Question sur : L’exposition En réponse à :

Sujet : L’exposition

R�pondu le mardi 21 janvier 2014 par Sibra Alessandra

L’exposition n’est pas la même pour tous les habitants de Champlan : ça dépend de la collocation des habitations et des lieux fréquentés habituellement par rapport aux sources de nuisances. Par exemple, les zones caractérisées par le passage d’un axe routier de grande taille sont les plus touchées par les contaminants de l’air dérivant du trafic automobile, tels que le dioxyde d’azote et le benzène. La vulnérabilité dépend soit des caractéristiques individuelles (âge, état de santé), que des habitudes (par exemple, la façon de se déplacer en ville dans les heures où le trafic est intense) et de la possibilité de fréquenter des lieux plus ou moins salubres. Les mêmes considérations sont applicables pour les autres sources de nuisances qui affectent Champlan : la proximité d’une de ces sources pour certaines groupes d’habitants peut aggraver la position de chacun face à face au problème. Il est aussi nécessaire de considérer la perception subjective des nuisances : le fait que chacun ait une perception différente du même problème amène des réflexions d’ordre psycho-social : même le stress dérivant de la présence des nuisances - que chacun perçoit de façon différente - représente un facteur important à considérer.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 5 août 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos