Question sur : Justifications de l’évolution des normes En réponse à :

Sujet : Justifications de l’évolution des normes

R�pondu le lundi 6 février 2012 par Gasteuil Muriel

Il existe un seuil olfactif du chlorure de vinyle. Je pense que l’ancienne norme repose sur cette observation. Il a été en effet démontré que le seuil de 500 ppm entraine une accoutumance olfactive après seulement 5 minutes d’exposition (INERIS).
L’OSHA a, dans ce cas précis, appliqué le principe de précaution. En effet, cette analyse met clairement en évidence l’absence de données pour l’OSHA en ce qui concerne les éventuelles conséquences d’une exposition au Chlorure de vinyle pour l’homme.
Ce manque d’information repose sur :

- les décisions des groupes industriels de dissimuler, contrôler et minimiser les effets du Chlorure de vinyle sur l’homme.
- le délai entre la contamination et l’apparition de la maladie.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 19 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos