Les inégalités sociales de santé

Les liens entre pauvreté et état de santé ont été reconnues depuis longtemps, mais la responsabilité des pouvoirs publics pour la bonne santé des citoyens n’a émergé qu’au XIXème siècle, avec les premiers textes en faveur de la santé publique. Depuis les années 1960-70, la thématique a été remise au cœur des préoccupations sanitaires, conférant aux pouvoirs publics l’obligation de non seulement promouvoir la santé, mais aussi de réduire les inégalités sociales de santé (ISS).
Notre but ici est de dépasser le simple constat et, avant de considérer la réduction des ISS, de comprendre les forces qui les produisent, ces arrangements socio-politiques structuraux, comme causes profondes, auxquelles il faudrait s’attaquer en premier, plutôt que de tenter de corriger ses symptômes.

Les travaux dirigés

Ressources associés au TD

    SPIP3  Mise à jour : le 1er mars 2024 | Chartes | Mentions légales | A propos