemple, Kriging) ;
- Méthodes de lissage (Smoothing methods) - Construction des modèles lissés (généralisés) de données d’attributs (surfaces) ;
- Analyse de la distribution spatiale (Analysis of space-related distribution) - Vérification des données relatives à l’espace en vue de corrélation et de cluster en utilisant des méthodes de visualisation et des méthodes géostatistiques (auto-corrélation, le coefficient de Moran, etc) ;
- Modélisation et simulation (Modelling and simulation) - Développement de modèles et de scénarios sur la base de données géométriques et des attributs, particulièrement dans la distribution tempo-spatiale et les modèles de diffusion.
- Superposition, fusion (Overlay, clip, fusion) – En utilisant ces techniques, de nouvelles variables peuvent être calculés ;
- Le calcul d’une zone tampon (Buffering) - Construction de zones (buffer) de dimension déterminée par des points, lignes et surfaces ;

Poser une question

info portfolio

GIF - 17.8 ko

Plan du cours

info portfolio

GIF - 17.8 ko
SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos