Cette interaction peut-elle être qualifiée de potentialisation ?

Une exposition à un xénobiotique A induit l’expression de certains enzymes de phase I. L’expression de ces enzymes participe à l’activation du xénobiotique B, présent en même temps que le A.

Si, comme c’est le plus souvent le cas, c’est la forme active de la substance B qui est toxique, alors l’effet correspond à une potentialisation puisque l’action de A augmentera la quantité de substance B ayant subi la biotransformation.

20 Messages de forum

Poser une question

Plan du cours

    SPIP3  Mise à jour : le 19 août 2017 | Chartes | Mentions légales | A propos