Les effets des rayonnements ionisants

Il existe, en cas d’exposition, des effets divers :
- suite à l’appauvrissement en cellules capables de reproduction dans les tissus irradiés et qui ne se manifestent qu’en présence de doses assez importantes pour détruire beaucoup de ces cellules. Ils se manifestent préférentiellement au niveau des tissus à renouvellement rapide (peau, intestin, moelle osseuse, par exemple).
- génotoxiques, mutagènes et cancérogènes, considérés comme des phénomènes stochastiques résultant d’altérations moléculaires aléatoires de cellules individuelles, dont la fréquence croît en fonction linéaire de la dose. Ils sont les conséquences des dommages sur l’ADN, principalement les cassures double-brin, difficilement réparables de façon fidèle par les systèmes enzymatiques cellulaires.

Les lésions aiguës, qui étaient courantes chez les premiers travailleurs exposés aux rayonnements ionisants et les premiers malades soumis à des traitements de radiothérapie, ont pratiquement disparu par suite de l’amélioration des mesures de sécurité et des méthodes de traitement. Néanmoins, la plupart des malades traités par irradiation de nos jours subissent encore certaines lésions dans des tissus sains. De plus, des accidents graves continuent à se produire.

Parmi les sources d’exposition c’est celles dues aux examens médicaux qui sont le plus souvent citées. Les doses associées restent faibles. Cependant, comme pour tout facteur génotoxique, il existe des individus particulièrement sensibles, par exemple tous ceux qui présentent un déficit pour les enzymes de réparation.

Il existe aussi de nombreuses applications industrielles des rayonnements ionisants :
- pour effectuer des mesures (utilisation des propriétés de pénétration des rayonnements), gammagraphie, radiographie X, spectrométrie de fluorescence X, sont quelques exemples,
- pour détruire des germes (radioconservation des denrées alimentaires ou stérilisation d’instruments médicaux par exemple), utilisant des sources de rayonnements γ.

Poser une question

Voir en ligne : Le site de l’UNSCEAR

P.-S.

NB. Ceux qui souhaitent obtenir plus d’informations sur les expositions et les mesures de radioprotection peuvent visiter le site de l’UNSCEAR dont le lien figure en bas de page.

info portfolio

GIF - 7.2 ko
SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos