Question sur : L’exposition En réponse à :

Sujet : L’exposition

R�pondu le jeudi 18 janvier 2018 par Ichar Mohamed Karim

Non, les Champlanais ne sont pas exposés de la même façon et ne sont pas vulnérables.
D’une part, l’exposition de la population varie selon leurs distances par rapport à la source de nuisance (lignes THT, les axes routiers ou autoroutiers, l’incinérateur de Massy Palaiseau et l’aéroport d’Orly), ainsi que leurs niveaux de cumulation de ces nuisances (certains habitants cumulent plus que d’autre). Ces conclusions sont visibles sur la carte de bruit, dans l’étude de l’Afsset sur l’exposition individuelle aux champs magnétiques (l’exposition moyenne des personnes habitant au voisinage des lignes THT est supérieure à celle des autres habitants) et dans l’étude de l’Afsset sur l’exposition individuelle à la pollution atmosphérique.
Cependant des études ont, également, permis de relativiser l’exposition aux polluants atmosphériques (Champlan subi l’influence des émissions du trafic comme environ un quart des franciliens) ainsi celle des champs électromagnétiques (les niveaux d’exposition restent faibles entre 0.06 et 2 uT).
D’autre part, pour traiter la vulnérabilité, il est nécessaire de suivre un raisonnement logique et simpliste. En effet, la vulnérabilité est une fonction de la gêne ressentie par l’habitant, qui est aussi fonction de l’effort, dit relatif, nécessaire pour supporter. Cet effort nécessitera une charge financière d’où le faite qu’il sera fonction des ressources individuelles de l’habitant. Ainsi, et comme mentionner dans les conclusions développer par le bureau d’études Risques et Intelligence, les habitants ne disposent pas des mêmes niveaux de ressources pour faire face aux nuisances et donc ne sont pas vulnérables de la même manière.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 5 août 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos