Question sur : L’exposition En réponse à :

Sujet : L’exposition

R�pondu le samedi 29 mai 2010 par Koffi-Kuma Kokou

Champlan est une localité multiexposées, où les habitants sont exposés à la pollution atmosphérique, au bruit, aux champs magnétiques basses fréquences, et à d’autres nuisances telle que les odeurs etc. Il faut dire que tous les habitants ne sont pas exposés de la même manière.
Pour la pollution atmosphérique par exemple, la cartographie établie à partir des mesures montre des niveaux de pollution très hétérogènes. Plus de 5 % de Champlanais vivant principalement près de la RN20 sont exposés à des niveaux de dioxyde d’azote (NO2) dépassant les normes admises.
En ce qui concerne les champs magnétiques, il est souligné une très grande variabilité de l’exposition :
pour une même personne au cours de la journée selon ses activités ;
mais aussi entre les personnes, en fonction des sources de champ dans leur environnement et de la distance de leur habitation par rapport aux lignes THT.
 L’exposition moyenne des personnes habitant au voisinage des lignes THT est supérieure à celle des autres habitants mais reste à des niveaux faibles compris entre 0,06 et 2 μT.

La vulnérabilité des Champlanais face aux nuisances ne s’exprime pas de la même manière.
A ce sujet, trois groupes ont pu être distingué selon une étude sociologique menée dans la zone :
Le premier de ces groupes (15 familles) sont des personnes qui ont un projet de vie positif à Champlan et souhaitent le poursuivre et, ce faisant, n’expriment pas de craintes particulières pour leur santé ou les relativisent fortement, malgré la présence des nuisances ;
Le deuxième (8 familles), est un groupe comprenant deux catégories. La première moitié est constituée de personnes ayant décidé de quitter Champlan dans un avenir plus ou moins proche (ex : départ à la retraite), c’est-à-dire n’ayant plus de projet de vie dans le village, mais tenues encore d’y rester pour des motifs soit familiaux, soit professionnels.
La seconde moitié est constituée par des familles qui ont été déstabilisées par la mobilisation et les doutes qu’elle a suscités. Ce groupe cite plus volontiers les nuisances, et attend des études qu’elles donnent des réponses claires et soient suivies d’actions ;
Le troisième groupe (4 familles) est constitué, pour l’essentiel, de familles ayant connu des ruptures importantes familiale (séparation…), sanitaire (maladie…), économique (licenciement). Leur projet de vie à Champlan n’a plus de sens. Ce sont principalement des personnes qui ont peu de marges de manoeuvre pour quitter le village, malgré le mal-être qu’elles y ressentent. Elles se sentent menacés par le cumul des nuisances et attendent des actions plus radicales (enfouissement des lignes THT).


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 5 août 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos