Les questions d’éthique en relation avec l’utilisation des SIG sur les problèmes de santé - environnement

De nos jours, un grand nombre d’informations personnelles sont spatialisées géographiquement et même géocodées au niveau individuel. Elles peuvent être consultées par de nombreux utilisateurs créant ainsi des problèmes d’éthique à la société, en particulier sur la vie privée et sur les questions de confidentialité.
Les données épidémiologiques créent beaucoup d’inquiétude pour le public. Elles sont perçues comme une menace sur la vie privée parce qu’elles sont très souvent géocodées. De nombreux pays sont préoccupés et s’interrogent sur la possibilité d’utiliser ces nouvelles technologies géospatiales sans porter atteinte à la vie privée des gens.

Les problèmes de confidentialité supplémentaires apparaissent comme la conséquence d’être en mesure de représenter avec précision la localisation des personnes, à l’aide du géocodage et du GPS, ainsi que la capacité de relier les sources de données disparates. Les identificateurs géographiques contiennent de tels liens car les données sont facilement combinées lors des identifiants communs tels que les noms, le numéro de sécurité sociale, les numéros de téléphone, le numéro de permis de conduire, l’adresse du domicile ou celle du travail et sont présents dans différentes bases de données.

Lorsque les données sont intégrées en provenance de sources diverses, la grande disponibilité des logiciels SIG a conduit à la pratique courante de la création de cartes des résultats. Par exemple, une carte de points de l’incidence du cancer peut être créée de la même manière que la carte célèbre de Snow "Carte de choléra". Si ces cartes reflètent bien les localisations, elles peuvent être utilisées pour récupérer les informations au niveau individuel comme, par exemple, une adresse.

C’est une grande contradiction et un grand souci pour la société quant à l’utilisation de données à caractère personnel et le fait que, en même temps, les gens veulent en savoir toujours plus et plus précisément sur les conséquences de la pollution de l’environnement sur leur santé, au niveau individuel. Ici il faut répondre à la question : qu’est-ce qui est le plus important, protéger vos données personnelles ou en savoir plus sur la situation réelle de votre environnement de vie ? Ici apparaît le conflit des valeurs, ce qui pourrait être répondu par chacun. Les philosophes, les scientifiques vont proposer des valeurs qui, peut-être, ne correspondront pas à celles choisies par la plus grande partie de la société…

Poser une question

Plan du cours

SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos