Question sur : Question n°2 (les études) En réponse à :

Sujet : Question n°2 (les études)

R�pondu le samedi 17 avril 2010 par Perez Munoz Antoine

On devine un point d’achoppement sérieux entre autorités et responsables des études qualifiant les résultats de "globalement désangoissants" et la population locale à qui on n’a pas répondu à la principale interrogation (quid des retombées sanitaires et de l’effet cocktail), alors que pour plusieurs points ses craintes ont été plutôt confortées (niveau de certains polluants et du bruit au delà des normes) et qui attend des retombées concrètes en terme de nouveaux moyens de protection (enterrement des lignes à haute tension, murs anti-bruits, déviation du trafic ont été réclamés sans être réellement envisagés par les décideurs). Le soin porté à la communication, en amont en en aval de l’étude, en particulier les objectifs et limites clairement définis au départ, ont sans doute permis d’atténuer ces difficultés (on en a le contre exemple à St-Cyr-l’école).


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 15 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos